Portrait de noor123

Bonjour à tous,
C'est la première fois que j'écris sur ce forum. J'ai 17 ans et j'ai un problème qui gâche mes nuits. Je sais bien que tout ce qui est paranormal et surnaturel n'existe pas, je n'y crois absolument pas. Pourtant, la nuit, impossible de dormir, je suis térrorisée, paralysée, j'imagine une main ki m'attrape ou des choses, j'imagine des image horrible, c'est plus fort que moi, impossible de me raisonner.
La plupart ces images proviennent de film d'horreur que j'ai vu étant petite ou pré-ados. Bon j'avoue, dit comme ça, ça à l'air ridicule et dénué de sérieux mais pourtant c'est bien ce qui m'arrive. Cela reste pas période, ce n'est pas chronique mais c'est très génant et perturbant. Voila, donc je me demande s'il existe des personnes dans le même cas que moi et les solutions qui peuvent exister. Je pense peut-être à aller consulter . Merci de vos réponses.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour noor123,

Il n'y a pas de notion de ridicule ou de dénuement de sérieux dans une phobie ( peur ), alors rassurez-vous, il y a un fait, cette peur, qui se répète toujours dans les même conditions.

Le facteur déclenchant, chez vous, semble être la nuit, seule dans votre lit. Je ne mettrais pas tout sur le compte des films d'horreur que vous avez vu étant petite ou pré-ado ; ceci était un processus normal, à cet âge, dans le cadre d'une recherche de situation faisant peur, prendre le risque d'avoir peur étant petite, éprouver la peur, savoir ce que ce qui se cache derrière ce terme ( visionnage de films dit d'horreur ).

De tout temps, la nuit est le symbole de la peur, lors du coucher, étant tout(e) petit(e), il y a la peur de l'abandon de maman qui nous couche disparaîssant derrière la porte et les personnes âgées ressentent une angoisse presque instinctive au moment du coucher, c'est cette peur de l'abandon qui ressugit.

Plus vous allez vous angoisser pour cette peur à venir, plus l'heure de vous coucher arrive, plus vous allez être mal. Avez-vous bien distingué les périodes de survenue de cette peur ? Y a-t-il un facteur commun à chaque fois ?

Il faudrait consulter votre médecin traitant qui peut vous orienter vers un psychologue, mieux à même de savoir ce que signifie cette peur, plutôt, à mon avis qu'un psychiatre, qui a tendance à la médication en même temps que la thérapie. Il me semble que pour commencer, il faut en parler sans médication, tout au moins au début, pour comprendre cette peur.

En attendant, vous pouvez essayer de laisser allumer une petite lampe au plus près d'un recoin particulièrement effrayant, ou une veilleuse au plus près de votre lit, voire laisser votre porte ouverte ( l'espace n'est ainsi plus confiné à votre chambre mais atteint certaine partie de la maison ce qui peut être rassurant ; je veux dire que votre seule présence n'est pas seule menacée par ces vues horribles puisque vous laissez un chemin pour la fuite de ces vues ).

Moi, je raffolais des films d'horruer plus jeune, ce n'est pas pour cela que j'ai développé cette peur. La plupart des images qui vous proviennent dans vos nuits sont celles des films que vous avez vu parce qu'elles sont plus parlantes, illustrantes et que c'est le seul repère que vous avez pour expliquer ces peurs dans le noir puisque déjà vues. Votre cerveau assimile les images et les restitue "à la demande", ici pour exprimer votre peur.

Il n'est pas non plus, ici, de se dire si le surnaturel ou le paranormal existe ou non, d'y croire ou non ; il faut rechercher d'où vient cette peur ? Depuis combien de temps s'est-elle installée ? Quel aurait pu en être le facteur déclenchant ? sachant qu'il peut être inconscient, d'où la nécessité d'un psychologue.Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre de ressentis dont la/les cause(s) se trouve(nt) aux antipodes de ce que vous auriez pu croire au début...

J'espère vous avoir un peu aidé...à comprendre pour consulter.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de noor123
J'aime 0

Je vous remercie pour cette réponse, il est vrai que j'ai des angoisses par ailleurs, ce qui pourrais expliquer les images qui surviennent. L'élément déclencheur est souvent un film ou parfois une perte de confiance en moi, lorsque j'échoue dans un domaine ( un examen, une épreuve quelconque). La peur dure en général 1 semaine, je dors pas, j'angoisse puis cela passe. Si cette fois ça ne passe pas j'irais consulter. En tout cas merci beaucoup.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Cette peur se déclenche par le biais d'un phénomène de la peur de la nuit, parce que c'est ce que votre cerveau reconnait dans votre forme d'angoisse. C'est-à-dire ; " J'ai échoué, je n'ai pas confiance en moi,... donc j'ai peur "=> images qui vous renvoie à la peur => visions horribles. Cumulées à d'autres angoisses ( dont vous avez le droit de ne pas les dévoiler ici ) forme une Peur.

C'est parfois le manque de repère dans une situation de stress ( avoir manqué quelque chose, la non réussite, la dévalorisation face à une nouvelle situation,...) qui engendre la survenue des peurs et de la Peur.

Je pense qu'il faut que vous consultiez, la réponse est peut-être toute simple, ou peut-êre un peu complexe si d'autres angoisses associées, n'attendez pas que ces peurs deviennent des phobies, il sera d'autant plus difficiles de les comprendre pour les soigner.

Bon courage. Bien cordialement;

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de nanouk
J'aime 0

bonjour les film d horreur peuvent faire des degats bien au contraire
faire regarder des film de ce geure au enfants peut avoir de graves
consequence mais je suis d accord avec fee clochette de voir une psychologue car il doit avoir une angoisse que seule une terapie peux
reveler mais aussi dans l enfance quelque chose qui aurait marqué
il y a des film qui peuvent traumatiser n attends pas et aller voir quelqu un
qui pourras vous aider bon courage

Participez au sujet "Peur"

Articles à lire concernant "Peur"

  • ... La phagophobie est la peur d'avaler qui peut être la conséquence d'une maladie telle que le ... phagophobia. Avaler (peur d') ...
  • ... Imprimer L’agoraphobie est la peur pathologique des lieux publics, des espaces ouverts et des endroits où la ... difficile voire impossible. On peut aussi l’associer à la peur de la foule, dès lors qu’un trop grand nombre de personnes se trouvent ...
  • ... La nécrophobie est la peur irraisonnée des individus morts, donc des cadavres, et des choses liées ...
  • ... de détérioration mental et se caractérisant par la peur d'écrire. Commenter 0 J'aime 0 ...
  • ... Peur angoissante, pas toujours justifiée, qu'éprouvent certaines personnes ...