Portrait de lili1966

ca met arriver 2 fois en 24 heures
syncope puis fourmillement qui dur au moins 1 heures des deux mains jusqu'au coude
qu es que c est ?

Portrait de Dr Martzolff
J'aime 0

Les fourmillements, appelés paresthésies, peuvent apparaître après une syncope vagale. C'est un symptôme relativement courant traduisant une mauvaise gestion du système nerveux périphérique. Ce qui semble important à comprendre c'est le pourquoi de la syncope.
Sans doute faut il être sûr qu'il s'agit bien d'une syncope. Y at il eu bien perte de connaissance avec perte du tonus postural (ce qui permet de se maintenir droit). Il faut ensuite que la personne revienne à un état normal de conscience et ceci spontanément. Il ne faut pas confondre avec une lipothymie qui est une sensation d'évanouissement le plus souvent une présyncope. Il peur aussi s'agir d'un simple étourdissement ou d'un malaise.
Les causes de la S vasovagale ou syndrome vagal sont une émotion le plus souvent. Jamais couché. Elle survient aussi après un effort, une expiration puissante. Il y a d'autres causes moins fréquentes.
Les paresthésies sont la conséquence d'une hypotension (baisse de la tension artérielle) qui aboutit à une vasodilatation (ouverture du calibre des artères) entraînant une mauvaise irrigation sanguine des doigts entre autres (les spécialistes parlent de inhibition de l'action vasoconstrictrice du nerf sympathique).
Le 2eme type de syncope est la S par hypotension. Elle est orthostatique quand le patient se lève trop vite la tension n'a pas le temps de se régulariser dans les vaisseaux.
Elle peut être le résultat de prise de certains médicaments : pour faire baisser la tension artérielle, les benzodiazépines, les antidépresseurs,
Plus gravement la syncope peut être le résultat d'une hypovolémie (baisse de la quantité de sang circulant) à cause d'une hémorragie ou d'une maladie d'Addison.
La syncope peut survenir aussi mais souvent après une douleur intense, une compression des faces latérales du cou (sinus carotidien) avec un col trop serré, en fin de miction (émission des urines), un trouble du rythme cardiaque, des troubles ou maladies cardiaques diverses, une toux violente.
Il peut aussi s'agir d'une hypoglycémie avec sensation de faim sueurs et maux de tête.
Un AVC
Une attaque de panique
Une syncope hystérique
Une crise d'épilepsie

En ce qui vous concerne il s'agit sans doute de ce que l'on appelle un syndrome d'hyperventilation neurogène ou psychogène. Cela survient chez une personne plutôt jeune dont la respiration n'est pas adaptée. Dans ce cas on constate des fourmillements dans les mains et autour de la bouche, des crampes musculaires, une transpiration, parfois des douleurs dans le thorax et une perte de connaissance.

Vous pouvez reproduire ce malaise en faisant la chose suivante (test diagnostique). Une épreuve de ventilation volontaire c a d 30 inspirations profondes par min pendant 3minutes. En cas de syncope on peut faire respirer le patient dans un sac en papier mais surtout pas en plastique sinon il y a un risque d'asphyxie.

Dr Martzolff Richard responsable du site vulgaris-médical

Portrait de lili1966
J'aime 0

merci pour votre réponse
c suite a un ulcère a l estomac
maintenant sa devrais rentré dans l ordre

Participez au sujet "paresthésie des mains après une syncope vagale"