Portrait de SAND985

Je suis perdue, je ne sais plus que faire.

J'ai un frère plus jeune que moi (3 ans de moi), papa de 2 adorables petites filles, séparé depuis un peu plus de 2 ans. Une séparation difficile moralement avec une "ex" qui trouve tous les moyens pour lui pourrir la vie, et cette séparation entraine aussi des problèmes financiers, mais depuis quelques mois, je suis inquiète pour mon frère.

Depuis environ 18 mois mes parents et moi l'aidons à "survivre" fiancièrement, nous l'aidons à régler ses factures, lui faisons ses courses, etc... Début 2007 il a décidé de vendre sa maison, mitoyenne de celle de mes parents, pour régler ses problèmes. Et depuis, c'est l'escalade dans le grand n'importe quoi.

Il y a un an il a rencontré une fille bien, avec qui tout se passait bien, mais en juin dernier (2007), il a tout fait pour que cette relation s'arrête. Il inventait des histoires ridicules de tromperies, de mensonges, donnait des rdv par exemple pour une fête scolaire avec la mauvaise date, etc... Enfin des trucs qui à l'époque me paraissaient ridicules, et qui me faisaient penser qu'il souhaitait mettre fin à cette relation, alors il a "joué au con" (passez moi l'expression), jusqu'à devenir possessif maladif, menteur, etc... Finalement sa compagne a jeté l'éponge, ne supportant pas cette situation d'éttouffement et de jalousie maladive.

Un peu avant cette période, il a commencé à entrer dans des "délires" vis à vis de nos parents : ils lui faisaient payer ses repas, ils fouillaient son courrier, ils empêchaient la vente de sa maison, etc... ce qui n'est absolument pas vrai, au contraire. Nos parents ont toujours été présents en cas de besoin, ils ont de faibles revenus et l'ont pourtant toujours aidé financièrement et moralement.

Depuis quelques semaines, tout s'accélère, les choses empirent. Mon frère rend la vie impossible (le mot est faible), à mes parents. Quelques exemples : vol d'argent, dégradation de véhicules, insultes, calomnies, vol de clefs de voiture, dégradation des plantes dans le jardin, ... allant jusqu'à boucher les tuyaux d'évacuation des eaux usées !!

Au début je me suis dit que c'était parce que financièrement ni nos parents ni moi ne pouvions faire plus, et nous avons arrêter de l'aider, en tout cas finacièrement. L'argent ne pousse pas sur les arbres, et quand il n'y a plus de réserve ... Et puis l'apport finacier devenait presque une obligation, ce qui personnellement me gênait. C'était comme s'il était normal quenous payionsses factures, pendat ce temps il gaspillait le peu qu'il avait notamment en factures de téléphone astronomiques.

Il y a quelques semaines (un mois environ), je me suis disputée avec lui à cause de tous les tracas qu'il inflige à mes parents. J'ai tenté de mettre les choses au point, lui ai demandé d'arrêter ses "conneries", en mettant en avant la relation qu'il a avec ses 2 filles qui assistent à tout cela, le fait qu'il ne peut ignorer que nos parents ont toujours fait pour possible pour l'aider, etc... Je lui ai aussi demandé d'arrêter de raconter des "histoires", notamment sur la vente de sa maison qui, à l'en croire, est vendue depuis plusieurs semaines mais pour laquelle il n'a ni compromis de vente, ni quoi que ce soit.

Je pensais qu'il s'était un peu calmé, mais chaque week-end, quand il rentre chez lui (il est routier, donc en déplacement à la semaine) on frole la catastrophe.

En résumé, mon frère est en train de pourrir la vie de nos parents, par tous ces actes de destruction, malveillance, méchanceté gratuite, mais aujourd'hui il a franchi un cap de plus.

Il a appelé notre mère dans la journée, il était complètement hystérique, et l'a insultée de tous les noms d'oiseaux possibles et imaginables, allant jusqu'à lui dire qu'elle allait bientôt "crever" et que le jour où on creuserait le trou il ne serait pas là, qu'il serait parti s'acheter une bouteille de champagne.

Le pire s'est qu'après cela il m'appelle moi, et fait comme si de rien n'était, sachant pourtant très bien que nos parents m'avaient transféré les sms d'insultes reçus dans la matinée, et que j'étais au courant des insultes proférées au téléphone à notre mère.

Je ne sais absolument plus quoi faire. Je me dit que mon frère est en train de "péter un cable", mais je ne sais pas comment l'aider.

Je lui ai conseillé d'aller voir un psy, il ne veut pas.

Je ne sais pas ce qu'il lui arrive, mais je m'inquiète, pour lui, pour nos parents, pour ses filles, etc...

J'ai pensé pendant un temps qu'il était mythomane, je me rends compte que c'est plus grave que cela.

Qu'est-ce qui peut justifier ses changements de comportement si soudains, son acharnement sur nos parents, sa cruauté, sa bêtise, son indifférence ? Il en arrive même à délaisser ses filles.

J'ai cherché un moyen de le "forcer" à consulter, je n'en ai pas trouvé.

J'espère que l'un d'entre vous aura eu le courage de lire ce "roman" jusqu'au bout. Si vous avez vécu des expériences semblables, peut être pouvez vous m'aider ou me conseiller. J'ai très peur que la situation ne dégénère, ou pire qu'il fasse une vraie connerie. Nos parents aussi sont inquiets, et je m'inquiète pour eux. La vie n'a pas toujours été tendre avec eux, ils n'ont pas besoin de ça.

Merci pour votre attention, dans l'espoir de vous lire

Portrait de soni85
J'aime 0

Bonjour Sand985,
ton message m'a bcp touchée et m'a rappelé des évènements survenus entre mes beaux-parents et mon beau-frère dans le style de ce que ton frère fait subir à tes parents. Ma belle-mère a même était obligée d'appeler la police une fois. Enfin bref... Tout ça pour te dire que dans le cas de mon beau-frère, c'était le fait qu'il fume énormément de joints mélangé avec de grandes quantités d'alcool qui le rendait très agressif
.
Peut-être devrait-tu essayer de savoir s'il prend de la drogue, ça peut être la cause d'un tel comportement.

Je te souhaite plein de courage et tiens-moi au courant

Portrait de fredon50
J'aime 0

ok, je crois que votre frère souffre de quelque chose certainement, vite comme ça c'est difficile d'émettre une hypothèse sure , mais, sous toute réserve ça ressemble à une dépression et à une pathologie de la personnalité. Je crois ,que vous pouvez ,la famille, demandez et exigez une consultation psychiatrique en légitimant la demande pour la sécurité de ses deux filles, c'est très important que vous alliez de l'avant, on ne fait pas fi d'une telle conjoncture familiale. Chercher de l'aide aux hosto ou clinique etc.....

Participez au sujet "Perdue"