Portrait de rose713

Bonjour,

Voilà, je suis hashimoto depuis 4 ans et depuis ce temps traitée à lévothirox, cela varie de 100 à maintenant 75, mais les t3 et t4 ont toujours étés basses, malgré une tsh parfois à la limite de 0.

J'ai changé de médecin car elle ne me soignait absolument pas et me laissait trainer ainsi, mon nouveau médecin m'a fait doser les t3 et la tsh au 1er juillet :

t3 : 1,89 (normes labo 2,00 à 4,40)
tsh : 1,16 (normes labo 0,27 à 4,20)

les t4 au 23.02.09 étaient de 1,18 (normes labo 0,93 à 1,70)

Pour les t4, j'étais encore sous lévothirox 75 + 1 quart de 25.

A cette date du 23.02, ma géné m'a fait arrêter ce quart car la tsh était de 0,30 et elle trouvait que c'était trop bas.

Depuis que j'ai enlevé ce quart, s'en ait suivit, dans l'année, une prise de poids, fatigue, pour arriver le mois dernier à 8 de tension.

Un état dépressif aussi, j'ai même fait des crises de spasmophilies et le spécialiste me dit maintenant que j'ai la fibromyalgie, bref tout va bien !

Bien que je n'ai jamais eu une tension élevée, depuis hashi je fais souvent des chutes.

J'ai aussi l'intolérance au gluten, de sacrés problèmes digestifs, quoi que je mange, j'ai des ballonnements à longueur de jours et de nuits.

Bref, ce nouveau médecin me passe sous Euthyral, le problème c'est qu'il me passe sous ce médicament du jour au lendemain et d'après les conseils de Pouet-Pouet, il ne faut surtout pas faire comme ça.

Bien sûr pas moyen de joindre le médecin, boulot oblige, sa secrétaire fait le filtre mais ne lui donne même pas ma demande de renseignements.

Il me dit de prendre un demi + un quart d'euthyral, pouvez-vous m'aider à m'y retrouver pour commencer, quel dose de lévothirox pour démarrer avec euthyral et au final, est-ce-que je peux prendre euthyral à la dose indiquée du médecin sans plus de lévothirox.

J'espère avoir été claire dans mes explications et vous avoir donné toutes les normes !

Je pense que ce manque de t3 vient d'une malabsorption au niveau digestif, mais ça reste mon avis.
Est-ce-qu'euthyral fera plus d'effet, je l'espère.

Merci de votre aide, à bientôt.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Effectivement les hormones sont bien trop basses et surtout les T3 et vu le taux des T3 pas étonnant que vous ayez tous ces symptômes.

Quote:
Il me dit de prendre un demi + un quart d'euthyral

1/2 de quoi ? De comprimé de Levothyrox donc soit 75 ce qui ferait 37,5.

Vous étiez à 81,25 de Levothyrox : 75 + 1/4 de 25.
Lorsqu'on associe de la T3 à la T4 on diminue la T4 d'au moins 25 µg.
Donc comme vous manquez déjà de beaucoup de T4 même avec ce dosage de Levothyrox, vous ne craignez rien du tout;

Donc en prenant 3/4 de cp de 75 + 1/4 d'Euthyral cela vous donnera : 56,25 de Levothyrox + 25 de T4 par Euthyral + 5 de T3 = 81,25 de T4 + 5 de T3.
Ce qui vous met au même taux de T4 qu'avec le Levothyrox mais la T3 en plus.

Prendre ce dosage au moins une semaine, et ensuite, diminuer le Levothyrox et là passer donc à 1/2 cp de 75 soit 37,5 + 1/2 Euthyral = 37,5 + 50 de T4 + 10 de T3.
Attendre encore une semaine, voir comment vous vous sentez, faire un bilan sanguin : TSH, T3 et T4.
Quoique la TSH ne sera plus interprétable puisque la T3 va la faire descendre. Donc il sera surtout nécessaire de contrôler les hormones.
En fonction du résultat, on verra si vous avez encore besoin de plus de T3.
Si c'est le cas, vous ferez alors pareil, on diminue le Levothyrox à 1/4 de cp de 75 + 3/4 d'Euthyral = 93,75 de T4 + 15 de T3.
Attention toutefois, si au niveau de la T4, le résultat lors du bilan est correct, vous pourrez alors arrêter complètement le Levothyrox et ne prendre que l'Euthyral.
D'où la nécessité de faire un bilan sanguin avant de continuer la modification du traitement.

Quote:
Je pense que ce manque de t3 vient d'une malabsorption au niveau digestif, mais ça reste mon avis.

Non car la T3 est obtenue par le foie pour la plus grande quantité.
Chez vous le Levothyrox est bien absorbé par les intestins, sans quoi le taux des T4 serait bien plus bas et la TSH plus haute.

Quant à la T3, elle est obtenue par la conversion des T4 ce que surtout le foie fait. Les reins et les intestins le font aussi.
Donc un problème de T3 peut être dû à un problème de conversion dû à un dysfonctionnement hépatique mais pas à cause d'un problème de mal-absorption des T4. Oui dans certains cas, car alors il n'y a pas de T4 pour synthétiser les T3 mais ce n'est pas votre cas.
Dans votre cas, les T4 sont insuffisantes certes mais elles sont bien absorbées par l'organisme.

Quote:
Est-ce-qu'euthyral fera plus d'effet, je l'espère.

Bien sûr puisque votre problème c'est un gros manque de T3..
Donc Euthyral en apportant directement, cela vous permettra d'en avoir et donc d'aller mieux.

Cela dit il convient donc aussi surtout de contrôler le bilan hépatique et lipidique.
Car comme dit plus haut, le manque de T3 peut être dû à une problème de conversion.
Donc si vous avez un problème au niveau du foie, et ce quel qu'il soit, la conversion ne se fait pas ou très peu et donc vous avez des T4 mais pas suffisant de T3 ce qui vous met en très forte hypothyroïdie puisque ce sont les T3 qui sont réellement actives.

Donc votre médecin qui ne vous donnait que de la T4 en vous la faisant diminuer parce que votre TSH était à 0,3 (ce qui d'ailleurs n'est pas le signe du tout d'une hyper ou d'un risque d'hyper) ne doit pas connaître la thyroïde et vous avez bien fait d'en changer.
D'autant plus qu'avec une Hashimoto la TSH doit être aux alentours de 0,5 mais même plus bas, ce n'est absolument pas un problème. Le principal étant les hormones.

Pouvez-vous me communiquer par courriel (cliquer sur Courriel sous mon pseudo) es coordonnées de ce nouveau médecin ?
Merci.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rose713
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Merci de votre réponse, je m'excuse, je me suis mal exprimée, le médecin me passe directement à 3 quart d'Euthyral (j'avais noté sur mon ordonnance 1/2 + un quart pour ne pas me tromper, j'ai de gros problèmes de compréhension en ce moment).

Donc ce matin je suis passée à Euthyral, en prenant d'abord un quart comme me l'avais conseillé une amie.
De prendre en début d'après-midi l'autre quart.

Ou éventuellement, ne prendre qu'un quart d'euthyral sur 3 jours, puis prendre l'autre quart les jours suivants.

En effet, il y a deux ans, j'ai eu les transminases élevées, rien n'est apparu aux examens, tout est rentré dans l'ordre ensuite.

Le spécialiste en a conlu à une hépatite A, il n'a pas voulu faire de recherches là-dessus parcequ'il m'avait dit que ça guérissait tout seul.

Ma généraliste de l'époque m'avait dit elle que c'était un virus, bref, je n'ai jamais su.

Oui, j'ai changé quand j'ai demandé l'an dernier à faire un essai d'autre chose que lévothirox et qu'elle m'a dit n'avoir appris que de cette façon.

Ca voulait dire que si je restai, je me trainerai comme ça toute ma vie, elle était par contre généreuse en Stressam, ce qui vous vous rendez bien compte, n'aurait rien arrangé à mon état.

Je vous remercie de me donner votre avis sur le changement de traitement, passe-t-on d'un jour à l'autre comme ça, ma confiance s'est tellement émoussée en ces 4 années de maladie, que je ne suis pas une patiente facile !

Est-ce-que je fais bien de procéder ainsi pour la prise d'euthyral ?

Merci.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Donc si je comprend bien vous arrêtez net le Levothyrox alors ?

Ce n'est pas très logique de passer de pas de T3 à 15 µg de T3 d'un coup.

On procède doucement avec la T3.
Mais comme vous avez coupez la prise en deux ça va encore, mais normalement lorsqu'on intègre l'Euthyral alors qu'il y a déjà du Levothyrox on procède comme je l'ai indiqué. Cela permet d'éviter que l'organisme se prenne des "électrochocs" avec la T3.

Comme vous avez coupé la prise, pensez surtout à ne rien manger dans les deux heures qui précèdent la prise à midi.
Mais mieux vaut prendre comme je vous l'ai indiqué. C'est plus long mais bien plus sûr.

Oui l'hépatite A est une hépatite fréquente et sans conséquence réelle sauf qu'elle reste à vie présente, et que de temps en temps vous pouvez avoir des petits retours mais sans conséquences.
L'hépatite A peut aussi ne jamais être observée et pourtant présente. C'est un gros coup de fatigue avec quelques troubles digestifs qui peuvent mettre la puce à l'oreille. Mais pas de traitement car en effet les choses rentrent dans l'ordre d'elles-mêmes.

Si vous arrêtez net le Levothyrox, vous pouvez continuez de prendre 1/4 cp d'Euthyral le matin et 1/4 à midi, cela devrait aller, puisque la dose est coupée en deux. Ensuite vous pourrez ajouter 1/4 encore pour faire les 3/4 prévus par le médecin.
Le supplément sera prit le matin.
Donc en tout cela fera 1/2 le matin à jeun, et 1/4 à midi.

Si vous voyez que vous avez des symptômes type maux de tête, énervement, tendance à la diarrhée, aujourd'hui ou demain, alors il faudra continuer en procédant comme je l'ai indiqué hier.

Les médecins ont trop souvent tendance à aller trop vite pour introduire la T3 ce qui peut alors provoquer quelques problèmes et c'est pourquoi ils disent alors que la T3 c'est dangereux et qu'ils ne veulent pas la prescrire.
En fait c'est juste une question de dosage des prises.
Eux c'est des "bourrins" ils vous mettent une dose de cheval dès le départ de quoi donc donner un électrochoc à l'organisme.
Ce qui est logique puisque quand on manque de T3, l'organisme est au ralentit.
L'apport de T3 trop brusque, le dopé, le stimule, provoque un électrochoc et l'organisme peut alors se mettre à aller trop vite en provoquant donc plein de symptômes dont on se passerait bien mais que surtout donc en prenant le traitement de façon plus raisonnée, on peut éviter.

Un jour une amie va voir son généraliste et elle lui demande une prise de T3 : 1/4 de Cynomel soit 6,25 µg par jour.
Il lui dit : "non non non la T3 trop dangereux".
Elle discute avec lui et arrive à le convaincre.
Il lui prescrit alors 1 cp d'Euthyral !!!!
Un comble puisque la copine elle ne demandait que 6,25 µg et lui, lui en prescrit 20.
J'ai dis à la copine :" ne prend pas le cp complet d'un coup, tu vas le sentir passer".
Mais elle a prit le cp complet et le premier jour rien ça allait, mais le lendemain cela a été trop chose !!!!! Palpitations, nervosité, insomnies,...
Elle a dû diminuer le dosage.
Et voilà et en fait le médecin avait réussi à prouver à l'amie, que la T3 c'est pas très bon. Bin oui mais seulement quand c'est mal prescrit.

Donc on y va en douceur et tout se passe très bien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rose713
J'aime 0

Bonjour Christiane,

En effet, une amie m'a bien prévenu qu'euthyral était "fort" par rapport à lévothirox, heureusement qu'elle m'a bien conseillé de prendre en 2 fois.

Ca ne m'étonne absolument pas du cas de votre amie, puisque le médecin m'avait donné au départ, 1 comprimé entier d'euthyral.

Ne connaissant pas du tout ce médicament, je lui demande comme ça si c'est l'équivalent de lévothirox, là, il réfléchit et reprend mon ordonnance pour enlever un quart !

Si je lui avait dit que je réagissais beaucoup aux médicaments, il m'aurait sûrement encore enlevé un quart.

Et on me demande de suivre le traitement les yeux fermés et bien non, comme je vous le disais, j'ai perdu confiance aux médecins.

Ma pharmacienne a regardé sur son ordinateur lorsqu'elle m'a donné euthyral, elle-même a eu un doute, vu qu'elle me sert lévothirox depuis 4 ans.

Elle m'a dit ok si vous n'aviez pris aucun traitement avant, mais pour le relais d'avec lévothirox, il faut commencer par un demi.

Voir comment j'assimile ce demi dans les semaines à venir, si ça va, je peux le garder, sinon je prend le quart manquant prescrit par le médecin.

Ca ne va pas être très facile de juger comme ça parceque ça fait 4 ans que je me traine, bien sûr s'il y a un mieux je devrais le sentir, dire que c'est le dosage idéal, je ne saurai pas.

Christiane, pensez-vous que les douleurs musculaires et articulaires que j'ai depuis 4 bons mois puissent venir d'un manque de t3 ou tout simplement de l'hypothyroïdie par elle-même ?

Je pensai que ces douleurs ne se manifestaient qu'en cas d'hyperthyroidie.

Aujourd'hui, au deuxième jour de prise, je n'ai pas pour l'instant de problème, juste le coeur qui me fait un peu mal par moment, mais je dois dire que ce matin j'ai la vue plus claire, plus tous ces corps flottants devant les yeux à longueur de temps.

Je vous remercie de votre aide, vous me rassurez quand même pour la prise en 2 fois, j'appréhendai tant ce passage brutal.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le manque de T3 c'est l'hypothyroïdie donc oui les douleurs musculaires et articulaires sont dues à l'hypo.

Quote:
Ma pharmacienne a regardé sur son ordinateur lorsqu'elle m'a donné euthyral, elle-même a eu un doute, vu qu'elle me sert lévothirox depuis 4 ans.

Elle m'a dit ok si vous n'aviez pris aucun traitement avant, mais pour le relais d'avec lévothirox, il faut commencer par un demi.

Ce qui n'est pas vrai, puisque lorsqu'on n'est pas sous traitement déjà de Levothyrox on commence par 1/4 de cp puisqu'on ne commence JAMAIS (enfin normalement) par un dosage important même de T4. Donc comme Euthyral contient en plus de la T3 on y va tout aussi doucement.
Donc on aurait alors commencer par 1/4 et non par 1 cp complet ce qui aurait été plus que dangereux pour l'organisme, d'où le fait que les médecins disent que la T3 c'est dangereux.
C'est donc justement avec ce type d'erreur de procédé que les choses se passent mal.

Et quand au relais avec le Levothyrox, idem ce n'est pas correct.
Lorsqu'il y a déjà du Levothyrox on compte 25 µg de T4 pour 5 µg de T3.
Donc on n'est pas du tout dans le rapport dit par la pharmacienne.
Puisque alors on diminue de 25 µg de T4 avant d'introduire au 5 µg de T3.
Et surtout il ne faut pas oublier que Euthyral contient également de la T4.
Donc quand on veut prendre Euthyral alors que l'on prend déjà par exemple 100 de Levothyrox, on diminue le Levothyrox de moitié et on prend 1/4 d'Euthyral.
Ainsi en T4 on est bien à 25 µg en moins et on a 5 µg de T3 en plus. Et là on n'a pas de problèmes à redouter.

Evidemment si on se fout de voir de vilains symptômes survenir (comme le font les médecins) mais surtout aux risques de "choquer" le coeur, on peut donc prendre des dosages différents. Mais ça je le conseillerais jamais.

Le ressentit au niveau du coeur, c'est la preuve que le dosage est trop fort d'un coup.
Donc si vous continuez à ressentir ces troubles, il faudra prendre le traitement comme je l'ai indiqué l'autre jour et donc ne prendre que 1/4 d'Euthyral par jour pour le moment.
Diminuer ensuite de 25 µg de T4 du Levothyrox attendre quelques jours si nécessaires, puis seulement prendre 1/4 d'Euthyral en plus.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rose713
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Je suis bien contente d'avoir commençé par un quart d'euthyral sur les conseils d'une amie sinon je pense que ça m'aurait fait drôle.

Il est difficile de tirer des conclusions sur 2 jours de traitement, je remarque simplement que depuis le jour ou je suis passée sous euthyral, les problèmes de ballonnements se sont nettement améliorés.

Est-ce-que lévothirox peut ne pas convenir au point de mettre le ventre sans dessus dessous, mon ancien médecin m'a toujours dit que non, maintenant j'en doute.

Les douleurs se sont estompées, elles ne viennent plus aussi souvent et sont moins récurrantes.

Pour dire, le matin je ne pouvais même plus plier mes doigts tant ils me faisaient mal.
Dévisser ma bouteille d'eau pour prendre mon cachet me donnait peine.

A part quelques petites douleurs au coeur, rien à signaler, je vais juste faire attention avec mes cachets d'heptamil, pas la peine d'en rajouter si la tension remonte avec euthyral, j'ai un tensiomètre à la maison qui m'aidera.

Hier après-midi j'ai eu un bon coup de pompe vers 5 heures, est-ce dû au changement de traitement ou a toutes ces années d'insomnies, là encore, il me faudra du temps pour avoir une idée.

Je me dis qu'au pire, si ça ne marche pas avec euthyral, je ferai l'essai de rajouter lévothirox, après tout, il faut bien tâtonner avant de trouver ce qui va le mieux.

Même si les choses n'ont pas été faites dans le bon ordre, on est malheureusement, heureusement dans certains cas, aux mains des médecins.

Je trouve quand même effarant qu'avec tous ces problèmes de thyroïde, il y ait encore si peu de connaissance avec les traitements.

Ca n'est pas mieux du côté des endocrinologues, à moins que j'ai cumulé le facteur pas de chance, sur les deux que j'ai vu, un m'a donné lévothirox 100 sans regarder ma tsh en me disant que c'était le traitement de croisière après 4 années de maladie.

La deuxième ne s'occupait que de la tsh me disant que c'était le réveil des t3 t4, sauf que mon réveil devait mal fonctionner !

Voilà Christiane un petit panel de choses que vous devez, malheureusement, être bien habituée à lire.

Participez au sujet "passage de Lévothirox à Euthyral"