Portrait de upah2

Depuis plus de 10 ans, le diabète de type 1 est présenté comme le résultat d'une destruction auto-immune des cellules beta productrices d'insuline. On ne dit pas souvent que de nombreux arguments s'opposent à cette origine immunitaire. De plus, le développement épidémique dramatique actuel des diabètes de type 1 et 2 dans de nombreux pays est inexplicable avec cette conception classique (actuelle, auto-immune et génétique) du diabète sucré.

L'an passé une équipe canadienne proposait une autre théorie dans laquelle le système nerveux joue un rôle clé dans la destruction des cellules beta et l'apparition du diabète type 1:
http://www.sickkids.ca/mediaroom/custom/diabetesopen06.asp

Il est possible d'envisager le diabète de type 1 d'une nouvelle façon qui met l'accent sur le rôle du système nerveux central et de l'emballement des métabolismes hyperglycémiants dans la destruction des cellules beta et l'apparition du diabète. Cette théorie beaucoup plus cohérente explique à la fois la maladie auto-immune et la croissance épidémique du diabète. Elle confirme que le diabète est une "maladie de civilisation" étroitement liée au mode de vie. Pour en savoir plus :
http://www.sos-diabete.fr/

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lorsqu'on connaîtra l'origine des dysfonctionnement du sytème immunitaire, la raison pour laquelle les anticorps se retournent contre l'organisme, on saura sûrement déterminer les différentes origines des maladies auto-immunes.

Beaucoup de recherches sont faites sur le sujet, plusieurs hypothèses puisqu'il existe de nombreuses maladies auto-immunes.

Pour le moment on ne peut que faire un constat de la présence de la maladie et de l'origine héréditaire ou pas.
En dehors de cela tout est un peu spéculation, ou début de vérité bien entendu.
C'est affaire à suivre comme on dit. La médecin avance, doucement mais sûrement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de upah2
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Bonjour,

Lorsqu'on connaîtra l'origine des dysfonctionnement du sytème immunitaire, la raison pour laquelle les anticorps se retournent contre l'organisme, on saura sûrement déterminer les différentes origines des maladies auto-immunes.

Bonjour,

L'un des mécanismes de déclenchement des maladies auto-immunes est la libération d'antigènes "exclus", c'est à dire de composants (endo)cellulaires qui sont accidentellement libérés dans la circulation en grande quantité. Ce peut être le cas pour le cristallin, la thyroglobuline, les spermatozoïdes, la myéline.
Autre mécanisme, les antigènes de l'organisme sont modifiés par des agressions diverses (virus, bactéries, agents chimiques...)

Voir par exemple : Pauvert C, Paupe J, Guscelli C. Immunologie fondamentale et immunopathologie. Éditions Marketing, 1991. (un peu ancien mais reste vrai)

Les anticorps "se retournent contre l'organisme" parce qu'il existe des lésions tissulaires initiales. Il s'agit de mécanismes connus expérimentalement et dans tous ces cas qui aboutissent à une maladie auto-immune, le système immunitaire ne dysfonctionne pas, bien au contraire.

De même, les effets d'une surcharge en glucose sur les cellules beta sont connus expérimentalement (diabète de Lukens). Le glucose est en quelque sorte "toxique" pour les cellules beta. Une surcharge en glucose entraine des nécroses des cellules beta, ce qui peut provoquer la maladie auto-immune.

Pour les progrès de la médecine, je suis un peu moins optimiste que vous. Il y a 30 ans, le Sida et l'Alzheimer n'existaient pas, il y avait 5 fois moins de diabétiques, pas de restrictions financières comme maintenant. Enfin on verra bien!

Merci pour votre message et bonne journée.
JMC

Participez au sujet "Origine du diabète type 1"