Portrait de rorol
J'aime 0

Moi j’avais déjà apprêté la chambre du bébé ? Elle était tellement belle et sur mesure. J’y allais passer mes nuits tous les jours serrant son doudou contre moi. Embrassant ses petits chaussons que j’avais achetés. Je me demandais si je connaitrais encore le bonheur un jour. Je n’avais plus de goût à la vie. Rien ne me faisait plus plaisir, je dis bien rien. J’avais l’impression que je n’étais plus normal. Et je croyais qu’à tout moment je mourrais d’une crise cardiaque ou de chagrin.

Portrait de diams56
J'aime 0

Huuum comme quoi ce n’était evident pour personne d’entre nou mes louloutes, un bébé en kit à mon avis, je veux parler de protocoles, piqures, médicaments, piqures encore, on en rigole aujourd’hui, d’avoir fait ça à trois ! on remercie le professeur pour sa participation ! vous savez certainement de qoi je veux parler lorsque j’évoque les piqures et autres, que ce soit celles qi ont commencé et fini ici ou celles qui ont préféré se donner plus de chances en choisisant les structures plus avancées comme eugin ou biotexcom à kiev, allez je vous raconte notre rude parcours les amies !!!

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Oui je comprends tout à fait de quoi tu parles. La fameuse stimulation ovarienne, piqures comprimés. Au moment où je le faisais c’était avec zèle et ça ne me dérangeait même pas. C’est lorsque j’y pense aujourd’hui que je me rends compte de tout ce que j’ai subi. Ah qu’est qu’on ne ferait pas pour notre progéniture !!! Moi j’ai fini par le faire en Ukraine et non à Eugin. Cette époque a été oh combien difficile, ça en a valu la peine, je ne regrette rien.

Portrait de fleurdelys
J'aime 0

tu me donnes des frissons à t lire là patpatrol, comment tu vas? eh oui comm tu le dis si bien, que ne ferions nous pas pour nos progénitures, je te ferai l'économie de tout ce que j'ai pu dépenser dans toute époque de torture de pma pour avoir un bébé, malgré le présumé remboursement par la sécu ici chez nous qui est un autre serpent de mer, je ne te dirai pas combien il faut pour trouver la moindre insémination du coté de eugin ou ailleurs, comme voir les femmes partir de plus en plus vers l'europe de l'est avec des offres de moins de 5 mille euros pour un don d'ovo relève tout simlement d'un pain béni patpatrol, c'est fou ça!!! ton bb a quel age aujourdhui stp

Portrait de diams56
J'aime 0

Dire qe tout avait pourtant bien commencé, comme koi apres env 4 ans de vie commune nous nous étion mariés, quel bonheur !! ! alors nous decidons dans le meme temps de faire construire une maison et de fonder une famille, d’abord une maison vu qe mon gran reve a tjrs été d’abord une grand jardin et de l’espace vert à souhait dans ma cours… une vie toute simple et des projets qui semblent tellement facile pour tant de gens meme si pour nous on aura fini par comprendre que la vie n’est pas si tendre avec tt le monde

Portrait de madamedupont
J'aime 0

Ah oui hein !!! la vie n’est pas toujours tendre comme tu le dis, et c’est pas seulement propre à toi celle ma chérie, tu as lu certainement les multiples témoignages des uns et des autres ici, mais je suis de celles qui pensent qu’il ne sert à rien de pleurnicher sur son sort quand la vie ne nous sourit pas, il faut se lever et se battre , c’est bien pour ça que je admiratives de toutes celles qui remue ciel et terre au point d’aller dans d’autres pays plus capés en pma, bon debut de weekend et bien des choses à tout le monde, bisouus aux bambinos pour celles qui en ont

Portrait de mimichou
J'aime 0

Eh oui qui ne tente rien n’a rien. C’est naturel de pleurer quand un malheur nous tombe dessus. Mais après avoir pleuré, il faut se ressaisir et trouver une solution. Certaines prennent plus de temps pour faire leur deuil. Parfois à tort, parce qu’après elles se rendent compte de tout le temps perdu. J’avoue que chez moi ça n’a pas été très difficile à surmonter. Parce que mon mari m’a beaucoup soutenu, il ne m’a jamais laissé tomber. Je lui en serais infiniment reconnaissante. Il a d’ailleurs été bien récompensé car notre fils que nous avons eu via fiv do lui ressemble extraordinairement.

Portrait de fleurdelys
J'aime 0

madame dupont je ne susi pas entierement de ton avis tu sais, ou tout au moins en partie, meme s'il est vrai que les filles qui tout comme nous l'avons été, se retrouvent dans l'impossibilité de procréer se couchent pour pleurer sur leurs oreillers sont à condamner, car il faut bien se battre comme tu le dis, mais tu sai n pense pas que les choses sont si faciles hein madame dupont, non une chose est que de vouloir, mai sune autre est non seulement d'en avoir les moyens, mais surtout de trouver la clinique qui nous offre des solutions efficaces pour trouver satisfaction, et là j'accuse nos pouvoirs publics qui ne font rien pour améliorer notre systeme de pma si piteux, du coup celles qi ont un pe de moyens se tournent vers l'étranger! héé ouiii voilà koi

Portrait de diams56
J'aime 0

Merci louloute, rien n’est jamais acquis tu sais, pour moi c’était sans compter sur un problème de thyroid pour lequel j’ai eu un plus de 2 ans de traitement, zuuuuut incompatible avec une grossesse… le début des phrases qui rendent dingues les filles “c’est pas grave, 2 ans dans une vie c’est rien”, huuum du vrai n’importe quoi, pour moi c’est grave, j’avais ce désir d’enfant, nous attendions… on s’occupe, on fait les travo dans la maison et jusque là on n’était pas encore dans la veritable panik, on se disait hum déjà 1 an, plus qu’une autre petite année et ça va !!! et pourtant…..

Portrait de anessa
J'aime 0

Vous avez raison sur ce point moi même j'en souffre de cette situation actuellement, le cas de diams doit redonner espoir, C'est depuis 6mois que je cherche à économiser pour pouvoir réaliser ma fiv do. Pourtant si c'était facile ici et à un bon prix je suis sûre que je l'aurais déjà fait, d’autant plus que rien ne gara,nti le remboursement par la secu, trop de conditions à remplir et meme quand tu y arrives juste qlq mille euro te sont remboursés, J'ai passé beaucoup de temps à fouiller sur internet pour voir une clinique à moindre coup, j’ai vu aussi le centre de pma d’amiens qui revenait bcp mais trop de limites

Portrait de angeana
J'aime 0

Ah d’accord, donc chez toi ce n’était pas un problème d’infertilité. Mais une maladie tout autre pour laquelle il n’était pas recommandé de tomber enceinte ! C’est rare de lire des cas pareils, on a l’habitude des femmes souffrant de problème de fertilité. Là c’est encore pire hein, ça veut dire que le don d’ovo n’est même pas possible. Les seules alternatives qui restent possibles sont l’adoption et la GPA. J’imagine que ton parcours n’a pas été facile hein Diams. J’espère que c’est bine fini pour toi.

Portrait de diams56
J'aime 0

Et puis enfin la thyroïde est stabilisée alors on essaie, un an… rien les filles, et en meme temps j’avais ce kon appelle des ovaires polykystiques si vous en avez entendu parler, je le sais depuis mon adolescence, température tous les jours les filles, rdv gynéco mais elle ne veut pas me faire faire de bilan, elle s’en fiche de tout ça comme à leur habitude ici en france… on a le temps il paraît… on est jeune, patati patata… euh si je compte bien on est déjà à 3 ans de perdu !! le temps lui ne s’arrete jamais hein, et pourtant on ne fait qe voir les otres couples avoir des enfants pres de nous

Portrait de anessa
J'aime 0

finalement je suis tombé sur une clinique à la capitale de barcelone, j’avais aussi vu biotex dont parlait diams mais je ne m’y étais pas trop appesanti Je dois dire qu'ils ont presque les meilleurs prix maintenant que vous en parlez, je viens d e verifier. Si tous ce passe bien je les contacterai dans moins d'un mois pour débuter ma procédure. Dites vous bien que je ne suis pas la seule dans mon cas. Il y'en a plusieurs qui manquent de moyen pour y aller, je vais aussi appeler pour voir, on sait jamais, j’espere qu’ils ont le don d’ovo aussi d’ovo là bas aussi facile qu’a biotex !

Portrait de abralise
J'aime 0

Comme si quand on est jeune on est épargné. La preuve moi-même, je n’ai même pas encore 26 ans et je ne peux plus tomber enceinte naturellement. Quand je pense que j’étais donneuse d’ovules. Qui aurait cru je me retrouverai de l’autre côté. Entrain de solliciter à mon tour les ovules d’une autre. Ça c’est le prototype de l’injustice de la vie. Cette situation a failli faire de moi quelqu’un de méchant et d’aigri heureusement que je me suis ressaisie.

Portrait de bebey2
J'aime 0

Attend là ma puce, je n’en croit pas mes oreilles, voudrais tu nous dire là que la gygy ne t’a pas fait un bilan d’infertilité bien complet pour établir ce qui ne vas pas chez toi ??? sii tel est le cas c’est tout de meme bcp de négligence ça et c’est intolérable à mon avis, chez nous on ne prend jamais nos détresses bien au sérieux, on pense toujours qu’on a tout le temps et que ça va aller, du coup comme tu le dis voilà tu te retrouve à perdre 3 ans comme ça et pourtant tu aurais pu avancer sur d’autres sentiers plus prometteurs, ton gygy a dit quoi concretement stp ???

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Qu’est ce qui t’étonne encore Bebey. Cette négligence de plus en plus récurrente. Et toujours leur principe consistant à privilégier certains par rapport à d’autres. Alors que parfois ceux qu’on privilégie de sont pas toujours les cas les plus urgents ni les plus graves. Comme le fait d’interdir le double don alors qu’il existe des couples de plusieurs années dans lesquels autant le mari que la femme sont infertiles. Donc finalement il y’a toujours de l’injustice.

Portrait de diams56
J'aime 0

Qu’est ce que je peux bien te dire ma grande, ma gyneco m’avait dit que c’est à cause de mon poids, j’ai une bonne douzaine de kg à perdre selon la diététicienne, hyper motivée j’en perds 17 en quelques mois, hum vous comprennez jusqu’où j’avais mis la bare, j’étais si dévouée et motivée que j’étais prete à tout pour me voir efin concevoir, dire que je suis passée meme par qlq séances d’acupuncture sous les conseils de pas mal de proches à moi… et pourtant ça n’a rien changé les filles, meme pas la moindre interruption de mon cycle qlq jours

Portrait de diams56
J'aime 0

Et comme vous l’imaginez sans doute, le temps passe et ma tristesse devient de plus en plus présente au jr le jr, je sais qu’il y a un souci mais je n’ai personne pour m’aider… je change 3 fois en un an de médecin traitant, le “ah c’est pas grave, il faut attendre essayer encore” tous les jours c’est un peu plus dur, les réflexions des proches, au boulot, partout en fait… « ah vous n’avez pas d’enfant vous attendez quoi ??”J’encaisse, mais je souffre en silence, j’aurais connu eugin ou biotex à cette epoque les choses seraient allées plus vite certainement pour moi

Portrait de missyreal
J'aime 0

Tu as changé 3 fois de médecin et tout ce temps qui passe. Personne pour te dire de quoi tu souffres. Même pas un examen de prescrit ? C’est terrible ça, ils ne peuvent pas savoir le ma qu’ils font aux familles. A quel point les familles sont brisées à cause de leur négligence et leur laxisme. J’avais entendu dire que les médecins faisaient attendre à cause de a sécu. Du genre la sécu peut leur demander des comtes si en peu de temps plusieurs examens sont demandés.

Portrait de piwi
J'aime 0

Qu’ils nous excusent avec leur histoire de sécu. On va crever sous prétexte que la sécu a fait ci ou ça ? La santé n’a pas de prix il faut le savoir. La preuve beaucoup se sont rendus à l’étranger par leurs propres moyens. Sans compter sur le remboursement de la sécu. Que voulez vous, on ne fait pas d’omelette sans casser les œufs. Et puis si je m’en tiens aux différents témoignages, elles n’ont pas regretté.

Portrait de noenana
J'aime 0

Tu n’as pas vraiment à t’en vouloir miss, on dit tres souvent que à l’impossible nulle n’est tenu, l’gnorance n’est pas un tort hein, tu ne pouvais imaginer que en choisissant soit l’Espagne ou l’ukraine les choses auraient pu se debrider plus facilement pour toi, tu as u=eu confiance en notre système de traitement pma et tu n’avais pas tort, c’est donc à ce niveau que l’expérience intervient et là je susi ravie d’avoir connu les forums de pma un peu plus tot et n’eut été cela j’aurais trimé bien plus longtemps tu sais, ouuuuuf mon dieu c’est pas vrai ça

Portrait de mimichou
J'aime 0

Noenana, je pense plutôt que l’ignorance est un tort. L’information est ouverte et disponible pour tous. Il faut s’en servir, sinon on se fait toujours avoir. Moi ce qui m’a sauvé c’est justement que je me documentais beaucoup. J’étais tout le temps sur le net, à poser des questions à mon entourage et autre. Quand on sait déjà comment est le système il faut donc prendre ses propres mesures pour ne pas se faire bouffer. Et surtout savoir discerner le vrai du faux, car il y’a aussi beaucoup de fausses informations.

Portrait de diams56
J'aime 0

Ça me rappelle un peu l’histoire de logane que j’ai lu ici la semaine passée si je me rappelle bien, comme qoi la tristesse était devenu constante chez moi, tout me renvoyai à cet enfant qui n’etait pas là et qui ne pointait meme pas à l’horizon, en plus je ne supportait plus de voir ma maison vide, je vais vou avouer qe j’avais fermé la chambre qui attendait notre enfant, tellement ça me faisait souffrir de la voir ouverte et pas un seul cri venant de ce coté, et non je ne vais pas faire un bureau, une chambre d’ami, une salle de sport, non non et non…

Portrait de diams56
J'aime 0

Et puis un jour c’est la phrase de trop au boulot… je pars la boule au ventre les larmes aux yeux et je craque moralement c’est fini pour moi. Le fond du trou, la dépression, j’avais atteint le fond comme on dit, et puis je prends un rendzvous en pma, mais il faut un courrier… c’est une copine qui me prend rdv avec son généraliste à qui elle a déjà parlé, et la enfin on avance, le premier rdv en pma en décembre d’il y a 4 ans je pense bien, et s’enchainent ensuite les exams, pas très sympa ni pour l’un ni pour l’autre, on patiente, on en fait d’autres…c’est long… mais les délais ne sont pas négociables les filles

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Voilà une phrase qui me rappelle bien de misères, les delais ne sont pas negociables madame, soyez patientes svp !!!!! on me l’a tellement répété dans nos centres de pma ici chez nous, surtout lorsqu’il s’agit d’un don d’ovocite, parfois ces dames te répondent avec pas mal de dédain on dirait que c’est toi qui a choisi de souffrir de cette cochonnerie, et dire que j’encaissais tout ça sans pourvoir dire mot, c’est une fois partie à biotex que j’ai compris que trouver une donneuse n’était pas si mystérieux, 3 semaines simplement et j’en avais une de bien dispo

Pages

Participez au sujet "PMA : une princesse après tant d’années d’espérance"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.