Portrait de CHOUPINETTEZAZOU

bonsoir
j ai a peine 40 ans et souffre enormement.
voila mon problème,je souffre depuis des année de mouvements brusques des 4 membres on m a diasnostiqué les muscles sans repos sous formes sévere. Suis actuellement en traitement sous sifrol 0.18 mg 3x par jour, epitomax 20mg 2 par jour,tardiferon 80 mg 1 par jour atarax 25 mg 1 le soir, rivotril goutte 10 gouttes le soir. je suis sous previscan à vie suite à une embolie pulmonaire il y a 3 ans 1/3.
Donc depuis plusieurs années je souffre des muscles le neurologue et mon medecin pensaient qu avec le traitement les symtomes allaient disparaitres hors ils s avère que je souffre énormement aux niveaux des mains qui gonfflent sont chaudes par moment et rouge aux niveaux des articulations. j ai tres mal aux poignets coudes hanches genoux chevilles et pieds qui sont souvent engourdis et pleins de fourmies. je dors très mal et très peu.
ce matin j ai fait une prise de sang
je vous joins les resultats
sedimentation 1ere heure 12
sedimentation 2eme heure 29
globule rouge 5160000
globule blanc 8000
hémoglobine 15.8
plaquette 210000
proteine c 14

Voila alors se que je voudrais savoir c est se que vous en penser et savoir se que j ai exactement
je vous en remercie d avance

Portrait de CHOUPINETTEZAZOU
J'aime 0

merci d avoir repondu
mais non ca n a jamais été fait.
Mais comme mon médecin est persuadé que cela vient de la maladie des muscles sans repos bien qu il ne s explique pas toutes ses douleurs il ne fait rien d autre et me donne du dafagan en plus qui bien sure ne me fait rien.
merci de m aider

Participez au sujet "polyarthrite rhumatoide ou polyalgie ou autre???"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "polyarthrite rhumatoide ou polyalgie ou autre???"

  • L'automédication est un traitement médicamenteux pris par un individu sans avis médical.

    Autrement dit l'automédication est un traitement pharmaceutique institué par le patient lui-même sans avoir, au préalable, eu un avis ni eu une prescription médicale.

    Les médicaments en vente libre ne sont pas forcément inoffensifs. C'est la raison pour laquelle il nécessaire de demander conseil à son pharmacien car, comme tout médicament, celui-ci peut être nocif quand il est mal employé.

    Souvent, certaines personnes utilisent des médicaments prescrits à un autre moment pour une affection (maladie, pathologie) qui semble similaire. C'est par exemple le cas des antibiotiques pour lesquels il est important de respecter une prescription médicale. Précisément l'utilisation des antibiotiques est totalement contre-indiquée en cas d'infection virale. En effet ceux-ci sont parfaitement inutiles, n'ayant aucune action contre la multiplication (reproduction) des virus. D'autre part, en cas d'infection bactérienne (prouvée par une recherche du germe en cause en laboratoire) les antibiotiques pris sans indication médicale risquent de ne plus être efficaces et de perturber les défenses immunitaires du patient ayant pris une médication irraisonnée.

  • La névrose médiatique se définie par la présence de nombreux symptômes qui sont (liste non exhaustive) :

    • Peurs ou certitudes qu'un pays ou que la planète entière est malade.
    • Interprétation des événements et argumentations personnelles (élaboration) à propos d'une ou de plusieurs explications possibles.
    • Consommation très importante de sites Internet d'informations générales de manière continue.
    • Nécessité de se renseigner constamment et de consommer de l'information.
    • Sensibilité accrue aux images véhiculées par la télévision et aux événements annoncés par ce canal. Internet et les journaux font également partie des médias susceptibles d'engendrer une névrose médiatique.
    • Recherche et collection d'informations sur les dangers contemporains.
    • Considération du pouvoir protecteur magique de l'information.
    • Exagération des menaces qui pèsent réellement et qui sont diffusées par les médias.
    • Rabâchage, répétition concernant les dangers susceptibles de planer sur un pays ou sur la terre.
    • Prospection, recherche d'informations défaitistes, négatives.
    • Consommation excessive d'informations, de scoop et d'actualités.
    • Nécessité de vérifier régulièrement l'actualité.
    • Fin de non-recevoir les avis rassurants des professionnels et des experts.