Portrait de alpina

Depuis que mon compagnon m'a quitté pour une autre il y 9 mois je ne cesse de penser à lui de manière obsessionnelle. Pourtant ma vie est confortable et sans autres soucis. J'ai été hospitalisée 2 mois pour dépression sévère. Je ne peux plus travailler, ma vie sociale est complètement au rythme de mes crises de détresse. Durant des mois j'avais l'obssession qu'il aurait eu plaisir à ce que je me sucide, c'est ça qui m'a tenu en vie. Je ne cherche pas le contact avec lui. Je pense à lui en passant de l'amour fou à la colère noire, c'est un cycle infernal. C'est une obssesion permanente. Il faut préciser que cet homme souffrait également de graves troubles dépressifs dont il me mettait toute la responsabilité sur le dos. Je subissais de plein fouet ses crises de larmes, ses reproches, je n'y comprenais rien, j'encaissais sans rien dire. J'allais bien quand je l'ai connu il y a 4 ans et je me retrouve avec les même troubles que lui en 10x pire. Merci si l'un(e) de vous peut m'aider.?

Portrait de anonymous
J'aime 0

Le plus sage serait d'aller consulter un(e) psychothérapeute qui, par une écoute attentive et une analyse de votre situation, vous aidera à trouver des voies pour sortir de votre crise profonde.
Il vous aidera à comprendre non seulement votre situation actuelle, mais également pourquoi vous avez accepté de vivre avec cet homme et de subir ses reproches si longtemps.
Tenez-nous au courant.

Portrait de alpina
J'aime 0

Merci du message. Je consulte 2x par semaine un thérapeute, sans succès jusqu'à maintenant. Je prends des antidépresseurs et des anxiolitiques chaque jour. Le plus dur est de se sentir démollie dans la tête et ... responsable. Comment peut-on avoir des sentiments si forts envers quelqu'un et se sentir aussi malade? Je ne me reconnais plus. Comme si plus on est malmenée, plus on est attachée sentimentalement. Je me sens comme derrière une vitre, ou comme morte quand je suis avec des amis ou ma famille.

Participez au sujet "obnubilation"