Portrait de isard

Bonjour,
je rejoins le site aujourd'hui.
Mon mari est hospitalisé depuis 10 jours, le vendredi 24/09, il a vomi près d'1 litre de sang à la maison et presque autant aux urgences. L'après midi, il a donc subi une intervention pour cothériser la varice oesophagienne.
Depuis, il a une encéphalopathie (troubles du langage et de la mémoire). Les médecins m'ont dit que sur une échelle de 1 à 13, sa cirrhose était à 11, qu'il y avait de gros risques de coma, voire décès.
Etes-vous dans un tel cas ? Que faut-il faire ? Dois-je le faire transférer dans un hôpital de grande ville ?
D'autre part, nous avons une petite fille de 9 ans1/2 qui n'est pas au courant pour l'instant ; elle croit que son papa est en voyage d'affaires plusieurs jours (ça ne la gène pas, car c'était souvent le cas avant l'hospitalisation). Les médecins me conseillent de lui dire la vérité rapidement.
Que feriez-vous ?
Merci pour votre aide.
Isa

Portrait de azertyna
J'aime 0

bonjour,

les enfants sont en silence, des observateurs hors pair, mais vont se
taire, meme s ils ont compris des choses graves.

j élève depuis deux ans ma petite fille qui a 12 ans(parents ayant la
meme maladie que ton mari) elle voit les choses, elle sait les choses, mais on en parle, elle est moins anxieuse. Quand c est trop dur, je demande l' aide d'une psychologue . peut-etre que ces quelques lignes vont pouvoir t' aider?
A bientot, bon courage.

Portrait de isard
J'aime 0

merci pour ta réponse rapide Azertina,
je suis indécise aujourd'hui, mais je crois que je devrai lui parler d'ici la fin de la semaine, s'il n'y a pas d'espoir de retour à la maison pour mon mari.
A bientôt, Merci

Portrait de ninette082
J'aime 0

les enfants st fragiles mais ils ne st pas bêtes
qu'est-ce qui se passe qd on te cache qlq chose
ton esprit vagabonde et tu imagines au final bien pire que la réalité alors que tu as une vision approchant de la vérité
alors imagine un enfant qui lui n'a pas d'élément vrai
et si son père ne revenait pas de ce voyage, la trouille qu'elle aura plus tard de voyager
et si , et si
la réalité est bcp plus simple à dire avec des mots simples

Portrait de isard
J'aime 0

Merci pour ta réponse ninette

Portrait de titi7820
J'aime 0

Bonjour Isard,

Alcoolique abstinant, mon fils de 5 ans est au courant des problèmes que j'ai eu avec l'alcool ainsi que des dégâts qu'ils ont occassionné par la suite. Non seulement, il l'a vécu de très près dc , et je peux l'affirmer, il s'en était rendu compte de lui-même ( ss peut-être ne pas pouvoir se l'expliquer), mais il le voyait aussi physiquement.
Les enfants st beaucoup plus psychologue qu'on ne le croit, et cô le disait ninette, avec des mots simples..... Certes, je ne lui ai pas appris ce qu'est une dépendance, notion déjà difficile à comprendre pr quelques adultes, mais il sait que je bois plus d'alcool, le pourquoi des mes problèmes de santé ss bien sûr utiliser des termes médicals soutenus. Le dialogue, même avec un petit, est, je pense, primordial ds l'équilibre de chacun.
Bon courage

Portrait de xavier6362
J'aime 0

isard wrote:
Bonjour,
je rejoins le site aujourd'hui.
Mon mari est hospitalisé depuis 10 jours, le vendredi 24/09, il a vomi près d'1 litre de sang à la maison et presque autant aux urgences. L'après midi, il a donc subi une intervention pour cothériser la varice oesophagienne.
Depuis, il a une encéphalopathie (troubles du langage et de la mémoire). Les médecins m'ont dit que sur une échelle de 1 à 13, sa cirrhose était à 11, qu'il y avait de gros risques de coma, voire décès.
Etes-vous dans un tel cas ? Que faut-il faire ? Dois-je le faire transférer dans un hôpital de grande ville ?
D'autre part, nous avons une petite fille de 9 ans1/2 qui n'est pas au courant pour l'instant ; elle croit que son papa est en voyage d'affaires plusieurs jours (ça ne la gène pas, car c'était souvent le cas avant l'hospitalisation). Les médecins me conseillent de lui dire la vérité rapidement.
Que feriez-vous ?
Merci pour votre aide.
Isa

Je pense également que vous devriez en parler à votre fille. D'autant plus qu'elle a déjà 9 ans et demi. De plus, en lui cachant la vérité, vous allez finir par vous "trahir" ! : vos habitudes lorsque votre mari est absent durant ses voyages vont être différentes que lorsqu'il est hospitalisé. Exemples : en voyage, il n'a pas besoin de vêtements propres puisqu'il est supposé être parti avec ! Vous serez plus souvent absente puisque vous allez le voir à l'hôpital ! Et le jour où une personne téléphonera chez vous pour demander des nouvelles de votre mari et si c'est votre fille qui répond !
Ne lui cachez plus la vérité mais utilisez les termes adéquats que seule une maman a le don de pouvoir faire.
Bien à vous et gardez espoir et courage.

Portrait de ninette082
J'aime 0

bien vu....

Participez au sujet "nouveau membre"