Portrait de loupiotte74

Bonjour,
Je ne sais par où commencer tellement c'est compliqué: j'ai 36 ans, 2 enfants, je suis infirmière. Que pensez-vous de mes résultats:
28/09/2010
TSH 0,35 (0,2-4)
T4 7,10ng(6-12)

09/09/2010
TSH 0,44 (0,2-4)
T4 6,70(6-12)
T3 3,5ng(2,5-5,3)
anti tpo 49( inf à12)
anti tg 18(inf à 34)

06/2010
TSH 0,75(0,2-4)
T4 8,10(6-12)
T3 3,6(2,5-5,3)
Echographie thyroide faite en juin, en résumé, hypervascularisée, goître à droite.
Beaucoup de symptômes: fatigue+++, vertiges, palpitations voire tachycardie, gêne à la déglutition, sensation d'hypoglycémie même après les repas (glycémie contrôlée, normale), diarrhée, angoisses. Le premier endocrino vu trouve mon bilan normal et me donne du Lévothyrox pour diminuer le goître. Deuxième endocrino trouve mon bilan anormal, diagnostique un Hashimoto en poussée thyrotoxique mais ne propose aucun traitement. Je suis en arrêt maladie depuis 3 semaines, je galère. On a pensé un temps avec mon généraliste à une hypo secondaire mais il s'est mis en contact avec l'endocrino qui refuse que je prenne du Lévothyrox et me fait passer une scinti pour rechercher un nodule toxique. Et moi, j'en peu plus d'être fatiguée du matin au soir. Je n'ai pas de Lévothyrox, donc ( à part hier pour voir, 25, j'ai fait un malaise!). Je suis à é doigts de prendre des antidépresseurs! Merci de votre attention.

Portrait de marinellen
J'aime 0

bonjour loupiotte

donc signes d'hyper avec TSH basses, et T4/T3 dans les chaussettes, anticorps antithyroidiens faiblement + (il manque les anti trak quand meme ^_^), un 1er endocrino qu'on ne conseillera a personne !! et un 2 eme qui semble un peu plus sensé !!

je ne suis pas hyper calée sur la question mais le 2eme endocrino me botte bien et semble prendre la bonne direction, quant a savoir si pb hypophysaire ou pas, je pense qu'il y songera si son intuition première n'est pas la bonne donc je crois qu'a ta place je lui ferai confiance ! mais peut etre te faudrait il quand meme un traitement type néomercazole dans un premier temps ?

j'espère au moins t'avoir rassurée un peu, en attendant d'avoir notamment l'avis de chris qui ne va peut etre pas tardé, ou alors demain matin

@+

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il y a un net problème dans les résultats qui montrent une hypo secondaire ou tertiaire.
Les 3 analyses donnant des résultats bas.

Donc les symptômes mitigés peuvent être produits par le taux bas des hormones thyroïdiennes en ce qui concerne les hypos et en ce qui concerne les hypers, il faudrait aller voir du côté des surrénales.
Si l'origine pour la thyroïde est secondaire ou tertiaire on peut alors aussi penser que les surrénales qui sont elles aussi contrôlées par l'hypophyse, puissent être en difficultés.
Donc un contrôle : cortisol + ACTH + rénine + aldostérone est à faire.
+ prolactine.

Vous avez un manque flagrant d'hormones thyroïdiennes = il faut un traitement.
Mais il faut contrôler les surrénales.

Cela dit une Hashimoto ne me semble pas du tout présente. Les anti TPO sont bien trop bas.
L'échographie montre-t-elle une thyroïde hétérogène ?

Quote:
On a pensé un temps avec mon généraliste à une hypo secondaire mais il s'est mis en contact avec l'endocrino qui refuse que je prenne du Lévothyrox et me fait passer une scinti pour rechercher un nodule toxique.

Un nodule toxique ?????
Mais si c'était le cas, vous auriez plus d'hormones que cela !!!
Un nodule toxique s'appelle comme cela parce que justement il est hyperproducteur d'hormones et que du coup il met la thyroïde au repos.
Donnez le compte-rendu complet de l'échographie afin de confirmer ou pas ce que je pense comme suit :
Vous avez une thyroïde hypervascularisée, ce qui montre une inflammation donc thyroïdite. Ce qui montre que votre thyroïde n'est pas au repos autrement elle serait peu vascularisée et en plus hypoéchogène.
Mais vous manquez d'hormones. Donc il ne peut pas être question de nodule toxique, d'autant que à l'écho un nodule a-t-il été observé ? Vous n'en parlez pas. Or si il y avait je pense que vous l'auriez noté.

Quote:
Je n'ai pas de Lévothyrox, donc ( à part hier pour voir, 25, j'ai fait un malaise!)

Vous voulez dire que à la prise d'un seul comprimé vous avez eu une réaction ?
Si oui c'est impossible.
Vous qui êtes infirmière connaissez le principe de la 1/2 vie d'un traitement. Celle du Levothyrox est de 168 heures soit une semaine.
Donc un ressentit éventuel du traitement ne peut se faire que au moins à 1 semaine du début de la prise.
Donc un seul petit comprimé ne peut pas vous avoir fait faire un malaise. Ca c'est soit un effet placebo ou le malaise est dû tout simplement à vos différents symptômes, dont la diarrhée citée qui peut avoir provoquer des carences de vitamines ou sel minéraux.

Les AD n'arrangeraient rien du tout et même plutôt le contraire, ils pourraient aggraver la situation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Perdue!!!"