Portrait de Blanche

Pour moi, aller voir ma fille et sa famille à la Guadeloupe vire au cauchemar... Les premières fois, le bas de mes jambes et mes chevilles étaient le siège de piqûres que chacun pensait être causées par des moustiques.
Au fil des ans, les démangeaisons sont devenues de plus en plus intolérables, preuve que je deviens plus sensible à chaque fois... J'ai beau m'enduire de produits divers, rien n'y fait, sinon que j'en ai pris mon parti et absorbe chaque jour ma dose de "Zirtec", cet antihistaminique (qui m'endort) me permet au moins de vivre mon séjour sans trop de "grattages". Je garde sur mes jambes les traces anciennes des piqûres les plus importantes.
On m'a parlé de "sun-flyes" petits insectes qui se cachent dans le sable et ne sortent que le soir... Puis, récemment, quelqu'un a émis l'hypothèse qu'il pourrait s'agir d'aoûtats.
Qui pourrait m'en dire plus, et surtout, comment se désensibiliser ?
Merci à ceux qui m'aideront

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

En effet, les sunflyes sont des mouches minuscules dont les piqures s'infectent. Vous n'avez pas besoin de ça en plus...

Portrait de Blanche
J'aime 0

Merci... Mais comment faire pour qu'elles ne s'intéressent plus à moi, ces sacrées bestioles ? Une chose est sûre : elles sont quasiment invisibles, puisque je n'ai jamais pu les VOIR. Je suppose que les démangeaisons ne se font sentir qu'après la piqûre, non ?
Je ne peux pas vraiment dire que les piqures s'infectent, ce sont les démangeaisons qui sont intolérables, et je ne peux m'empêcher de me gratter malgré ma volonté !
Encore merci

Participez au sujet "piqûres inidentifiées"