Portrait de Sosbébé

Bonjour,notre enfant a été hospitalisé suite a des decollements de sa peau,il est actuellement en reanimation pediatrique et on lui administre les soins des grands brûlés.L'avis des medecins divergent concernant l'origine de ce qui a put provoqué les brûlures.Certain ont optés pour de l'eau ebouillantée!!!et celui qui l'a acceuillie aux urgences lors de son admission penche pour le SD lyell.Nous sommes dans une situation difficille,il y a t il un moyen legal de reclamer des tests pour definir avec clarté la cause des brulures?

Portrait de anonymous
J'aime 0

Vous trouverez ci-dessous des informations sur :
1) le syndrome de Lyell :

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/lyell-(syndrome-de)-7482.html
Lyell (syndrome de) : causes, symptômes, traitements, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

2) le syndrome de la peau ébouillantée :
http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/peau-ebouillantee-(syndrome-de-la)-3533.html
Peau ébouillantée (syndrome de la) : causes, symptômes, traitements, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

Quel âge a votre enfant ? Fréquente-t-il une collectivité (crèche, école, garderie, ...) ? Quels examens a-t-on pratiqué à l'hôpital ? Quel traitement suit-il ?

Participez au sujet "Notre bébé presente des symptomes de brulures"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Notre bébé presente des symptomes de brulures"

  • ... les années 1940, un gynécologue américain du nom de Arnold Kegel s'inspire de ces techniques ancestrales et met au point une ... certaines difficultés à retenir les urines). En 1952, Arnold Kegel, pensant que les muscles qui sont impliqués au cours de ces ...
  • Le terme aphrodisiaque désigne une substance ayant la capacité, en théorie, de stimuler le désir et d'améliorer les performances sexuelles.

    La plupart du temps les aphrodisiaques ne possèdent pas réellement les la facultés que l'on veut bien leur accorder.

    Les substances considérées comme aphrodisiaques sont (liste non exhaustive) :

    L'efficacité des aphrodisiaques n'a jamais été prouvé. Quand on interroge les spécialistes en sexologie (les sexologues), la réponse est souvent la suivante : l'aphrodisiaque est le résultat d'une pensée magique que l'on attribue arbitrairement à des vertus imaginaires à une substance neutre.

    D'autres produits, le plus souvent issu de préparations hormonales comme les extraits thyroïdiens  en faibles doses ou la yohimbine qui est un alcaloïde extrait de l'écorce de yohimbehe (arbre d'Afrique de l'Ouest) sont susceptibles d'avoir une action transitoire. L'inconvénient de ces molécules et leurs effets indésirables. En effet, l'utilisation de certaines de ces  produits est susceptible d'entraîner lee véritable toxicomanie. C'est le cas par exemple de l'ecstasy pouvant aboutir à un réel empoisonnement comme cela survient avec utilisation de la cantharide.

    A contrario certaines instances comme l'alcool, tabac et d'autres médicaments, finissent à la longue par avoir un effet délétère sur l'appareil génital et sexuel mais aussi sur l'ensemble de l'organisme.

    Voir également :
    Onanisme
    Impuissance