Portrait de Invité

a

Portrait de Dr Dutronc Albert
J'aime 0

En réalité il s'agit plus d'une question à poser dans la partie du forum consacrée à la neurologie qu'à la sexologie.

La réponse est à la fois simple et facile.
Votre mari fait ce qu'on appelle un sommeil paradoxal ce qui est tout à fait normal, devrais-je dire des sommeils paradoxaux tout le long de la nuit.
Pour comprendre ce qu'est un sommeil paradoxal il est nécessaire de visualiser la vidéo suivante :

http://video.vulgaris-medical.com/index.php/Neurologie
Neurologie - Vidéo : Vulgaris Médical

Au cours de ce type de sommeil les ondes lentes ont disparu et sont remplacées par une activité rapide d'éveil alors que le sujet continu à dormir très profondément. Paradoxalement c'est pour cette raison que l'on appelle cette phase le sommeil paradoxal, jamais le sujet n'a été plongé dans un sommeil aussi profond dont témoigne la disparition totale du tonus musculaire c'est-à-dire que ses membres, entre autres, sont totalement relâchées. Le cerveau en réalité est réveillé mais le corps, quant à lui tout à fait à part, est complètement endormi et les muscles de ce corps sont impassibles.
Une autre caractéristique importante à comprendre ce sont à ce moment-là l'apparition de mouvements oculaires rapides qui sont groupés en boufféesr et surtout une érection qui témoigne d'une mise en branle (veuillez excuser ce terme, sans jeu de mots) de certaines zones du plaisir dans le cerveau. Si l'on révèle le sujet durant cette période il va raconter son rêve. En réalité, les mouvements oculaires ne correspondent que rarement la poursuite d'une action et l'érection n'a aucun lien direct avec une quelconque excitation sexuelle. Néanmoins... Pour certains chercheurs en neurobiologie l'homme s'entraîne durant le sommeil paradoxal et l'érection est le résultat d'une activation du système nerveux parasympathique pelvien c'est-à-dire le nerf honteux qui augmente la pression sanguine à l'intérieur du pénis asocial activité de certains muscles péniens. Ces muscles se contractent durant le rêve il est possible qu'ils entraînent la survenue d'une sensation de plaisir mais pas d'un plaisir réel mais uniquement onirique c'est-à-dire à travers le rêve. Pour d'autres chercheurs il s'agirait de dynamiser le système, afin d'éviter une dégénérescence du système érecteur de façon à préserver l'espèce et sa survie.
En vérité il semble s'agir d'un grand homme destiné à sauver l'humanité...

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/-rection-generalites-1787.html
Érection (généralités) : Définition, dans l'encyclopédie santé Vulgaris-Médical

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/systeme-nerveux-sympathique-4464.html
Système nerveux sympathique : Définition, dans l'encyclopédie santé Vulgaris-Médical

Participez au sujet "plaisir durant le sommeil"