Portrait de patou84

bonjour,
on m'a découvert le syndrome jonction pyelo ureterale....
j'ai le ventre gonflé et dur et l'urologue m'a dit que je dois passer sous le bistouri...est-ce que cette opération est vraiment nécessaire ? mon père qui a eu la même chose, ne s'est pas fait opérer....car il ne s'est pas laissé faire...je vais aller voir un autre urologue pour avoir un autre avis...mais vos témoignages sont les bienvenus...
merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si pas d'opération vous risquez une obstruction complète avec les conséquences que cela entrainera : soit l'urine ne pourra plus être évacuée.
Vous risquez une insuffisance rénale, voire un arrêt complèt d'un ou des deux reins.
Cela entrainera en plus une opération pour enlever le rein qui ne fonctionnerait plus car vous risquez alors des pyélopnéphrites à répétition.

Le fait que votre ventre soit gonflé et dure, montre bien que l'urine est déjà peu éliminée.

Votre papa n'a pas été opéré mais est-il sans problème ?

L'opération se fait généralement pas coelioscopie soit par voies basses.

Portrait de patou84
J'aime 0

bonjour et merci pour votre réponse.

donc cela n'a rien à voir avec des calculs dans les reins...c'est plutôt ça qu'il avait mon père certainement...
je n'ai pas de problème pour uriner mais je le fais deux fois plus et plus longtemps.
l'urologue m'a dit que j'aurai une cicatrice de quelques centimètres sur le côté..... vraiment pas envie de me faire opérer, mais si je n'ai pas le choix, je m'inclinerai bien sûr...
cordialement

Participez au sujet "operation oui ou non ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "operation oui ou non ?"

  • L'argyrose est une intoxication par l'argent qui entraîne la coloration de la peau en gris, à cause d'une pigmentation diffuse liée à des dépôts de sels d'argent.

    Pour en savoir plus :
    Intoxication par les sels d'argent.

  • ... acides biliaires vont émulsionner les lipides (corps gras). Puis de l'intestin, ils se transforment en partie en acides biliaires ... et lithocholique). Ensuite ils sont absorbés dans le sang, puis retournent vers le foie qui peut à nouveau les excréter. On parle de ...
  • Le régime dans l'insuffisance iléale est nécessaire après une résection (amputation) de l'iléon, il s'agit en l'occurence d'une exérèse limitée. Dans ce cas la bile et plus précisément les sels biliaires ne sont plus totalement résorbés ce qui entraîne la production, à l'intérieur du côlon d'une diarrhée (pour les spécialistes en gastro-entérologie : aqueuse), ayant tendance à survenir en phase postprandiale c'est-à-dire après l'absorption d'aliments.
    La fabrication des sels biliaires par le foie (synthèse hépatique) est augmentée. L'émulsion et la résorption des lipides dans ce cas est nettement insuffisante.

    L'examen des selles ne montre pas de stéatorrhée c'est-à-dire de présence de corps gras à l'intérieur des excréments. Il est nécessaire de conseiller un régime équilibré avec peu de résidus, surtout en cas de diarrhée chronique. Si les diarrhées sont abondantes il faut surveiller le taux de potassium (kaliémie) dans le sang, le taux de sodium dans le sang (natrémie) et les bicarbonates. En effet, en cas de diarrhée fréquente il existe un risque de perte de ces éléments essentiels pour l'organisme.

    La résorption de la vitamine B12 c'est-à-dire la récupération à partir des aliments se fait vers l'intérieur de l'organisme à travers la paroi de l'iléon en provenance du bol alimentaire. Il est donc nécessaire, dans ces conditions, de contrôler le taux plasmatique de vitamine B12.

  • ... sont de plusieurs sortes. Ont peut les classifier en syndrome carcinoïde, en trouble dus à la masse tumorale elle-même et en carcinoïdes fonctionnels. En ce qui concerne le syndrome carcinoïde lui-même, celui-ci se manifeste essentiellement dans le ...
  • Dépôt de sels d'or dans la cornée lors de traitements par l'Allochrysine (utilisée comme antirhumatismal dans la polyarthrite rhumatoïde).