Portrait de kabab

mon frere souffre du paludisme il a attrape sa a l armee il etait engage dans les para centre afrique
depuis il fait des crises
et ne peux pas se soigner car le traitement demande un suivi cardiologique
il souffre aussi d un syndrome wolf parkinson white
y a t il un traitement qui ne fatigue pas son coeur?
merci de me repondre.

Portrait de arnaud85
J'aime 0

Je viens de rentrer de côte d'ivoire ou j'ai fait une crise de paludisme la semaine avant mon retour; de plus, je suis diabétique insulinodépendant. Dois-je consulter un médecin en france alors que les symptômes se sont estompés ?

Portrait de kabab
J'aime 0

oui je pense car le paludisme reste dans le corp et se manifeste periodiquement de plus le diabete ne fait pas bon menage avec les infections.
bon courage

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Exacte, bravo, le diabète fragilise l'organisme et en particulier en ce qui concerne les infections. C'est la raison pour laquelle il faut un suivi.D'autre part il est une relation entre les deux maladies en ce qui concerne hypoglycémie c'est-à-dire le risque de faire une chute de la glycémie c'est-à-dire du taux de sucre dans le sang, et le paludisme. Hypoglycémie est une complication importante est fréquent du paludisme sévère. Elle impliquait mauvais pronostic est elle est particulièrement préoccupante chez l'enfant ait la femme enceinte. L'hypoglycémie est le résultat du déficit de la gluconéeogenèse hépatique c'est-à-dire la formation du glycogène ou si vous préférez les réserves en sucre de l'organisme. L'hypoglycémie est aussi le résultat de la consommation plus important de glucose par l'hôte et par le parasite. La quinine et la quinidine qui sont souvent utilisés dans le traitement du paludisme sévère résiste d'autre part à la chloroquine, vient encore compliquer la situation car ce sont de puissants stimulants de la sécrétion pancréatique d'insuline. L'hypoglycémie hyperinsulinémique est particulièrement préoccupante chez la femme enceinte traitée par la quinine. Le diagnostic clinique d'hypoglycémie est difficile dans le paludisme sévère : le signe habituel c'est-à-dire les sueurs la chair de poule l'accélération du rythme cardiaque c'est-à-dire la tachycardie etc. sont absents et l'atteinte neurologique qui est le résultat de l'hypoglycémie ne peut pas être distinguée de celles dues au paludisme.

Participez au sujet "paludisme"

Articles à lire concernant "paludisme"

  • Paludisme ... une élévation de température (accès fébriles). Le paludisme se rencontre spécifiquement dans les pays tropicaux, mais c'est la ... infesté à son tour en piquant une personne atteint du paludisme.   Commenter 0 J'aime 0 ...
  • ... employés pour prévenir, à court terme, et pour traiter le paludisme.Les antipaludéens comprennent :La quinine (cardioquine)La ... de savoir si l'on veut traiter un accès ou prévenir le paludisme chez un voyageur. D'autre part le choix dépend également du pays ...
  • Paludisme (traitement et prise en charge) ... }); Voir également paludisme La chloroquine est le médicament de choix pour ... falciparum chez les individus qui ont contracté le paludisme dans une zone chloroquinorésistante seront traitées par le ...
  • ... fièvre jaune. Contrairement aux moustiques transmettant le paludisme (ou malaria) qui piquent principalement la nuit, l’Aedes Aegypti ... voyage dans une zone où le risque d’être infecté par le paludisme est également réel, consultez votre médecin si vous ressentez des ...
  • ... Ce terme est généralement employé pour désigner le paludisme. Commenter 0 J'aime 0 ... est due le plus souvent à une infection paludéenne (paludisme). Moins souvent il s'agit d'une suppuration profonde, d'une infection ...