Portrait de lysmi

Depuis 2 cycles avant mes règles 3 jours auparavant à peu près j'ai des pertes marrons qui font pas vrai règles, je n'ai spécialement de douleur au ventre à part le 1er jour de mes vraies règles qui arrivent à l'heure dans mon cycle. Je ne prend pas la pillule. J'ai déjà lu sur internet que cela pouvait être du à un déréglement hormonal il y a un mois j'avais fait un prélevement vaginal rien et un frottis rien. Alor je me demande bien ce que c'est et je n'ose pas demandé à ma gynéco car je vais la voir souvent car j'ai tjr quelque chose qui ne tourne pas rond àlàlà

Portrait de Aris
J'aime 0

Bonjour Lysmi,

Rien d'alarmant quant à ces pertes de sang de couleur marron quelques jours avant vos règles. Petit dérèglement hormonal qui provoque une légère perte avant les règles. Ces pertes étant minimes, elles ne s'évacuent pas rapidement d'où cette couleur marron plutôt que rouge.

Tout ceci n'a rien de pathologique.

Cordialement.

Aris

Portrait de Laetitia81
J'aime 0

Bonjour,
ces pertes marron peuvent tout simplement etre "fonctionnelles" comme le dirait mon gynéco, mais cela peut étre autre chose. lorsque j'ai eu des régles marron, mon gynéco à supposé a un kyste ou à une grossesse extra utérine, ou tout simplement à quelque chose de fonctionnel, mais il faut faire une écho pour en étre sur, surtout si cela se fait sur plusieurs cycles! il faut pas avoir peur d'aller voir le gynéco, si on a un probléme, vautmieux prévenir que guérir, j'ai eu assez de problémes à ce niveau pour vous le dire, si vous sentez que ça va pas, vous appelez le gynéco de suite!!
bon courage et tenez nous au courant!!

Portrait de lysmi
J'aime 0

bonjour,

merci pour vos réponses. J'ai été voir ma gynéco il y a un mois, après mes règles je n'avais plus de perte, mon col était très propre. Je lui ai expliqué qu'avant mes règles 3 à 5 jour avant j'avais quelques pertes marrons après examen du col et toucher vaginal tout semblait normal, mais là un mois plus tard rebelotte perte marrons alors je me pose des questions... et cela m'énerve!!!!que dois je faire?
En plus maintenant j'arrête pas d'uriner et cela me compresse la vessie,quest ce que cela peut être??
MERCI d'avance pour vos réponses

Portrait de Melody47000
J'aime 0

Bonjour, j'ai eu un rapport non protéger sans pilule le 25/12, une dizaine de jours après le début des règles puis quelques pertes blanches pâteuses le 29-30/12 puis douleurs à l'ovaire droit,tiraillements au bas ventre pendant plusieurs jours, envie de manger tout le temps surtout sucré, 2-3 jours avant mes règles le 8/01 j'ai commencé à avoir des pertes marrons clairs (quelques gouttes) puis le 9,10,11 des pertes marrons mais presque rien, le 12 un filet de sang en allant aux toilettes puis pertes marrons foncés et quelques glaires filamenteuses noires le 13, puis le 14 pertes marrons foncés mais très peu, pendant cette période j'ai mal au bas ventre, ovaires, poitrine gonflé comme quand j'ai mes règles. J'ai fait 2 test pipi négatif vers le 04 et 07/01, serait il possible que je sois enceinte, sachant que j'ai arrêté de prendre la pilule il y a 2 ans, si quelqu'un peut m'aider car je n'y comprends rien et j'ai peur de faire une pds et qu'elle soit négative. Est ce possible que ce soit la nidation les pertes marrons??? Merci pour vos réponses

Participez au sujet "perte marron avant les règles bizarre!!!"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "perte marron avant les règles bizarre!!!"

  • Le recueil de sperme doit s'effectuer de manière rigoureuse. Il faut tout d'abord recommander un délai d'abstinence sexuelle de deux à huit jours avant de réaliser l'examen des spermatozoïdes. Le délai d'abstinence ne doit pas être non plus trop important car le volume d'émission de sperme et la concentration en spermatozoïdes augmenterait au préjudice de leur vitalité.

    L'abstinence sexuelle se définit, en l'occurrence, comme l'absence d'émission de sperme au cours d'un rapport sexuel (coït ou bien masturbation).

    À l'inverse si le délai d'abstinence est inférieur à deux jours la quantité est non seulement insuffisante mais la qualité également. La raison pour laquelle pour avoir des résultats acceptables il est nécessaire de respecter un délai d'abstinence de deux à huit jours.

    Le recueil du sperme contenant le spermatozoïde doit être effectué au laboratoire même, après une masturbation. Quelques patients sont réfractaires à la masturbation au laboratoire, c'est la raison pour laquelle celle-ci peut se faire au domicile du patient à condition de rapporter le flacon au laboratoire dans un délai inférieur à une heure après le recueil et en mentionnant l'horaire de la masturbation.

    Quand la masturbation est proscrite (interdits religieux, par exemple) le prélèvement peut être obtenu au cours d'un rapport sexuel avec un préservatif spécial c'est-à-dire dépourvu de produits toxiques pour les spermatozoïdes. Dans tous les cas le transport du sperme se fait à la température de prélèvement c'est-à-dire entre 20° et 35°.

    L'étude des spermatozoïdes peut éventuellement être perturbée. Ceci survient entre autres pour les raisons suivantes :

    • Une intervention chirugicale.
    • Prise de certains médicaments.
    • Hyperthermie (fièvre élevée).

    Avant l'éjaculation, pour effectuer un recueil de sperme dans de bonnes conditions, il est important de se nettoyer les mains et le gland  avec un produit désinfectant qui est fourni par le laboratoire.

    Le sperme doit être éjaculé dans un flacon stérile présentant une ouverture suffisamment large et comportant le nom et le prénom du patient et le délai précis de l'abstinence c'est-à-dire la date de la dernière éjaculation (rapport sexuel ou masturbation).

     

  • Excitation du phallus (verge en érection) afin de provoquer l'orgasme (paroxysme du plaisir sexuel).

  • L'anus est l'orifice terminal localisé au bout de l'appareil digestif, juste après le canal anal, et par lequel sont évacués les gaz et les matières fécales.

     

     

  • L ’éjaculation est l’émission de sperme par l’urètre (conduit amenant l’urine de la vessie vers l’extérieur) au moment de l’orgasme.

    Ce sont les stimulations répétitives du pénis au moment des rapports sexuels, mais également lors de la masturbation qui sont à l’origine d’un réflexe éjaculatoire.

  • Expulsion du sperme par l'urètre (conduit amenant l’urine de la vessie vers l’extérieur) au moment de l’orgasme après contraction des vésicules séminales.

    Ce sont les stimulations répétitives du pénis au moment des rapports sexuels mais également lors de la masturbation qui sont à l’origine du réflexe éjaculatoire.