Portrait de langelbleu

Bonjour à tous,

Je vais tenter de vous exposer mon problème brièvement... J'ai 20 ans et je vis chez mes parents.

Mon père à une paranoïa exacerbée d'une obsession, il crée lui même des liens logiques et ment. Il à été interné 3 fois mais cela n'y a rien changé. Il passe ses journée dans sa boutique d'antiquité à écrire sur les chefs d'Etats et leurs complots contre lui...

Je ne sais pas si vous vous imaginez le tas de feuilles surtout qu'il adore les photocopies, parler à tout le monde et envoyer des lettres en recommandé! Et toute ma famille et mes amis l'évitent car une fois qu'il vous attrape il ne s'arrête plus, il passe de Louis XIV à Coluche Nazi en 10 secondes.

En plus de cela, il est totalement égoïste et vit dans son monde (ne se douche pas, ne lave pas son linge, laisse la porte des toilettes ouvertes et ne tire pas la chasse, laisse la vaisselle non faite...).

De son coté, ma mère a complètement lâché l'affaire, le laisse faire ce qu'il veut, lui fait à manger et s'occupe de lui. Elle se laisse marcher dessus par lui et ne cherche même plus de solution pour lui alors qu'on en peut plus...

Sauf que ma mère part 6 mois à l'année travailler à la montagne !

Alors je me retrouve seule à vivre dans sa PORCHERIE.

Bref, j'avais besoin de partager mon expérience, de savoir si quelqu'un vivait les mêmes chose que moi et s'il en avait une solution. Ma mère refuse la curatelle même si il à dépensé 2000 euros en moins d'un mois et on ne sait même pas dans quoi !

J'ai pensé à en parler a des assistantes sociales, à notre mutuelle... Mais je me sens bloquée dans un cercle vicieux... Je crois même que je vais aller voir un psy car je déteste mon père et que ça me fou des angoisses dans ma vie de tout les jours...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il existe des structures pour prendre en charge ce type de pathologies.

Mais si votre père n'est pas reconnu dangereux pour lui et les autres, à part un traitement médicamenteux, il n'y a pas grand chose à faire, si ce ne serait que l'enfermement.

Mais il faut que vous demandiez une aide extérieure.

Cela dit je comprend parfaitement votre maman qui a dû se débattre plusieurs années avec le problème. Mais arrive un moment où tout bon sentiment, n'est plus possible. On a chacun nos limites.
Ce qu'on supporterait d'un enfant, on ne va pas pour autant le supporter d'un conjoint.

Il faut en parler à une assistante sociale de circonscription, mais aussi et surtout à votre médecin.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Père malade, Mère ignorante..."