Portrait de David19

Bonjour

J’ai été opéré il y a de ça deux ans.
En effet quand j’étais très jeune vers 6 ans j’avais été opéré des végétations, et suite à un changement de lieu de travail j’ai eu la sensation d’avoir comme une énorme boule au niveau du côté gauche sous l’œil gauche de mon visage.
J’avais le tin très blanc et au moindre effort physique je manquais de peu de m’évanouir, j’avais également la sensation que me œil gauche voulait se déchausser de mon crâne avec également des sensations très désagréables.
Grosses difficultés respiratoires également et tous ça a 22 ans. Je précise ne jamais avoir fait de sinusite de toute vie et n’ai pas été victime d’un accident ou autre pouvant impliqué se que vous aller lire ensuite.

J’ai donc effectué un scanner et on m’a indiqué que la paroi nasale était complément déviée sur la gauche (angle de près de 90° selon le spécialiste orl qui m’a opéré). Le sinus maxillaire était intégralement bouché et rempli d’un « liquide visqueux et infâme » (therme de l’ORL).
Il m’a indiqué le déroulement de l’opération, à savoir, il allait dans un premier temps cassé mon nez pour le remettre droit et par la suite faire un trou au niveau de mon sourcil gauche pour vider le sinus de ce fameux liquide.

J’ai donc été opéré, le spécialiste ORL a cassé mon nez pour le remettre droit et a également fait un trou au niveau de mon sourcil gauche pour vider le sinus maxillaire. Il y a également eu une ablation de l’amygdale droite qui a été faite car je souffrais de boules de caseum qui m’empêchaient de respirer également.

À mon réveil je me sentais nettement mieux car effectivement le liquide visqueux et infâme avait été enlevé et je n’avais plus cette boule au niveau de mon visage.
Imaginez seulement avec les mèches dans le nez et l’amygdale qui m’avait été enlevé comment il a été dur pendant 48 heures de respirer ... bref c’était une épreuve que j’ai accepté de surmonter pour mon bien-être futur, mais je me suis trompé.

En effet après avoir enlevé les mèches et laissé plusieurs mois de cicatrisation avec des crachats réguliers de sang à l’état la liquide ou dur, plus des glaires.
J’ai constaté au bout de six mois après l’opération que j’avais des écoulement de glaires en continu dans la gorge que ce soit pendant la nuit ou pendant la journée et j’étais dans l’obligation de cracher toutes les 5 à 10 minutes.

Je suis donc allé chez le chirurgien O.R.L. qui m’a opéré, par trois reprises afin de lui indiquer le problème. Et à trois reprises il m’a répondu que cela était normal et qu’on ne pouvait rien faire puisque mon sinus a été ouvert pour la première fois de ma vie et qu’il fallait lui laisser le temps de « vidanger ». Il m’a prescrit des huiles essentielles ou des lavement à base d’eau salée pour pallier à cela .
Cependant, cela fait maintenant deux ans que ça dure, deux ans que j’ai la gorge prise par des glaires comme si j’étais enrhumé sans arrêt et à être là à craché sans pouvoir m'arrêter, c’est infernal, littéralement.

L’élément déclencheur de mes démarches actuelles est le suivant.
Cela fait maintenant trois semaines que je tousse sans m’arrêter et je comprends cette fois il ne s’agit pas d’une grippe mais que cela vient des poumons et je crois faire une infection due à l’accumulation de glaires qui passent en continu dans ma gorge.
Je suis donc allé voir mon médecin traitant et celui-ci m’a indiqué via le rapport de l’opération que le chirurgien a effectuer un trou entre mon sinus et ma gorge, ce qui fait que mon sinus est constamment ouvert et qu’il ne filtre absolument plus l’air que je respire. D’où les glaires en continus .........

Cependant étant donné que le chirurgien ne m’a absolument pas mis au courant de cela et que je n’ai jamais fait de sinusite chronique ou autre pouvant justifier cela (puisque mon nez était dévié depuis ma naissance), je me demande si il s’agit là d’un acte délibéré ou si il est bel et bien question d’une erreur médicale survenue pendant l’opération.

Est-ce que quelqu’un peut m’aider s’il vous plaît j’ai pris rendez-vous pour faire une échographie de mes poumons et un I.R.M. au niveau des sinus de la gorge etc.

Je ne comprends pas qu’il ne m’ai rien dit puisque je suis allé le voir par trois fois suite à l’opération en lui indiquant bel et bien qu’il y avait un gros problème ...

Merci de m’avoir lu
Cordialement

Participez au sujet "Opération du sinus maxillaire gauche / septoplastie "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.