Portrait de fanfou29

Bonjour tout le monde,
je sais, je n'ai pas été très pérsente depuis juin. Beucoup de choses et toujours l'hypotension...
Bref, la routine !

J'ai lu un article sur un médicament le minalcipran qui est agréé aux Etats-Unis pour la fibro. Au passage, merci à mon dentiste qui achète Paris-Match pour la salle d'attente ! Et oui, l'article étaitdans cette dans cette revue

D'après le Pr. Cherin médecin à l'hopital de la Pitié-Sapétrière "ce produit module au niveau cérébral la quantié de deux médiateurs du stress et de la douleur, la sérotonine et la noradrénaline. (...) On a pu observer une amélioration signicative des douleurs, du sommeil et de la fatigue. Certaine sujets de ces études ont même pu, grâce au traitement, reprendre leur activité professionnelle".

A la question de sa commercialisation en France , la réponse est " des essais ont été conduits dans divers pays européens avec les mêmes bons résultats qu'aux Etats-Unis.Le dossier est à l'étude. On devrait avoir une réponse à la demande de mise sur le marché cet été."

Avez-vous eu écho de ce médicament ?

Fanfou

Fanfou

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En fait il tient compte aussi donc de la sérotonine bien souvent mise en cause dans la fibromyalgie.

Or en fait, on n'a aucune assurance pour la simple et bonne raison qu'en ce qui concerne la sérotonine chaque personne à ses dosages personnels et surtout ses besoins propres.

Autrement dit, chez certains, le taux de sérotonine peut être faible et pourtant la personne se portera très bien.
Chez d'autres les taux sont plus élevés et encore chez d'autres ils seront moyens.
Donc en fait il n'y a pas de règle si ce n'est que chaque individu à ses propres règles au niveau de la sérotonine.
Ce qui implique que lorsqu'on dit qu'il faut prendre un traitement à base de sérotonine pour la fibromyalgie, c'est n'importe quoi puisqu'on peut doser la sérotonine par analyse de sang, mais on ne peut pas savoir si pour la personne les besoins correspondent à ce qui est présent.
On peut donc trouver un taux bas de sérotonine et que ce taux soit parfaitement correct pour une personne.
Donc en donner en complément risquerait d'engendrer divers symptômes plutôt que d'en supprimer.

Donc parfois ça tombe juste, les personnes en manquent et donc cela améliore leur situation.
Mais pour la plupart ce n'est pas le cas, et là ce sont alors es nombreux cas, où le traitement n'apportent aucune amélioration mais au contraire que des effets secondaires néfastes.

Donc en fait ce n'est pas tant, ce que le médicament apporte mais le principal est de savoir si pour la personne qui va le prendre, le médicament est nécessaire.
Et là c'est pas certain du tout.

Les recherches restent fixées sur la sérotonine et autres mais en fait on n'est pas plus sûr que ce soit cela qui fonctionne.
D'autant que déjà comme je l'ai dit souvent, la fibromyalgie est diagnostiquée à tout va, on n'est même pas sûr que les personnes ayant réalisé les essais ont vraiment cette maladie.
Donc tant qu'on ne trouvera pas un moyen fiable de diagnostiquer la maladie, personnellement je resterais très sceptique sur les traitements qu'on propose surtout ceux à bases de sérotonine puisque comme expliqué avant, cela dépend de chacun de nous. Nos besoins sont complètement différents d'une personne à l'autre.

Mais cela n'engage que moi bien entendu.
Mais après une discussion avec le spécialiste qui me suit, j'en suis encore plus convaincue, puisqu'il ma confirmé (ce que je soupçonnais depuis un moment) que le dosage de la sérotonine était complètement individuel et qu'il n'existait donc aucune norme standard.

Cela dit ce médicament est un antidépresseur tout simplement......... un de plus.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de fanfou29
J'aime 0

Merci Christiane,
donc encore un pseudo miracle... comme tant d'autres !

Bises,
Fanfou

Portrait de Christiane59
J'aime 0

bin pour moi oui.

Mais qui sait..........

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Sophia60
J'aime 0

Bonsoir :)

Je m'imisse ici (pardonnez moi , c'est plus fort que moi lol).
Pour introduire mon message, je vais parler de mon papa, décédé à cause d'une insuffisance rénale en 1987. IL avait été pris en charge durant 9 avant et je haïssais ses médecins, son hopital car je pensais que mon papa servait de cobaye.... et quelque part c'était vrai car cette maladie était, et est toujours, en pleine période de recherche pour trouver au mieux une meilleure prise en charge... (temps de dialyse, greffe etc.)
Donc, depuis la perte de mon papa, je n'ai jamais eu confiance en la médecine, et encore aujourd'hui d'où mon combat depuis un an ... et j'ai eu raison vu les résultats que j'ai aujourd'hui.
La personne la mieux placée pour savoir ce qu'elle ressent, c'est le patient !
Mais la donne a changé... quand on est malade, je pense qu'on est prèt à tout, on est prèt à essayer le moindre traitement. Depuis que je souffre, j'ai essayé tant de médicaments...pfffff, et j'ai essuyé des résultats négatifs mais aussi les effets secondaires...
Que ce soit le lyrica, le cymbalta, ou celui qui va peut-être sortir dans peu de temps, cela pourra peut-être en soulager certains et pas d'autres, mais pourquoi pas !
Et puis, de toute façon, à force d'avaler ANTALGIQUES, AINS, NEUROEPILEPTIQUE et autres durant des années, ne va t'on pas le payer un jour ? (ains : estomac ; antalgique : foie)...
Oui la donne a changé pour ma part, je serais prète à essayer, comme mon père a essayé, un tas de choses pour guérir ... surtout me soulager.
IL y a peu de temps, on m'a proposé un traitement pour la SPA (genre métrotexate, pardon pour l'ortho) et j'ai refusé.. Pourquoi ? Car avant d'en arriver là, je sais que je peux gérer autrement. Mais si un jour, je ne pouvais plus supporter ces douleurs, je le prendrai certainement même si je sais qu'à la longue , ce médicament est dangereux...
Je pense qu'il n'y a rien de pire que la douleur pour l'être humain surtout quand elle est intense, chronique et A VIE !
J'espère pour tous, tous les malades, fibro ou pas, qu'ils puissent un jour trouver LE traitement adéquat et surtout un soulagement des douleurs.
Je croise les doigts :)
Ma fanfou, je suis ravie de te lire ici :)

Bien à vous tous
Sophia

Ne pas se laisser aller, se battre, et gagner !

Portrait de francoise aurelle
J'aime 0

Bonsoir à toutes et à tous!

Il est très difficile de s'y retrouver car il n'a pas de traitement actuel qui agisse de la même façon sur tout le monde! j'essaie d'éviter les situations de stress et je vais je pense me décider à faire une cure thermale spécifique pour cette maladie! Je prends un taitement aussi qui me soulage et qui agit sur la séotonine : fibromyalgine du Laboratoire de rhumatologie appliquée : http://www.labrha.com/ Pour moi ce traitement a commencé à faire effet au bout de 2 mois, j'essaie en parallèle de voir si les régimes alimentaires sont efficaces. Avez-vous des informations sur ce sujet (Pas de lait, pas de soja...)?
merci pour vos réponses.
françoise

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il n'y a aucun régime alimentaire qui aiderait ou qui serait plus nocif que d'autres.
A pour certaines pathologies comme le diabète il n'y a pas de raison de tenir un régime.

Ce qu'il faut c'est une alimentation riche, variée et donc équilibrée.

L'histoire du lait de vache toxique c'est une ineptie et c'est surtout un coup marketing afin de vendre d'autres produits dont le lait de soja d'ailleurs qui en fait lui est très nuisible si il est donné aux jeunes enfants.
Le soja est un inhibiteurs des hormones thyroïdiennes. Donc attention à ne pas prendre à tout va.

Le lait de vache ou les autres laits d'ailleurs peuvent provoquer des problèmes de digestions mais ce n'est pas le lait qui est directement en cause mais tout simplement la personne elle-même qui a un organisme qui ne produit pas suffisamment de lactase qui permet de digérer le lait.
Si vous ne produisez pas suffisamment de lactase pour digérer le lait de vache, vous aurez les mêmes problèmes avec le lait de chèvre. Un peut moins il est vrai car le lait de chèvre contient naturellement moins de lactose.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de francoise aurelle
J'aime 0

Merci Christiane59 pour tes conseils, j'ai lu un commentaire fait par une personne fibro sur la nutrition, voir : Conseils hygiéno-diététiques et ce régime est apparemment élaboré par des médecins hautement qualifiés et spécialisés dans la fibromyalgie. Qui croire?
Merci pour vos réponses! Merci à toi Christiane.
françoise

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Certains médecins comme Seignalet (pour rappel : cela ne l'a pour autant pas empêché de décéder d'un cancer alors que pourtant il disait que ses régimes alimentaires permettaient d'en guérir) l'a fait en son temps, disent que des régimes alimentaires permettent de traiter des maladies.

Mais les autres médecins et les spécialistes de ces mêmes maladies affirment eux, qu'il n'existe aucun régime alimentaire pour aider à traiter la maladie.
Les régimes permettent de limiter que la maladie n'empire, ou que cela provoque un problème comme le sucre et le diabétique, mais autrement le meilleur "régime", c'est de manger de façon variée.

Si vous savez que les épices (piment) par exemple vous donnent mal à l'estomac, et vous provoquent une crise hémorroïdaire, vous allez éviter de manger ces piments. Donc ce n'est pas un régime qui vous permet de guérir mais c'est l'absence d'épices dans votre alimentation est en prévention car vous en connaissez les conséquences pour vous.
Donc lorsque l'on sait que quelque chose ne nous convient pas, on ne le prend pas, c'est de la prévention. Mais est-il nécessaire de faire un régime sans lait (par exemple), alors que jusqu'à présent le lait ne vous fait aucun tort ?
Et même mieux, justement si vous vous mettiez à supprimer ou à diminuer votre dose de produits laitiers (toujours par exemple), votre organisme va se mettre à moins produire de lactase qui lui permet de digérer le lait.
Moins de lactase, et vous prenez un produit laitier, allez un petit yaourt c'est bon ça, et là vous vous retrouvez avec une réaction d'intolérance.
Donc attention que de faire un régime sans raison réelle, de ne pas entraîner justement un problème.

Donc un régime, ou disons modifier son alimentation si quelque chose de concret l'impose d'accord (régime sans sel, sans sucre,..) mais autrement une alimentation correcte et variée vous sera bien plus utile et plus sure.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lavardin
J'aime 0

mme aurel je viens de lire le site de ce docteur il affirme qu on guerit de la fibromyalgie tant mieux moi je suis comme st thomas je ne crois que ce que je vois peut etre un jour

Participez au sujet "Nouveau médicament : minalcipran"