Portrait de tournesol

je suis médecin, homme, 63 ans, 1,62 m, 70 kg. Depuis deux ans, pollakiurie +++ avec mictions très fréquentes diurnes et nocturnes, toujours inférieures à 100 cm3. souvent moins. Prostate souple = 20 grammes, pas de lobe médian, écho prostate normal. Cytologie urinaire = RAS. Cystoscopie normale. Ditropan = pas d'effet. Aucune autre pathologie connue. Aucun antécédent. Un peu désesppéré. Nuits deviennent non récupératrices (mictions toutes les 90 mn). Fin de miction très laborieuse. En fin de miction toujours envie d'uriner et expulsion de deux ou trois gouttes avec difficulté. RAS sur le plan psy. Equilibré, pas de problèmes personnels familiaux ou professionnels particuliers, plutôt "joyeux luron", passionné par mon travail (exercice en milieu universitaire - fac de médecine).

A la recherche d'une solution ou de "pistes" à explorer pour tenter de mettre une étiquette et envisager un traitement adapté. L'urologue qui me suit ne sait plus que faire. Un traitement par VESICALE est envisagé dans qq deux semaines, après la création d'un "calendrier mictionnel" pour mieux matérialiser le profil mictionnel.

Suis preneur de toute info. MERCI

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Je suppose que les voies suivantes ont été explorées :
· Consommation excessive d'alcool
· Obstruction du col de la vessie
· Vessie irritable
· Diabète sucré
· Prolapsus vésical
· Cystocèle
· Rectocèle
· Diabète insipide
· Insuffisance rénale chronique
· Hyperaldostéronisme
· Hypercalcémie
· Syndrome de la queue de cheval
· Traumatisme de la colonne vertébrale

Confraternellement.
Dr Martzolff richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de tournesol
J'aime 0

Cher confrère

Merci pour votre réponse. Tout n'est pas encore fait.
Alccol = en moyenne 2 bières par semaine, rien d'autre ! Col vessie + diabète sucré + prolapsus vésical + Cystocèle + Rectocèle = néant.
Insuffisance rénale chronique, Hypercalcémie, Hyperaldostéronémie = non fait. Je vais faire une biologie minimale, cela suffira t il ?
Synd queue de cheveal et trrauma colonne : en tout cas, majoration +++++ de la dysurie quand mes problèmes de douleurs L4 L5 S1apparaissent, ce qui n'est pas fréquent, bien qu'il y ait parfois une très légère douleur de la fesse droite me rappelant qu'il y a une relative "fragilité" (pour faire bref) de ce coté. Cela laisse mon urologue un peu perplexe, ce qui ne me séduit guère acr sincèrement cela n'est pas simple à vivre, les nuits sont moins récupératrices.
Piur info, je suis un stomato "défroqué" qui travaille maintenant en pharmacologie clinique à la fac de médecine de Bordeaux, en tant que consultant dans différents domaines.
Très amicalement, et encore un énorme merci.

Alain JACQUET

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je souffre de la même chose que toi. J'ai 47 ans, mon urologue a tout envisagé...j'ai pris alpha-bloquants, céris....rien n'y fait sauf le lexomil! qui apaise...je n'ai apparemment rien, juste une prostate un peu grosse(37) mais qui ne provoquerait pas ces symptomes selon mon urologue.

en tout cas, depuis trois mois ma vie est un enfer....envie de faire pipi non stop. Le fait d'aller aux toilettes n'apaise rien...aucune brulure, pas de sang dans les urines....cystoscopie normale;

J'ai pensé peut-être à la cystite interstitielle? mais mon urologue se gausse de ma suggestion...
Mon travail est très perturbé. Je suis toujours mal à l'aise.
Tu vois je sais de quoi tu parles...et si tout ça était psycho? je sais que les médecins que j'ai consultés sont hermétiques à cette hypothèse...alors..
Michel

Portrait de tournesol
J'aime 0

Bonjour, et merci pour ton message. Difficile il est vrai, d'autant que je suis impliqué en tant que médecin dans la recherche de ce diagnostic étiologique diffficile.
Je vais dans un premier temps tenir un "calendrier mictionnel", qui permettra précisemment de marquer sur le papier le nombre de mictions, le volume a chaque miction, etc... tout renseignement sur la miction pour voir comment cela évolue si rien ne calme, et pour voir quelle est la quantité totale uriné par jour (faible pour moi, car je bois très très peu - c'est un tort !).
Si mes démarches, jointes à celle de l'utologue, apportent des éléments, je les mettrai au forum. Je vais également consulter un "patron" d'urologie - un chef de service d'hôpital de type CHU d'une ville universitaire.... ce qui sera facile pour moi car j'exerce au CHU de Bordeaux. Je crois qu'il faut se renseignenr sur la qualité du "patron" de ton coin et ne pas hésiter à avoir un avis complémentaire autre que celui de l'urologue libéral qui travaille surement très bien, et j'ai opté moi aussi pour cette formule, mais là je vais multiplier les avis.
Très amicalement
Dr Alain JACQUET

Portrait de anonymous
J'aime 0

J'ai consulté un "grand patron". Pas mieux que mon urologue.un tantinet plus péremptoire..c'est tout..

comme toi je vais faire un contrôle des mictions au quotidien...

Toi aussi, tu éludes la piste 'psy'. Tu n'y crois pas ? As-tu essayé un anxiolytique? c'est le seul produit qui m'apaise...j'y vois peut-être un élément de réponse

Cordialement
Michel

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Oui , exploration de l'insuffisance rénale chronique, hypercalcémie, hyperaldostéronémie (à voir avec la médecine interne par exemple)
et envisager un examen neuro-urologique (queue de cheval) plus IRM.
@plus

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour M.Jacquet,

Je reprends contact avec vous au sujet de vos pbs . Je vous avais dit que j'avais à la lettre près le même profil avec les mêmes symptomes....et les mêmes errements des spécialistes.

où en êtes -vous?

je prends pour ma part maintenant du "céris"(sur les conseils d'un de vos pontes bordelais) qui ne me fait pas plus d'effet qu'un verre d'eau...mais peut-être faut-il le prendre pendant plusieurs mois avant d'en ressentir les effets?

Comme vous, ces problèmes perturbent mes nuits...et mes jours...mais aucun docteur ne peut me dire si c'est grave...

ma dernière échographie laisse apparaître une vessie qui ne se vide pas...mais le spécialiste n'en voit pas la raison. Je suis resté une amidi complète pour essayer de la vider...en vain.

Tenez moi au courant de vos avancements. Ce qui est bizarre, c'est qu'aucun des spécialistes que j'ai vus n'avait vu ce genre de truc et pourtant qd on pianote sur le net on se rend compte que des centaines de femmes et quelques ont ces mêmes symptomes.Etrange....Sur le net, ça porte même parfois le nom de cystite interstitielle(90% des femmes, 10% des hommes)...pourtant personne n'évoque cette piste parmi le corps médical rencontré ni même ds les réponses possibles de l'encyclopédiste de ce forum. Est-ce donc une ineptie ce qu'on peut lire deci dela sur le net?

cordialement
michel

Portrait de guérison
J'aime 0

Message de soutien au médecin ( je suis fils d'un médecin )
J'ai lu très avec beaucoup d'attention et de sympathie votre message concernant la pollakiurie.
Je voudrais vous faire part de mon expérience personnelle et j'espère que mon message vous permettra de guérir si la cause de votre mal est psychologique.
Le facteur déclencheur a été, je crois, dans mon cas, une contrariété dans mon travail professionnel qui a été entretenue par une fixation sur le problème de cette pollakiurie.
Un médecin peut être hypocondriaque avec toutes les maladies qu'il a étudiées!!!.
En dehors d'une cause organique qu'il faut bien sûr éliminer, si la cause n'est pas claire, plutôt que de se farcir les effets secondaires d'un médicament ( par ex ds mon cas la tamsulosine m'a un peu abruti avec des troubles de l'éjaculation !!! j'ai vite arrêté!!!), j'ai essayé l'autosuggestion positive ( la prière ), le repos ( plus d'heures de sommeil ), une alimentation saine ( plus d'édulcorant, moins d'acides comme les oranges, la sauce tomate, pas de boisson froide ). J'ai augmenté la quantité de boisson pendant la journée. J'ai nié la réalité du problème: je pense à ma vessie non pas parceque ma vessie a un problème mais parceque je fais une obsession sur elle. Et finalement le résultat est la guérison. J'y ai cru et elle est devenue une réalité. Je vais prier pour vous et vous me direz si vous avez guéri. Bien sûr, ça a l'air complètement farfelu et absurde mais vous êtes bien placé pour connaître l'intérêt de l'effet placebo. Salutations.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je trouve ton message très pertinent. Je crois que la piste psychologique est primordiale quand le reste a été creusé
tes troubles urinaires ont duré combien de temps? ont-ils cessé du jour au lendemain?ou progressivement?

Chez les honmmes, la piste psy pour les troubles urinaires semble être dégradante aux yeux de certains urologues...certains ne considèrent pas le patient comme un tout.

Tu me redonnes espoir.Merci pour ton témoignage.
J'essaie de travailler sur moi.

Cordialement
Michel

Portrait de guérison
J'aime 0

Bonjour Michel,
Ma pollakiurie a duré deux mois.
Mon médecin m'a prescrit de la tamsulosine, aucun effet à part les effets secondaires indésirables.
Durant les quinze jours qui ont précédé ma guérison, j'ai modifié mon alimentation, consacré plus de temps au repos et au sommeil, j'ai beaucoup prié.
De cette prière est née la conviction que ma guérison allait être rapide et elle a été!
Je vais prier pour toi, ce soir, et je pense à toi avec beaucoup de sympathie et d'affection.
sami

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir tout le monde

Enfin un forum qui ne date pas de deux ans passees!!! Je suis un homme de 43 ans et j'ai les memes symptomes que vous tous depuis les 10 dernieres annees. Il ne va qu'a dire que je suis au bout de la corde et que cette "maladie" controle ma vie de tout les jours. Depuis les dernieres annees j'ai fait a peu pres tout les tests medicales possibles afin de trouver ce qui pourrait causer mes frequences de miction nuit et jours et j'ai egalement pris plusieurs medicaments (antibiotique, alpha bloquants etc...). De plus j'ai vu a peu pres tout les specialiste possible , en passant par l'eurologue, psychologue jusqu'au chiropracticien. En general on fini toujours par me dire que j'ai une prostatite chronique, mais je n'y crois pas puisque mes symptomes ne correspondent pas exactement a une prostatite (en effet ma prostate n'est pas anormalement plus grosse que la moyenne). Mon probleme c'est que j'urine souvent (cela varie de 30 min au 2 heures) et que 10 minutes apres m'avoir vider la vessie j'ai encore envie. Uriner au deux heures sa peut passer mais avoir envie dix minutes plus tard, c'est ce qui me rends fou. Si j'urine au deux heures, ma miction est d'environ 100ml par coup. Au bout de 24 heures, je peux avoir urine entre 1 et 1.3 litres, ce qui est a la normale. Je viens tout juste de subir une chiurgie pour rectifier une hernie inguinale et j'esperais que ca regle un peu mes symptomes, mais en vain. Je suis au bout et je sens que je ne peux profiter de la vie au maximum a cause de se probleme. Je vis a l'outre-mer (Roumanie) depuis les 2 dernieres annees et je devrais profiter de la vie au maximum. Je sens que je n'ai plus d'option et que c'est toujours la meme histoire d'un docteur a l'autre, d'un specialiste a l'autre. Mes amis on vu un changement drastique dans mon comportement de tout les jours (et dire que deja j'etais le "clown" du groupe et que je possedais un sens d'humour enorme...les choses on changer depuis). J'aimerais retouver se gout de vivre de plus que j'ai deux beaux jeunes garcons et que j'adore mon epouse enormement. Je suis pres a essayer n'importe quoi qui pourrait possiblement me guerir ou enfain me donner un peu d'espoir car mon reservoir de ce dernier est a peu pres vide. Vos conseils seraient grandement apprecies. Merci!

Portrait de rtavan
J'aime 0

Bonjour à tous.
La médecine chinoise, la vrai (plantes chinoises plus acupunture
avec quantité d'aiguilles qui font un peu mal, comme en chine),
donne apparemment des résultats pour ce genre de problème.

Portrait de anonymous
J'aime 0

J'ai trouve un web site hier qui traitait d'un medicament contre la pollakiurie. Le medicament est fabrique par une compagnie pharmaceutique au Japon. Je vais tenter le tout pour le tout d'en savoir plus sur ce medicament et de sa disponibilite, quitte a contacte la compagnie elle-meme. L'adresse du site est le http://www.freepatentsonline.com/6329428.html. Le site traite de brevet mais lisez au complet les tests et les resultats des tests. Ca n'en vaut peut-etre la peine. A savoir si le traitement est disponible au public. Donnez-moi votre opinion!

Portrait de rogerb
J'aime 0

bonjour

J'ai ce probleme depuis pas mal d'années à présent , et pour moi c'est surtout en position allongée que cela se manifeste Donc difficulté pour s'endormir avec stress en consequent , ce qui augment l'envie d'uriner .

Ayant passé tous les examens comme vous , avec ditropan pendant 3 mois qui n a donné aucun résultat ensuite ceris pendant 3 mois .

Et ceci se manifeste par crise qui dure la journée et la nuit .

J' ai essayer au cors d'une crise un realaxant musculaire ( Myolastan ) et l'effet a été immédiat , par contre bonjour le shoot , donc à présent je prend avec parcimonie du myolastan ou bien du stylnox pour m'endormir . Par contre au cours de l nuit je me lève 1 fois pour uriner normalent ensuite je n'ai plus d'envie .

Il m'arrive de ne plus avoir de crise pendant des semaines , et j'ai remarque cela quand je faisais des cures de Berroca , donc source de magnesium .

Voila si cela peut vous aider .

Pour moi , ca continue je poste ce message et je fonce aux wc

Portrait de lolo18
J'aime 0

bonjour a tous,

j ai decouvert un site qui a enfin décrit le mal dont je souffre avec precision : www.urinaire.com
cette maladie a debuter avec un mauvais diagnostique d une cystite qui c est agravee avec une vessie nerveuse
cela fait maintenant pres de trois ans que je souffre d idees obsessionnelles la phobie de me retrouver dans un lieux sans wc!vous pouvez imaginer que je suis devenue agoraphobe peurs et anxietees dans des endroits inconnus!
je suis bouleversee par cette transition directe dans ma vie j etais tres sociable tout est devenu noir et pourtant je n ai que 31ans!
comme sur le site que j ai decouvert il y a peu je recherche des gens ayant la meme maladie et des conseils.
Pour repondre a GILLES2:je n ai pas trouve le nom du medicament qui pourrait nous aider face a la pollakiurie.
amicalement lolo

Portrait de fred13
J'aime 0

bonjour a tous
je viens de lire avec attention tous vos messages et je viens vous témoigner mon histoire..
avant de commencer je me demandais si ce n'etais pas moi qui devenais "fou" bref, je vous raconte:
tout d'abord je vais avoir 38 ans le 14 octobre ..
mes symptomes ressemble exactement comme "tournesol" qui a raconté précédament ...et je vous souhaite a tous bon courage car pour moi c'est un enfer!!!!!!!!!
j'explique:
cela remonte au mois d'aout l'année derniere (ca fait un an que je suis dans le cauchemard!!)a la suite d'une violente dispute avec une personne "limite a en venir aux mains!!" j'ai tapé une crise de nerf!! cela a duré environ 1/2 heure puis ensuite j'ai une énorme douleur dans le bas du ventre qui a duréé au moins 2 heures (vraiment trés grosse douleur)
aprés le lendemain je me suis mis a uriner en permence.. depuis jusqu'a ce jour!!!!!!!!!!! ,avec de temps en temps des petites douleurs dans le bas du ventres (trés légére douleur )
j'ai fait bien évidamment tous les examens nessecaire "ECBU" pour voir si il ya avait une infection urinaire : RAS
cystographie rétrograde: RAS
echographie : ils ont decelé des calcifications de prostatite...
pour confirmer l'echo: scanner : évidamment ils retrouvé les calcifications..
RAS aux reins et a la vessie
prostate de taille normale
bref :
mon médecin traitant m'a envoyé voir 2 urologues(2 avis valent mieux qu'un)
tous les deux ont diagnostiqué une "prostatite sub aigue" suite a ma nervosité
ps: ils ont trouvé un petit kiste sur le lobe médian mais d'aprés les urologues ce n'est pas lui qui me ferais uriner...
les médicaments(la total ):
alfuzosine,omix,ceris,ditropan,tadenan : SANS RESULTAT (inutile de dire que l'omix m'a frustré !! car sans ejaculation c'est trés bizzare)
puis on m'as dit que c'etait "les nerf" alors on m'a donné :
lysanxia, zoloft sur 3 mois : un poil plus calme mais c'est TOUT
bref au jour d'aujourd'hui PAS DE RESULTAT mes urologues ne savent plus quoi faire je suis déséspéré et je suis a bloc!!
j'ai rendez vous avec un proffesseur le 20 juillet en espérant qu'il puisse faire quelque chose pour moi ,mais je m'apercoit apparament que je ne suis pas seul dans ce cas!!! si l'un d'entre vous avait un tuyau pour nous soulager ou une idéé ce serai sympas qu'il nous la dise
je vous tiendrais au courant de ma visite avec le proffesseur ..
bien évidament j'ai arrété tous les traitements car il n'ya avait aucune amélioration....
amicalement
fred

Portrait de fred13
J'aime 0

ps:
j'ai oublié une catégorie de médicament ils m'ont donné aussi des anti inflamatoir pour soit disant désinflammé ma prostate
nexen pendant 15 jours: pas d'amélioration non plus!!!!!!

Portrait de fred13
J'aime 0

re ps:
je suis exactement dans le meme cas que toi gilles 2 d'ou je comprends exactement ce que tu as!!!!!

Portrait de lolo18
J'aime 0

bonjour à tous
suite:
une solution est de consulter un médecin spy ou spychologue spécialiste en EMDR cette méthode permets au cerveau de reclasser l'événement traumatisant présent dans le passé
je suis en traitement pour l'instant c'est une véritable amélioration
amicalement

Portrait de fred13
J'aime 0

bonsoir a tous
lolo18:
c'est quoi "EMDR"??
il est vrai que j'ai eu des gros souci traumatisant aussi dans le passé............
pardon pour mon ignorance: mais c'est quoi "syndrome de queue de cheval??"
d'autre part je m'apercoit quand meme que "apparament" je suis le plus jeune d'autre vous!!
n'aurai-je pas une fragilité a la base??
trés enrichissant de pouvoir dialoguer avec des medecins..
amicalement
fred
je vous laisse ,faut que j'aille faire pipi!!!!!!

Portrait de lolo18
J'aime 0

Hello à tous

www.emdr-france.org
www.urinaire.com Psychologie 2ème partie

je ne peux diagnostiquer les souffrances mais au cas par cas il y a des solutions à trouver avec des professionnels
après de nombreuses recherches je pense que c'est une méthode qui est adaptée au mieux à cette maladie
je vous sugère de lire attentivement tous les renseignements sur ces deux sites
bonne chance
amicalement lolo18

Portrait de fred13
J'aime 0

salut a tous
suite a mon probléme j'ai vu donc "un professeur" en urologie...
(au jour d'aujourd'hui c' est plus ou moins pareil!!)
je lui ai tous expliqué et il as vu tous les traitements que j'ai pris...
il en as conclut qu'il fallait que j'aille voir un psy!!!!! avant de faire des examens plus pointus!! il m'a parlé "d'endoscopie" mais le probléme c'est que ca laisse des sequelles au niveau de l'uretre et c'est pour cela qu'il veut que j'aille voir un psy avant...j'y crois pas .... mais bon.. comment peut soigner une maladie "reelle " juste en parlant.. avec quelqu'un!!
je sais plus quoi faire et je suis désesperé ... bref..
amicalement
FRED

Portrait de rogerb
J'aime 0

Salut à tous

J'ai décrit plus haut mes problemes urinaires qui sont sensiblement les memes que les votres et ce depuis des annees .

Au mois de mai , j'ai revu mon uro qui m a prescrit 3 mois d AVODART = ZERO !!!!

Par contre j' ai une nouvelle piste , j' ai decouvert que je faisais de l'hypothyroidie , et cela me met à plat !

Et j'avais fait le rapprochement entre mes crises de pollakiurie et des grandes fatigues .

En ce moment je prend du levothyroxe pour pallier le manque d hormones thyroidiennes et j avoue que des que je retrouve la forme mes crises disparaissent .

Ci joint un lien concernant la vessie , ou l'hypothyroidie peut etre une des causes

http://spiral.univ-lyon1.fr/polycops/urologie/urologie-2.html

Donc demandez a votre toubib une PDS pour doser la TSH

@++

Portrait de fred13
J'aime 0

bonjour a tous
suite a mes probléme et vu que personne n'arrive a me soigner comme toi roger j'ai éssayé le "myolastant" il est vrai que c'est le seul médicament qui m'a soulagé... ca m'a fait du bien .. j'ai lu plus haut avec attention tes problémes de "hypothyroidie"
en faite tu veux dire que tous cela serai lié????
donc tout est rentré dans l'ordre??? tu n'as plus de probléme urinaire ?
a + fred

Portrait de rogerb
J'aime 0

Je ne sais pas si c'est lié , mais depuis que je prend des hormones de syntheses ca va mieux par contre quand je suis a plat les crises reviennent ,

Hier j ai vu un medecin interniste qui pense que ce serait plutot de l anxiete ( j en doute ) et m a prescrit du LIBRAX.

@+

Pages

Participez au sujet "Pollakiurie"