Portrait de lancelot12

Bonjour vous tous,
Je suis du Québec et malheureusement je n'ai pas trouvé de forum pour demander des conseils sur la mythomanie. Il y a plus 1 an, le comportement de la fille de mon conjoint est devenu de plus en plus bizarre, je dis bizarre . Elle ment comme elle respire. Nous avons eu toute la vérité en août dernier par une des ses (ex-amies) a Québec, elle a dit que Marie Hélene était mythomane, voleuse. Toutefois, Marie Hélène est déja partie pour Edmonton, une province du Canada, a 6 heures du Québec en avion, en nous ayant fait croire qu'elle avait trouvé du travail dans une station de télévision. Or, c'est faux. Tout est faux. Elle a volé ses ami(es) de beaucoup d'argent. Elle est dépendante affective. Beaucoup de gens ont voulu l'aider mais sans succès. Pour ma part, je connaissais son jeu et ce pourquoi elle me fuyait, toutefois le reste de la famille ne voulait pas se mettre a l'évidence qu'elle leur mentait. Maintenant, que nous sommes persuadés qu'elle pourrait être mythomane, nous ne savons pas comment la faire revenir au Québec. Elle est majeure. Nous savons qu'elle va encore s'emmerder et surtout emmerder les autres, car il paraît qu'elle pourrie la vie des gens. Nous lui avons dit que si elle avait besoin d'argent que nous lui en donnerions pas mais que si elle voulait revenir, nous allons lui payer son billet de retour et l'aider a son retour car nous l'aimons. Nous avons écrit aussi une lettre a celui qui la loge et qui est une connaissance de la famille. Il a comprit et il va tout faire pour lui faire comprendre qu'elle doit revenir au Québec. Il trouvait déja qu'elle avait un comportement bizarre. C'est lui même qui nous a dit qu'elle ne travaillait pas pour Radio Canada. Elle est parti rejoindre un gars qui ne voulait rien savoir d'elle et elle s'accroche a lui. Elle a déja fait une crise d'angoise la-bas depuis qu'elle a su que nous savions la vérité.

Bref, tout ce dont nous voulons savoir est comment la faire revenir ici. Devons-nous lui envoyer un mandat d'arrestation pour vol commis au Québec, fraude etc. Devons-nous, nous même prendre un billet et aller la chercher ? Devons-nous tout simplement la laisser faire et se retrouver elle-même dans le fond du baril ? Nous tâchons de trouver une solution.

Alors je vous remercie de me donner des conseils. Nous nous sommes bien documenté sur le sujet toutefois rien nous dit comment la faire revenir, si revenir il est possible !

A bientôt

Portrait de ludo80
J'aime 0

Bonjour lancelot12

J'ai bien lu votre message et je sais ce que vous pouvez ressentir (l'ayant moi meme vécu mais avec ma soeur )
Je ne pense pas qu'il faille faire arreter votre fille d'abord elle vous en voudrait et en plus ce n'est pas facile d'envoyé un proche en prison.....
La "solution" (j'ai mis avec des "" parce que je ne sais pas si c'est vraiment une solution mais avec ma soeur ça a marché du moins pour qu'elle revienne) est seulement que vous lui montriez que vous l'aimez dites lui qu'elle vous manque et que vous voudriez bien la voir (avec le temps et de la persuasion ça marche )mais surtout ne la juger pas c'est tres important car la mythomanie est une forme de depression

Amicalement

Portrait de lancelot12
J'aime 0

Bonjour a vous
merci pour la rapidité de votre réponse. En effet, c'est ce que nous lui avons dit, que nous l'aimions et que nous voulions qu'elle revienne. Personne va la culpabiliser. C'est certain. Son frère avait fait la même remarque que vous dans le fait que lorsqu'elle va assez s'ennuyer, elle va revenir. Pour ce qui est de l'arrestation, vous savez, nous ne voulons pas cela, mais nous essayons de mettre le plus possible de solutions sur la table ! Mais c'est cette inquiétude qui nous dévore. elle est très loin de nous. Toutefois, Olivier nous tient au courant de ses actes.
Nous savons que la mythomanie se soigne seulement avec leur aide mais ne se guérit pas. Nous devons garder nos énergies pour que lorsqu'elle reviendra, nous soyons en mesure de l'aider. Ce pourquoi, nous ne l'accusons de rien, mais entre nous nous discutons de tout ce qu'elle a fait ouf...Quelle aventure !
merci encore de votre soutien et de votre conseil !
Danielle

Portrait de ludo80
J'aime 0

Bonjour Danielle

Ma famille et moi avons ete voir été jusqu'a voir un juge car nous voulions mettre ma soeur sous tutelle (car elle est majeure....) et la seule chose qu'on nous ai repondu c'est que tant qu'elle n'est pas un danger pour elle meme nous ne pouvons rien faire

La seule chose que je peux vous dire c'est ne perdez pas courage et avec le temps vous verrez ça paye....

Amicalement

Participez au sujet "Nous penson que notre fille est mythomane Que faire ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Nous penson que notre fille est mythomane Que faire ?"

  • ... decryptorchidie bilatérale avec un volume testiculaire très faible. Plus rarement desséquelles d'orchiteourlienne (oreillons) ... sur l'ancienneté de l'infécondité, mais aussi sur la fréquence et la qualité des coïts, ainsi que sur la contraception ...
  • L'andrologie est la spécialité médicale, l'étude des éléments anatomiques, biologiques et psychologiques permettant un fonctionnement normal de l'appareil urinaire et génital masculin.

    L'andrologie regroupe un ensemble de spécialités médicales dont le but est le diagnostic et le traitement des pathologies concernant la fertilité.

    En ce qui concerne la partie hormonologique c'est-à-dire endocrinologique, l'andrologie s'intéresse aux anomalies c'est-à-dire aux perturbations hormonales de la sécrétion des testicules. Le testicule, l'hypophyse et l'hypothalamus sécrète chacun des hormones sous-tendant l'action des testicules.

    La prostate, les vésicules séminales, les testicules, les épididymes et le pénis sont les organes appartenant à la sphère urinaire et génitale de l'homme. Les anomalies constitutionnelles ou acquises de ces éléments sont prises en charge par la partie urologique de l'andrologie. Il en est de même des atteintes de l'appareil excréteur des voies urinaires c'est-à-dire des reins, des uretères, de la vessie et de l'urètre.

    La vascularisation de l'appareil urogénitale entre dans la sphère vasculaire de l'andrologie. Ces éléments vasculaires sont étudiés par la clinique c'est-à-dire l'étude des symptômes les concernant. Cette étude est enrichie par l'imagerie médicale de la vascularisation de l'appareil urogénital.

    Le sperme est quelquefois mis en cause dans certaines de stérilité masculine. La biochimie et la biologie permettent chez quelques patients, de mettre en évidence des anomalies des spermatozoïdes ou du sperme lui-même. Il s'agit de la recherche des caractéristiques chimiques comme par exemple la concentration en carnitine ou  en fructose du sperme ou bien le nombre, la mobilité la vitalité et la forme anormale des spermatozoïdes.

    À la suite de ces différentes investigations les équipes médicales spécialisées en andrologie vont proposer au patient diverses modalités thérapeutique comme par exemple une intervention chirurgicale ou un traitement médical visant à rétablir la fertilité et le fonctionnement génito urinaire normale.
    D'autre part, avant d'envisager d'intervenir par le biais de la procréation médicalement assistée il est nécessaire d'effectuer un grand nombre de bilans obligatoires entrant dans le cadre de l'andrologie.