Portrait de Invité

Cela fait maintenant quelques temps que je consulte le site vulgaris, et je suis outré de voir sur un site qui se veut crédible, une définition de "l'Ostéopathie" aussi fausse.

Sur ce site, on peut donc voir écrit:
-"Le mot ostéopathie désigne également la spécialité médicale que seul un médecin est autorisée à pratiquer".
-"Certaines manipulations vertébrales sont susceptibles d'entraîner des complications."

Pour commencer, la loi du 4 mars 2002 reconnait l'ostéopathie non-médicale, c'est-à-dire une ostéopathie "exclusive", à haut niveau de formation, comme il en existe à l'étranger....
Le médecin n'est donc le SEUL à pouvoir pratiquer l'osteopathie...!!!

Il existe dans de très rares cas, des complications suite à ces manipulations (qui d'ailleurs ne sont pas systématiques lors d'une séance d'ostéopathie).
Ces complications ne sont la conséquence que d'une formation insuffisante et d'un exercice occasionnel de l'ostéopathie.
La preuve en est par les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) . En effet le rapport "De Rougemont" montre que les accidents sont causés en très grande majorité par les "médecins-ostéo" ceux qui soit-disant sont les seules habilités a pratiquer.... !!! et souvent par les kinés-ostéos.
Les statistiques montrent donc que les ostéopathes exclusifs, les "ni-ni", ne sont pas dangereux.

Un ostéopathe compétent pratique donc exclusivement l'ostéopathie, et subit une formation de 5000 heures soit 6 années d'études. (=Ostéopathe D.O.)
(la cousine chiropraxie et l'osteopathie forme à elles deux la2ème profession de santé aux US et la 3ème profession de santé au monde, mais encore mal connu en france...)

Par ailleurs, pour les détracteurs, de + en + d'études démontrent l'efficacité des manipulations et des mobilisations (cf guidelines UE, recherches gouvernementales US etc...)

Je demande donc un retrait de cette définition par le webmaster.

A savoir que les décrets d'application de la loi 2002 paraitront courant janvier au Journal Officiel.
Ceux-ci compromettent cette ostéopathie de qualité en France. (3 ans d'étude seulement, exercice occasionnel autorisé, interdiction d'utilisation des techniques fonctionnels viscérales, manipulation systématiques , pas de numérus clausus etc...)
La France serait donc le 1er pays européen à imposer une ostéopathie ne garantissant pas la qualité des soins et la sécurité du patient.
Ne nous laissons pas désinformer, venez signer la pétition et le comité de soutien comme déjà de nombreuses personnes l'ont fait...
www.osteopathieendanger.fr

Participez au sujet "Osteopathie-manipulation"