Portrait de très inquièt

Bonjour,
mon conjoint (49ans) sort de chez l'endocrinolgue qui lui a conseillé de prendre rv avec un chirurgien en vue d'une opération , suite à la découverte d'un kyste .Mais comme l'entretien fut bref,il se demande s'il ne doit pas avoir un autre avis (autre endocrino) avant de consulter le chirurgien.Et surtout , il se demande si cette opération est réellement nécessaire...Elle (l'endocrino)lui dit qu'il n'y a pas de cancer , que sa thyroide fonctionne normalement , mais que le kyste risque de grossir encore , car suite à la ponction , il n'a pas diminué .
Son écho de mai 2010 :
_volumineux nodule thyroidien développé dans le lobe droit,de structure essentiellement liquidienne,mesurant 50X23X36mm
_un mini kyste de 5mm du lobe gauche de la thyroide
_l'absence d'autre anomalie thyroidienne
le lobe droit mesure 58mm de hauteur sur 24mm d'épaisseur et 31mm de largeur.
le lobe gauche mesure 37mm sur 12mm et 9mm.
_l'absence d'adénomégalie cervicale
Conclusion:Volumineux nodule essentiellement liquidien du lobe droit de la thyroide.

le 7/09/10 Bilan thyroidien: TSH 1,7 mUI/L
albumine sérique 43g/L
calcium 2,26 mmol/L

le 16/09/10 : anticorps antithyroperoxydase 42 UI/ml

et la conclusion de sa cytoponction du 7/09/10 :
Formation vésiculaire polymorphe, avec des aspects oncocytaires atypiques dans un contexte de remaniements kystiques modérés et inflammatoires discrets.
ACAT à vérifier.
Un contôle histo pathologique est indiqué.

Que conseillez vous ?
Merci de nous aider à y voir plus clair .

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quand un kyste ne diminue pas à la première ponction on en refait une. En général c'est ce qui est à faire.
Mais encore faut-il qu'il s'agisse bien de kyste dont on parle et pas de nodule. Le kyste, là est trop petit pour être ponctionné, mais il y a bel et bien un gros nodule et c'est de lui dont il s'agit surtout. Le kyste, lui on s'en fiche un peu. Mais le nodule est très très gros.

Mais si la thyroïde produit des kystes ou nodules, c'est qu'elle a des ratés, surtout chez un homme.
Donc dans ce cas, il est nécessaire de contrôler le bon fonctionnement ou pas de la thyroïde et la TSH seule n'est absolument pas suffisante. Donc il faut surtout demander à faire analyser en plus les hormones T3 et T4.

En ce qui concerne les anticorps, vous n'avez pas mit la norme du labo. Mais apparemment ils sont négatifs.

Cela dit, l'échographie montre bien un gros nodule et même très gros. Donc ce n'est pas le kyste qui est inquiétant mais ce nodule.
L'analyse anapath n'est pas très nette et doit être refaite de toutes façons.
Il n'y a apparemment pas d'autres anomalies d'observées dans l'échographie, mais la grosseur de ce nodule et surtout le fait que ce soit votre mari donc un homme, mieux vaut effectivement procéder à l'ablation du lobe porteur du nodule.
Le lobe droit étant sain, il pourra être conservé, mais en sachant tout de même qu'il lui faudra de l'aide et donc un traitement devra être mit en route après l'opération.

Bien qu'on pourrait aussi en mettre un en place dès maintenant afin de permettre déjà au nodule de ne plus grossir.
Le faire diminuer c'est possible aussi, mais des nodules aussi gros ne diminuent généralement que exceptionnellement.

Donc en conclusion.
Oui le nodule étant très gros, il peut devenir un problème, surtout si aucun traitement, n'est mit en place.
La TSH est correcte mais tout de même un peu haute. Ce qui implique qu'un traitement est possible.
Il faut demander à faire analyser les hormones T3 et T4.
Refaire une ponction.
Un traitement peut être mit en place dès maintenant pour empêcher le nodule de continuer de grossir.
L'opération peut effectivement être obligatoire car les gros nodules sont sources de problèmes (appuis sur la trachée) et de plus ils diminuent rarement même sous traitement. Donc si il est gênant, mieux vaut l'enlever et pour cela il faut enlever le lobe thyroïdien porteur.
L'autre lobe pourra être conservé, puisque sain, mais cela nécessitera un traitement pour lui venir en aide, afin d'éviter qu'il se fatigue et se mette lui aussi par la suite à produire des nodules. Au quel cas, on devrait opérer à nouveau.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de marinellen
J'aime 0

bonjour

--------et la conclusion de sa cytoponction du 7/09/10 :
Formation vésiculaire polymorphe, avec des aspects oncocytaires atypiques dans un contexte de remaniements kystiques modérés et inflammatoires discrets.

l'anapath est plutot douteuse c'est pourquoi le chir conseille l'ablation ..
(aspects oncocytaires = gros doute sur un éventuel cancer)

Portrait de très inquièt
J'aime 0

Bonjour ,
Merci Christiane et Marinellen pour vos réponses rapides.
En effet , en lisant "oncocytaire",j'ai également pensé cancer...mais je constate que cette appellation remplace "les cellules de Hurthle" , pour lequel il y aurait deux cas de figures:
_l'adénome à cellules de Hurthle , parfaitement bénin
_le carcinome à cellules de Hurthle.
"la distinction n'est pas toujours facile,et en cas de doute , on penchera pour l'opération"
Donc , je suis en plein doute et je me demande s'il n'y a pas la possibilité de faire une analyse sanguine pour doser les "marqueurs"(afin de savoir si c'est cancéreux ou non)???
Comme il souhaite avoir un autre avis ,je viens de lui prendre rv chez un endocrino en clinique.
L'opération n'est pas un geste anodin (et il redoute les suites,la "vilaine"cicatrice...) et je pensais qu'un traitement ainsi qu'un suivi (échographie,analyses) pouvaient être envisagés avant un geste chirurgical radical.
Et le fait que ce soit un homme , est ce plus "grave" ou seulement moins fréquent ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui c'est pourquoi il faut refaire la ponction. Une nouvelle analyse anapath à écart de temps peut donner un résultat plus précis.
Et dans l'attente un traitement peut être tenter.

Le dosage des marqueurs, c'est la calcitonine ou la thyroglobuline et c'est cette dernière qui elle serait possible ici puisque on parle de vésiculaires ou autrement dit également folliculaire.
Elle peut être utile dans le cas présent, vous pouvez toujours la demander.

Mais ici il faut surtout prendre en compte la grosseur même du nodule. C'est ce qu'on appelle un macro-nodule et en général ceux qui sont supérieurs à 3 cm, deviennent très souvent et vite gênants ou à problèmes.

Quant à l'opération, il faut savoir que les cicatrices sont la plupart du temps maintenant invisible.
Sauf si la personne a une tendance à mal cicatriser. Mais autrement bien des femmes opérées n'ont pas à cacher leur cou, car rien ne se voit.

Le fait que ce soit un homme est moins fréquent d'une part, mais surtout effectivement, c'est un facteur aggravant.
On constate plus souvent des cancers chez les hommes par rapport à ceux trouvés chez les femmes qui elles sont bien plus nombreuses à avoir des nodules.
Donc proportionnellement les hommes développeraient plus facilement un cancer que les femmes.

Donc prendre un deuxième avis oui c'est toujours bien, mais il faudra aussi refaire une ponction.
De toutes façons en matière de thyroïde on a toujours du temps devant soi, pour faire les examens nécessaires ou tenter le traitement.
Le cancer, si il y a, ne se développe que très lentement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de très inquièt
J'aime 0

Bonjour,
En effet , il a une gêne comme ça se situe près de la trachée , et en plus lors de la dernière écho l'endocrino lui a dit "qu'il pouvait même s'étouffer"......super rassurant !
Le fait que ça ait pris du volume rapidement (découvert au printemps par la médecine du travail,à la palpation) est assez surprenant , et je suis moi même aussi très inquiète car il a eu un AVC(à 46ans) il y a maintenant trois ans (avec bonne récupération) et il est malgré tout fatigué , alors une anesthésie générale ...il s'en passerait bien !
On attend d'avoir un deuxième avis endocrino pour la suite.
Je vous remercie beaucoup pour votre aide.

Portrait de marinellen
J'aime 0

bonjour !

------------ACAT à vérifier.
Un contôle histo pathologique est indiqué.

ca rejoint ce que te dit chris a savoir refaire une analyse cytologique, peut etre l'entendent ils en extamporané, cad lors de l'opération. Par contre je n'arrive pas a comprendre ACAT... je suppose que c'est en rapport avec l'anapath, mais je ne vois pas ce que ca peut vouloir dire ; chris une idée ?

je comprends votre inquiétude par rapport a une AG, mais de ce coté là rassure-toi, c'est pratique courante meme avec ATCD d'AVC, le tout etant de le savoir, l'anesthésiste arretera ses AVK avant l'opération et le passera sous anticoagulant sous cutané (probablement calciparine)

tiens nous au courant de l'avis du 2eme endocrino, il doit y aller quand ?

biz

Portrait de très inquièt
J'aime 0

oui, l'endocrino lui a parlé d'un prélèvement qui se fait pendant l'opération , avec analyse immédiate .
Le prochain rv en clinique est prévu dans une dizaine de jours.
Alors , on attend , mais mon inquiétude vient surtout du fait que le traitement préventif (fluidifiant du sang=kar.dégic ,et anti hypertenseur)pour éviter un autre avc , et bien il ne le prend pas.......et il n'a toujours pas arrêté de fumer....Sa tension n'est pas élevée , mais je suis quand même inquiète par rapport à l'anésthésie générale...mais bon , on verra bien ce que dira l'autre endocrino !
Je vous tiens au courant !

Portrait de marinellen
J'aime 0

--------------------Alors , on attend , mais mon inquiétude vient surtout du fait que le traitement préventif (fluidifiant du sang=kar.dégic ,et anti hypertenseur)pour éviter un autre avc , et bien il ne le prend pas.......et il n'a toujours pas arrêté de fumer...

et pourquoi il ne prend pas le kardégic ??? au moins celui là !! si sa TA est relativement stable, passe encore l'antihypertenseur mais bon il joue avec le feu !! je comprends mieux ton inquiétude... son AVC était du a quoi ? une thrombose ou embol, ou un anévrisme ? (thrombose = caillot qui se forme sur place, embol = caillot qui migre d'ailleurs, anevrisme = distension d'un vaisseau pouvant rompre et donc hémorragie) et quel a été son traitement ?
si fumeur et hypertendu je pencherai plutot pour le caillot, et donc l'anticoagulant est et reste la meilleure prévention pour éviter la récidive, là c'est une bombe a retardement ! dsl d'etre si abrupte..mais tu le sais déjà ! difficile de comprendre cette attitude, surtout quand on connait les conséquences... pourquoi fait-il l'autruche ?

en tout cas, je te souhaite bon courage ! et j'espère que vous allez trouver quelqu'un qui aura les bons mots pour le faire réagir...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

ACAT = anticorps antithyroïdiens.

L'analyse extemporanée permet de savoir si il y a ou pas des cellules cancéreuses.
Si c'est le cas, ils pourront ainsi enlever directement toute la thyroïde et faire un curage ganglionnaire si nécessaire. Ainsi tout es fait en une fois et pas besoin d'ouvrir à nouveau.

Cela dit si on envisage une opération de la thyroïde il faut éviter les traitements que vous citez. Car la thyroïde est naturellement très vascularisée, et ce type de traitement pourraient déclencher une hémorragie. Donc à éviter, mais c'est le chirurgien et l'anesthésiste qui vous dirons en connaissance de tout le dossier médical ce qui est à faire ou justement à ne pas faire du tout.

Mais après l'intervention de la thyroïde si il y a, il faudra bien qu'il pense à son traitement et surtout aussi au traitement thyroïdien.
Cela dit les deux peuvent être liés.
La thyroïde a produit un gros nodules car elle fonctionne au ralentit. Et le manque d'hormones provoque un ralentissement de tout l'organisme dont aussi surtout la fonction cardiaque. Et c'est aussi l'origine de bien des problèmes veineux aussi.
Donc le manque d'hormones thyroïdiennes qui a fait produire un macro-nodule peut être aussi à l'origine des autres problèmes de santé.

Le nodule a été découvert à la médecine du travail, mais il est peut-être là à grossir depuis très longtemps.
Il faut repartir un peu en arrière et voir si des symptômes, des signes n'étaient pas déjà présents.
Il suffit de regarder la liste des symptômes liés à la thyroïde pour le savoir et faire le point à ce sujet.
Les problèmes de thyroïde, surviennent rarement d'un coup. En général cela s'installe doucement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de très inquièt
J'aime 0

Bonjour,
Aux questons "pourquoi ne prend t il pas au moins le kardégic ?
pourquoi fait il l'autruche?"
Je dois dire qu'il a bien pris son Triatec et kardégic 75 au début.........puis ballonnements dûs (?) au triatec , donc arrêt .....
Et en plus , il faut dire qu'on a découvert lors des IRM , qu'il avait un cavernome...la neuro a dit qu'il fallait surveiller , mais ne pas y toucher (et c'est vrai qu'il risque de "saigner"si prise d'aspirine...donc difficile de connaitre le rapport "bénéfice/risque" pour la prise du kardégic , d'ailleurs on lui a prescrit le plus faible : 75 mg)
Donc , il a continué à ne prendre que kardégic pendant environ un an , mais ayant constaté lors de blessures/coupures que "ça saignait pas mal" , il a stoppé ce médicament....
Son doc est au courant , moi j'ai tout essayé pour l'aider à stopper le tabac (je suis moi même ancienne fumeuse et je sais combien c'est dur d'arrêter , mais quel bonheur après !), je lui ai acheté tout l'arsenal de substitution à la nicotine ainsi que deux livres , lui ai proposé de venir avec lui en consultation tabacologie.....je ne peux pas faire plus , il est adulte !
Son avc était dû à une thrombose .
Je lui ai expliqué (ainsi que son doc) les risques tabac+pas de traitement , mais il s'est tellement bien remis de son avc ...qu'il n'a pas réellement conscience qu'un deuxième avc serait beaucoup plus grave.
Donc c'est moi qui suis très très inquiète , sachant très bien qu'il joue avec le feu ...que faire de plus ???
Le cas de mouss Diouf est un exemple parmi d'autres...on en a parlé.
Tout cela sera abordé en consultation avec l'endocrino !
Merci pour votre soutien !

Portrait de marinellen
J'aime 0

coucou

un cavernome ... oui j'en ai entendu parler, on avait un patient qui en avait un .. de ce que je me souviens c'est que le risque hémorragique est faible (le patient en question avait eu un scanner cérébral pour encéphalopathie hépatique et donc découverte fortuite, et pour te situer ses conditions il avait les facteurs de la coagulation dans les chaussettes car le foie était cirrhotique ++, mais ce n'est pas le cavernome qui l'a fait dcd) et il me semble aussi qu'il y a un facteur héréditaire dans ce genre de malformation...

par contre l'origine thrombotique de son avc est plus préoccupante d'ou l'interet du traitement... mais comme tu dis, il est adulte et il est libre ou pas de se faire soigner... ce qu'il ne mesure pas ou pas assez en tout cas, c'est le risque qu'il prend vis a vis de vous, et de la charge qu'il risque de représenter s'il refait un avc avec des séquelles importantes... quant a l'arret du tabac, sur que ce serait nécessaire, mais il faut une réelle envie de sa part sinon c'est voué a l'echec... sal****** de cigarettes !!

peut etre que tu pourrais lui proposer de faire le point en mettant tout ca par écrit "le pour et le contre", concernant le traitement, le tabac ... peut etre qu'il mesurerait mieux l'importance de ceci ou cela en le visionnant au lieu de lui rabacher .. ce qui je suppose le soule....

------------------ACAT = anticorps antithyroïdiens.

mais c'est bon sang bien sur !!! ^_^ couillon que je suis..., j'allais chercher les complications et cherchais dans les marqueurs cancéreux.... chris heureusement que tu es là pour nous remettre les neurones d'aplomb !!

et oui je pense que la thyroide a un retentissement veineux, j'ai plein d'angiomes stellaires que je n'avais pas sur les cuisses... après de là a augmenter le risque thrombotique je ne sais pas, mais finalement c'est plausible...

Participez au sujet "opération thyroide...OUI ou NON ??????"