Portrait de labiquette

Bonjour,

Je suis suivie par un psychiatre depuis 2 ans.
J'ai une nevrose obsessionnelle de type folie du doute et questionnement metaphysique.
Depuis quelques jours, alors que d'habitude je fais plutot face, ça ne va pas du tout ... j'ai l'impression de sombrer.
Je ne comprends plus mon mari et reciproquement...
Quelle mère suis je pour mes enfants ? ne souffriront ils pas à cause de moi ?
Puis je esperer guerir ??????

Je n'ai pas envie de vivre dans cet état .... je n'arrive pas à avancer, à me mobiliser : aujourd'hui je suis triste et desesperée.

Connaissez vous ce trouble et le moyen de s'en sortir ? Merci

Portrait de labiquette
J'aime 0

S'il vous plait, un peu d'encouragement :-(

Portrait de olala
J'aime 0

Salut Labiquette,
Tout d'abord, je suis assez effrayée des mots que ce psy a mis sur ton mal-être : "névrose obsessionnelle de type folie du doute et questionnement métaphysique".
"Obsessionnelle", "FOLIE" (!!!), ... Comment peut-on se sentir bien ou même avoir l'espoir de se sentir mieux un jour, si on est FOLLE ?
Ce monsieur, malgré ses longues années d'étude, manque cruellement d'intelligence, et comme beaucoup de ses confrères (pas tous heureusement), il a besoin de te ranger dans un tiroir avec une étiquette dessus, non pas pour t'aider, mais pour se rassurer lui- même : il a mis des mots savants (et probablement inadaptés) sur tes troubles, ces mots sont compliqués et effrayants, donc il n'a pas étudié 12 ans pour rien !
Alors si j'étais à ta place, j'essaierais d'aller voir quelqu'un d'autre, pas un psyCHIATRE (c'est-à-dire un médecin des maladies mentales qui, au lieu de t'écouter et te comprendre te donnera des médicaments), mais un(e) psyCHOTHERAPEUTE, qui n'est pas toubib, a fait moins d'années d'étude, ne te prescrira pas de médocs, mais t'ECOUTERA, s'intéressera à ton histoire, te guidera.
Tout malaise a ses causes, elles sont en nous, parfois très enfouies, mais avec du travail, de la patience, de l'attention et de l'empathie, on avance, on soulève strate par strate, et petit à petit on comprend, on SE comprend,, et on se sent mieux. Un bon thérapeute t'aidera à avancer, à comprendre et à progresser.
Surtout, ne croies pas que tu es malade : tes troubles prouvent seulement que tu as besoin d'évacuer des choses enfouies en toi. Garde confiance, tout problème a sa solution, et le tien comme les autres. La lucidité avec laquelle tu en parles en es la preuve.
Surtout, tiens-nous au courant.

Portrait de labiquette
J'aime 0

Un grand merci OLALA pour ta sympathie et tes encouragements.

En réalité ce n'est pas mon psychiatre qui m'a collé cette maladie sur le front ... c'est par deduction que je me sens concernée .... tout concorde.
A force de trainer me guêtres sur le net et de faire recherches et recoupements hasardeux je me monte la tête et deviens malade !
C'est idiot mais je me portais bien mieux quand j'en savais moins.

J'ai besoin d'aide et j'espère que je la trouverais dans mon entourage. Je dois essayer de renouer avec l'Activité (car l'inactivité me permet de conjurer le doute).

Encore merci et bonne continuation à toi :-)

Participez au sujet "nevrosée obsessionnelle et terrifiée"