Portrait de lebreton

bonjour,
tout est dans le titre.
alors voilà j'ai 23 ans dans 2 mois et je vie toujours chez mes parents.
depuis 4-5 ans j'ai perdu toute confiance en moi, tout cela a cause de mon père il me rabaisse, m'insulte et ma mère dans tout ça ne dit absolument rien. je ne c'est pas si mon message est sur le bon forum mais aux jours d'aujourd'hui je ne sais plus quoi faire ni penser. cela a un impacte sur ma vie privée.
enfin voilà si quelqu'un a des avis ou conseilles je suis preneuse.
merci de m'avoir lie.
au revoir.

Portrait de Shiva72
J'aime 0

Bonjour,

Je pense que nous avons tous vecu cette étape de confiance en nous et nous le vivons chaque jour avec des degres d'importance différents.

J'ai eu aussi beaucoup de soucis avec mon pere, devalorise etc...
C'est difficile de se construire, d'avancer alors que les personnes les plus proches te tirent vers le bas....

Mais regardes au fond de toi, qui tu es, tout ce que tu as su faire alors que ton pere te disait peut etre le contraire, projette toi, positivise (je sais c'est facile a dire, dure a faire...), definis ce que tu veux, ce que tu peux faire et étapes par étapes avances, ne serait ce que pour toi!

Je suis certaine que tu es quelqu'un de bien alors avances, retrouves cette confiance en toi qui, je suis certaine, n'est pas pardue mais cachée en toi.

Aies la volonté d'avancer, ca aide.

Bon courage

Portrait de lebreton
J'aime 0

bonjour et je vous remerci de votre réponse cela est très gentille de votre part.
a bientôt.

Portrait de Shiva72
J'aime 0

J'ai le sentiment que nous sommes nombreux a avoir vécu des situations d'enfance et d'adolescence difficiles.
Cependant, nous sommes les seuls a savoir ce que nous voulons ce que nous pouvons faire, ce que nous voulons, alors il faut faire le necessaire pour soi. Ce n'est pas egoiste, bien au contraire, cela fait grandir les autres (son entourage) aussi.

Pour ma part, mon pere a change d'attitude au fur et a mesure. Il avait une conception du role de la femme... bref, j'etais en conflit pendant des années, pendant des années, habitant sous le meme toit nous n'avions aucun échange.

J'ai eu de tres vilaines pensees..... je ne developperais pas....

Ca a change avec les années et aujourd'hui nous nous entendons bien. Il m'a aide lors de ma separation et il est toujours si j'ai besoin.

Alors ne perds pas espoir. Mais surtoit vis ta vie, avance. S'il faut passer par l'étape "d'ignorer" (dans le sensdetacher) ton pere alors fais le, pour toi, cela s'arrangera avec mle temps.

J'ajouterais pour finir que les hommes et les femmes n'ont pas le meme langage, cela peut entrainer incomprehension.....

Bon courage.

Portrait de IO
J'aime 0

Hé oui,tout est là,un manque de dialogue,donc d'incomprehension.Je n'ai jamais eu de dialogue avec mes parents durant tout le temps que j'ai vécu chez eux.Mon père a quitté le domicile conjugal en 1973 pour refaire sa vie,elle était mieux sans lui mais,j'avais des souffrances en moi,il fallait que j'en parle à ma mère(j'avais déjà essayé alors que je n'avais que 7 ou 8 ans)et elle a fait l'autruche.Du coup j'ai enfoui ces souffrances au plus profond de moi.J'ai, quitté à mon tour la maison à 18 ans pour vivre ma vie(je suis tjrs avec l'homme de ma vie et le père de mes enfants.J'ai revu mon père,il venait à la maison alors que le reste de la tribue lui avait définitivement fermé leur coeur(7 frères et soeurs)ça c'est arrangé par la suite.Je revoyait aussi ma mère mais,il y avait une barrière entre nous mais je ne savait pas pourquoi(comme je l'ai écrit + haut,j'avait tout enfoui au + profond de moi,j'avait vraiment oublié tout ce qui c'était passé dans mon enfance) et 35 ans après,je suis allée voir un magnétiseur,(pour soulager des souffrances phisiques)je précise qu'il était dans un autre département ,je n'avait jamais vu cet homme de ma vie,et en qques minutes il a fait défiler mon enfance avec son pendule,et là il m'a appris que depuis le début,ma mère était au courant des agissements de mon père à mon égard,et elle n'a rien fait pour me sortir de l'enfer que je subissait.Voilà mon histoire,j'ai pardonné depuis mais les cicatrices sont indélébiles et tout ce guachi par le manque de dialogue.Alors avis aux parents et aux enfants parlez parlez et sacher écouter car de grandes souffrances peuvent se cacher derrière des mots,c'est pas facile mais au moins cela permet des échanges c'est très important.Bon j'arrete, moi j'ai assez parlé pour aujourd'hui et ça fait du bien.Abientot Io

Portrait de lebreton
J'aime 0

bonjour a tous,
je vous remerci de vos témoignage.
pour répondre a IO le dialogue est présent pour ma part, mais pour mon père cela est inutile car il trouve que c'est une perte de temps et il pense que je suis toujours une enfant qui n'aura jamais un dialogue d'adulte et que je reste une petite m.... comme il me nome asser souvent.
je ne perd pas espoir qu'un jour tout cela s'arrange mais pour le moment j'en souffre.
merci d'avaoir répondu.
a bientôt.

Portrait de mariamaria
J'aime 0

Que fais-tu dans la vie ? Etudiante ? Pourquoi restes-tu chez tes parents ? Pour l'argent ? Je crois que tu dois absolument trouver le moyen de quitter tes parents, de devenir autonome. C'est ton père qui a un gros problème, et qui se sert de toi pour l'exprimer. Ne te trompe pas d'objectif : tu dois vivre pour être heureuse, pas pour le convaincre de te respecter. Quitte tes parents, prouve-leur que tu peux vivre sans eux, et ils s'apercevront que eux ne peuvent pas vivre sans toi. Il faut que tu arrêtes de subir, que tu relèves la tête. Ce sera dur, mais tu pourras être fière de toi et te prouver qu'ils avaient tort. Cherche d'autres regards que celui de ton père pour te voir dedans. Si ça permet aux choses de s'arranger, tant mieux, sinon ... tant pis pour eux.

Portrait de korrigane
J'aime 0

C'est fou ce que tous vos messages me remettent moi aussi dans mon passé.
J'ai toujours aimé mes parents et eux aussi m'ont toujours aimé, ça je n'en ai aucun doute. Oui mais voilà, ils transportent eux aussi le lourd bagage de leurs enfances respectives. Cela parait être un cliché, mais il est quand même bien vrai que l'on reproduit ce que l'on a vécu soi-même (sinon au moins en partie).
J'ai quitté la maison à 21 ans, pas en la fuyant, mais en saisissant ma vie à pleines mains car j'avais toujours eu ce besoin d'indépendance.
Il en a résulté moins de disputes à la maison avec mon père.
Ma mère, elle aussi a toujours été effacée, "pour ne pas riquer la vie du couple, pour élever à 2 les enfants au moins jusqu'à leur majorité". Voilà ce qu'elle m'a toujours dit.
Il n'empêche qu'il y a encore eu de grosses disputes jusqu'à il y a à peu près 5 ans. Tu vois, et j'en ai 36 aujourd'hui.
Mais un jour, mon père m'a fait un cadeau très inattendu et que je n'oublierai jamais : j'avais fait le choix de quitter moçn boulot à 30 ans, de reprendre 1 an d'études tout en touchant le chômage (je m'étais arrangée pour ne rien devoir à mes parents, pour éviter les éventuels reproches du futur) et de monter mon commerce (restauration). J'ai réussi, et mon père m'a un jour dit toute son admiration d'avoir, moi sa fille, eu le cran de faire ce que lui n'a jamais osé faire en 40 ans de vie professionnelle (choisie par son propre père et non par lui même, car chez mon père, c'était mon grand père qui décidait pour ses enfants.
Tu vois, ton père reproduit PEUT ETRE son propre shéma d'enfant chez toi... Mais ce n'est qu'une hypothèse.
Je ne peux que te conseiller à mon tour de vivre ta vie.
Tu as des rêves ? Vis les, donnes t'en les moyens. C'est parfois plus facile qu'il ne le semble.
Ton père te dis que tu n'en seras pas capable ? Montres lui le contraire.
Et si tu échoues (il faut garder cette hypothèse en tête) et qu'il te le reproche un jour, eh bien dis lui que tu as au moins eu le cran d'essayer. Peut être que cela le renverra à quelques souvenirs...
Bon courage, et n'oublies pas que ta vie, c'est toi qui la fait. Elle est dans tes mains. Pas dans celles de tes parents.

Portrait de lebreton
J'aime 0

bonjour a vous tous qui m'est répondu,
oui vous avez tout a fait raison il faut que je lui prouve que je suis capable de vivre ma vie.
en faite le probléme viens pas de là car il c'est que ma vie je suis capable de la vivre a fond.
le probléme c'est qu'il m'accuse de chose que je n'est pas fait du style une fois il est rentrer a l'hopital pour un malaise et il ma dit que c'était de ma faute.
ou alors qu'en j'essaie d'avoir une conversation d'adulte avec lui, comme une fille pourrai avoir avec son père il me dit que je n'est pas a lui parler comme sa.
il voudrai que j'ai la même opignon que lui mais cela n'est pas possible car chaque personnes a son propre opignon et ses propes avis.
par moment c'est dur et je me dit que mon père dois avoir raison et que tout ça viens de moi.
enfin voilà merci de vos réponses.
a bientôt.

Portrait de harmony
J'aime 0

ne tinquiete pas jai 20 ans et je nai aucune confiance en moi mais grace a moi meme jarrive chaque jour a surmonter ca...je vais pas te dire que je suis sure que tu es quelquun de genial mais cest a toi de te guerire car si tu ne le veux pas personne ne fera ca a ta place
je te conseil de faire du sport de changer ta coupe de cheuveux et de remercier dieu pour tout ce quil ta offert comme potentiel ...et pourquoi pas louer ailleurs et puis 23ans ce nai pas 50ans alors tu peux toujour te sauver ...et puis lire unpeut aussi ...moi jaime bien paulo cuelho.....allez bon courrage et dis toi que personne n'a confiance en lui a 100% sinon ca deviendrai de la pretontion et de l'egocentrisme...alors fonce .

Participez au sujet "perte de confiance en soi."

Articles à lire concernant "perte de confiance en soi."