Portrait de ML21

bonjour à tous,

je suis nouvelle sur ce site et je recherche des reponses que mon gynécologue et mon chirurgien intestinale ne ma pas donner. J'ai été operer en octobre 2010 d'une occlusion intestinale qui s'est faite 2 jrs avant pendant ma cesarienne(en tout cas c'est ce que l'on ma dit). Suite à l'anesthésie de ma cesarienne je n'ai rien senti au debut, mais par la suite l'effet des calmants se sont estompés et j'ai ressenti des douleurs dans mon ventre, et de plus en plus ca s'accentuait. Je l'ai préciser aux infirmières de ma clinique, mais elles me disait que c'était normale et que c'était dû à ma césarienne. J'ai fait confiance, au final le soir même je vomissais toutes mes tripes, et j'était criblé de douleurs atroces, elles ont encore attendu, et m'ont donner des antidouleurs qui n'ont pas fait grand chose. Résultats le lendemain j'étais plus mal encore avec un ventre enflé(style enceinte de 6 mois hors que je venais d'accoucher 2 jrs auparavant), et il été tout dur. Elle voulait m'osculter et j'ai refuser car j'avais trop mal, et pour moi c'était hors de question vu que pour elle ce n'était rien. Elles ont dû appeler mon gynécologue d'urgence et par la suite lui, il a dû appeler le chirurgien intestinale qui a pris une décision irrévocable aprés osculter mes radios : retour sur la table d'opération. j'ai du mettre des perfusions, une sondes nasale qui passait par ma gorge et qui descendait jusqu'à mon estomac, une sonde urinaire. c'était dégradant, mais surtout très dur moralement, je laissais mon bébé que j'ai peu vu avec mon mari et le service néonat, et je suis partie me faire operer. Par la suite j'ai été admis en réa, là où j'ai passer 10jrs d'horreur, j'était mal autant physiquement que moralement, je pensais que j'allais mourrir, vraiment, j'ai eu peur de plus pouvoir voir mon mari et mon bébé que je n'avais peu connu. Certaines infirmières été très bien et éssayaient de me rassurer tant bien que mal ( mais entre vous et moi je ne fesais plus confiance a personne), et d'autres entres 2 moments de reveil que j'entendais chuchoter :"punaise elle est soulante celle là"! j'avais qu'une envie c'était de réunir toutes mes forces et de lui mettre une bonne gifle. Suite a tout ça, j'avais dû mal a faire des gaz, du coup j'ai dû rester en réa plus d'une semaine, en ne prenant aucune douche et en se fesant nettoyer vite fait par une infirmière. Je me sentais mal dans ma peau( rien que de l'écrire j'en ai les larmes aux yeux), je voulais qu'une chose c'était de rentrer chez moi avec mon bébé et mon mari. Apé ce petit séjour je suis remeonter au service maternité, puisque à la base, c'était là bas que j'était, et 2 jours aprés je suis sortie. J'ai revue le chirurgien quelques semaines plus tard pour ma cicatrice, celui-ci me disait qu'elle été belle, propre et que tout allait bien. Pratiquement un ana aprés, mentalement je suis meurtri au fond de moi même, physiquement j'ai une cicatrice d'environ 15 cm qui traverse mon ventre et mon nombril. Elles est moche, d'ailleurs d'autres medecins qui m'ont consulté pour autres choses me disait " c'est quoi cà" ou "c'est bizarre ce n'est pas la façon de travailler de ce chirurgien la".... Quand j'entend tout ca, j'ai qu'une envie c'est de retourner le voir et lui demander des explications. Aujourd'hui je suis vivante avec un risque d'en refaire, moralement je suis mal, j'en pleure, je ne veut plus qu'on voit mon ventre, je vis très mal cette opération qui ma marquer pour la vie et surtout il m'ont enlever l'envie de retomber enceinte car la peur que ca se reproduise est une torture pour moi, donc je resterais avec un seul bébé... toute ma vie! Je ne sais plus quoi faire pour aller mieux, je ne sais aps s'il faut que je retourne le voir, s'îl faut que je consulte un autre spécialiste pour savoir déjà comment ca se fait que j'ai pu faire ça aprés une cesarienne et pourquoi il ma charcuter comme ca? ( ce que je n'ai pas preciser c'est que mon cas à fait le tour de l'hôpital et des villes alentour). Conseillez moi s'îl vous plaît. Merci pour votre aide

Participez au sujet "occlusion intestinale"