Portrait de jenn

Bonjour,

Première fois pour moi que j'écris su un forum.. plutôt désemparée devant mon mari qui ne cesse de faire des pneumothorax spontanés.

Suite à deux épisodes dont un pneumothorax bilatéral, on lui a fait une ablation + talcage du poumon, en 2007.

Quelques années de répit, mais quatre récidives cette année, en 6 mois à peine. Là, ils l'ont drainé en anesthésie locale (ça a été laborieux ..), et on lui propose une pleurectomie, intervention lourde. Car le talcage ne fonctionne plus.

Il sature, car il enchaîne les semaines d'arrêt maladie, en pleine reconversion professionnelle..

Je souhaiterais connaître, d'une part, un pneumologue réputé en région toulousaine, et, d'autre part, d'autres alternatives.
Le plus déprimant est l'absence de certitude de non récidive..

Existe-t-il d'autres possibilités?

Merci par avance pour vos conseils.

Portrait de prosper
J'aime 0

dans ce cas la pleurectomie est indispensable pour assurer la guérison
le risque est très faible , tout au plus une perte de 10-20% du volume pulmonaire, ce qui est très acceptable pour un homme
par contre il faut comprendre pourquoi les pneumothorax s'enchainent avec une biopsie chirurgicale obligatoire pour rechercher une maladie du poumon sous jacente. Dosage alpha 1 antitrypsine ?
et je ne parle pas bien entendu de l'absence de tabac!!!!

Participez au sujet "pneumothorax récidivants"