Portrait de chauk

Bonsoir, il y a a peu près 3 ans mon jeune fils alors agé de 15 mois a voulu faire un tour de manège, je suis donc monté avec lui, en descendant du manège j'ai eu un étourdissement. 4 jours après de violant maux de tête sont apparus, moi qui ne connaissait pas le mot migraine...Au bout d'un mois de souffrance (ni le propofan ni le paracetamol ne faisait effet)mon mari m'a convaincu pour que je consulte le doc, il ne m'a rien trouver mais m'a quand même fait passé une IRM, car il y a des antécédants de rupture d'anevrisme dans ma famille. IRM normale. Pourtant mes maux étaient toujours là et de plus en plus violant, je ne dormait plus car j'avais des crise en pleines nuits. Ma plus grosse crise à durer 15 jours non stop jours et nuit, et un jour en allant sur internet, j'ai découvert que je souffrais peut-être de névralgie d'arnold. J'ai donc décidé de faire une séance de kiné car tous le monde me disait va voir un kiné, donc ok je prends RV et la miracle une seance et plus rien, alors que mon cauchemar durer de puis plus d'1 an et demi.
Depuis j'ai toujours des maux de tête, toujours aussi douloureux mais moins long, et j'ai pratiquement tous les jours des pics du côté gauche de la tête jusque derrière l'oreille, et malheureusement aucun médicament me soulage.
Sil vous plait pourriez-vous me confirmer si je souffre bien d'une névralgie d'arnold car je ne sais même pas de quoi je souffre et surtout existe t'il quelque chose pour me soulager.
Je vous remercie de vos réponses

Portrait de magsou
J'aime 0

bonjour moi aussi je suis atteinte de névralgie d'arnold, cela fait 8mois environ mais qui commence à jouer sur le moral pouvez-vous me dire ecxaxtement vos symptomes moi, sont de douleurs violentes le long du crane côté gauche qui partent de derriere et montent jusqu'au sourcils étant accentué au niveau le plus haut du crâne heureusement j'ai été voir un osteo qui m'a remis ma cervicale postérieure qui devait probablement irrité ce nerf au bout de 2 scéances les douleurs ont bien diminuées il m'en reste une; quel bonheur de ne plus avoir cette douleur sans cesse donc je compatis a votre douleur

Portrait de chauk
J'aime 0

Bonsoir magsou, mes douleurs sont : une forte douleur au côte gauche de la tête jusque derrière l'oreille, je n'ai jamais eu de douleur qui aller jusqu'au niveau des yeux, mes douleurs ne viennent jamais du dos, mais de la base du crane(au dessus de la nuque)jusque vraiment derrière l'oreille, vous voyez en ce moment même j'ai une douleur qui monte progressivement derrière l'oreille gauche et ca y est plus rien, mais douleur sont vraiment bizzard, c'est pour ca que je ne suis pas sur d'avoir une névralgie d'arnold.Et j'aimerais vraiment savoir d'ou viennent ces douleurs et ce que c'est.
Merci beaucoup pour votre soutient

Portrait de magsou
J'aime 0

coucou, c'est de nouveau moi, la névralgie d'arnold monte doucement pour arriver à un pic de douleur tres vif au niveau du sommet du crane tout en étant sur le côté donc pas loin de l'oreille, ce qui me fait mal aux arcades sourcillieres c'est je pense le problème des cervicales par lui-même, en effet les cervicales sont bien le déclenchement de tout, pour moi maintenant les douleurs viennent et partent assez rapidement mais sont out de m^me tres frustrantes qui jouent de plus en plus sur le moral en se disant est-ce qu'il y a vraiment que ça mais il y a pire alors pourvu que ce ne soit qu'un passage a bientot

Portrait de chauk
J'aime 0

bonsoir magsou, je voudrais vous demander qui vous à diagnostiquer une névralgie d'arnold, car quand j'ai demander sur un forum on m'a repondu que normalement un neurologue devait voir ce genre de chose, quand j'en ai consulter un après avoir passé une IRM, il ne m'a rien trouver, personne(doc, neuro...) me trouve la névralgie donc j'en ai un peu marre et surtout je ne sais pas comment me soigner, et surtout si un jour cette saloperie partira, car j'ai 34 ans, et je ne pense pas que l'on puisse supporter des douleurs aussi violantes des années.
Je sais que le moral en prend un coup,, et votre entourage aussi, je suis mariée avec deux enfants(7 et 4 ans), et je le vois bien, certaines fois c'est très dur pour eux.

Merci beaucoup pour vos réponses.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

chauk wrote:
Bonsoir, il y a a peu près 3 ans mon jeune fils alors agé de 15 mois a voulu faire un tour de manège, je suis donc monté avec lui, en descendant du manège j'ai eu un étourdissement. 4 jours après de violant maux de tête sont apparus, moi qui ne connaissait pas le mot migraine...Je vous remercie de vos réponses

Bonsoir chauk,

Cette IRM était-elle cérébrale ? Je pense puisque vous parlez d'antécédent d'anévrisme dans votre famille.

Un médecin a-t-il pensé à vous faire passer un scanner ou une IRM cervicale ?

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de chauk
J'aime 0

Bonsoir la-fée-clochette,pour l'IRM oui il était cérébrale et non je n'ai jamais passé de scanner ou IRM cervicale.
Pensez-vous que cela pourrait venir de là, des cervicales??
Je sais que j'ai des problèmes de dos(scoliose, hyperlordose, me manque 1,5 cm au niveau du bassin) vous pensez que tout serrer lié?
Merci pour votre soutient et vos réponses.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Vous avez tout à fait les pathologies du rachis qui évoquerait une atteinte des cervicales...

1/ Scoliose = déformation ( courbure ) du rachis latérale,
2/ Hyperlordose = déformation ( courbure ) du rachis antérieure ou postérieure
( avez-vous une suite en hypercyphose ? ),
3/ MOINS 1.5 CM au niveau du bassin !!!

Rien que ça ?!!!!! Et aucun médecin ne vous a fait passer d'IRM CERVICALE... Un neurologue n'a rien trouvé à redire !!!!!

Bien entendu qu'un neurologue tant soit peu attentif aurait pu trouver les examens à faire, et le cas échéant la névralgie d'Arnold !!!

( Désolée, je m'emporte, mais de nos jours, il faut de plus en plus orienter les médecins et spécialistes sur ce que l'on veut...Euh ! C'est pas un peu le monde à l'envers ça...)

Rien que le début de votre discussion m'a fait sauter sur mon fauteuil en vous lisant : manège + mouvement incontrôlé du rachis cervical dû au mouvement rotatoire du manège + surveillance de votre petit bout pendant ce temps suffisant pour la demande d'une IRM cervicale ( Oui, je sais, c'était pas non plus le grand huit = > mais votre description des symptômes est éloquente...), un microtraumatisme peut avoir, lui aussi, de grande répercussion.

La douleur derrière l'oreille isolée ou irradiant jusqu'au dessus du crâne et en même temps dans l'épaule ou l'omoplate est typique d'une atteinte des cervicales ( soit tassement, soit pincement et/ou protrusion du disque => débord de sa zone, en résumé discopathie cervicale possible + voire arthrose ), selon l'atteinte, la nuque, les épaules, le bras ou les mains peuvent recontrer des dysfonctionnements. Les nerfs cervico-brachiaux sortent d'entre les vertèbres cervicales pour innerver les membres supérieurs, le haut du dos et le bas du crâne( en résumé ).

Je pense qu'il faudrait sérieusement demander une IRM cervicale, la solution pourrait y être ( 34 ans ), ne laissez pas les douleurs devenir chroniques et j'ai peur que trois ans ai suffit à installer ses douleurs...Si l'IRM cervicale ne décèle rien, il faudra une IRM du rachis complet pour plus de sécurité et surtout d'exploration de vos pathologies antérieures, ne serait-ce que pour une imagerie comparative...A vous de voir avec votre médecin et surtout ce que vous préfèrez.

Je vous en conjure, plus de séances de kiné, c'est bien trop porteur de conséquences graves surtout en aveugle !!!! Je sais que vous avez voulu vous soulager de cette douleur, qui vous en blâmerez mais ne le conseillez à personne qui souffre de douleurs du rachis ou autres sans imagerie préalable.

Dans les pathologies de cervicalgie, la kiné douce est la seule conseillée, car non traumatique.

Evitez, si possible, de porter votre fils de 4 ans jusqu'à la prochaine consultation et préservez votre dos par les mesures d'hygiène du dos ( plier les jambes pour vous baisser,...). Si votre enfant veut que vous le portiez, ce qui me semble normal, accroupissez-vous, serrez les abdos et basculez le bassin en avant, juste légèrement => se sera l'amorce d'engagement du bassin dans sa courbure naturelle, en vous relevant...Pas facile à décrire mais assez simple à réaliser, surtout si vous avez mal, vous acquièrerez vite le mouvement.

Bon courage. bien cordialement.

Ps : Les majuscules ne sont pas pour vous ni les points d'exclamation, encore moins les points d'interrogation...je les destine aux praticiens que vous avez déjà consulté...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de chauk
J'aime 0

bonsoir la-fée-clochette, j'ai pris RV chez mon médecin pour parler sérieusement de tout ca, j'ai le RV demain jeudi 27 /11 à 18 h.
Je vous dirais ce qu'il en ressort.

Merci pour ces précieux conseils que vous m'avez donné.

PS: mes maux de tête s'accompagne de temps en temps par des fourmillements sur tout le côté gauche.
Je m'excuse de ne pas vous avoir donnée ce symptomes avant.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir chauk,

Ne vous excusez pas, on ne peut pas tout énoner en une fois, c'est en ceci que l'aide permet d'y voir plus clair.

Ce fourmillement côté gauche dénote bien une atteinte neurologique et non la névralgie d'Arnold qui débute sous l'omoplate gauche, passe sur le côté du cou irradie par dessus le crâne et atteint l'oeil gauche. La douleur peut être à type de pulsation ( élancement ) aigü et disparaître aussitôt ou durer quelques jours. C'est un nerf qui sort de la deuxième vertèbre cervical.

La paresthésie ( fourmillement voire engourdissement ) peut être donc le signe d'une irritation d'un nerf ou un pincement d'où la nécessité de cette IRM cervicale, car la douleur de la névralgie d'Arnold, lorqu'elle se déclenche, vous pouvez la sentir directement progresser jusqu'à l'oeil, et pas de manifestation collatéralle, souvent une contracture du trapèze, un changement de température peut déclencher cette douleur. De plus, c'est une douleur caractéristique qui ne trompe pas par rapport à des douleurs de discopathie voire arthrose cervicale.

Un neurologue aurait pu faire le contrôle, il lui suffisait d'appuyer juste au niveau de la nuque, à la naissance des cheveux pour déclencher la douleur artificiellement et ainsi poser le diagnostic.

Je ne pense donc pas qu'il s'agit de la névralgie du nerf d'Arnold.

La date de l'IRM risque d'être assez loin, si votre médecin accepte de la prescrire.

Donnez nous des nouvelles, s.v.p, merci. Et si d'autres questions, n'hésitez pas.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de chauk
J'aime 0

bonsoir la-fée-clochette,

Voilà les nouvelles : RV chez le neurologue, radio cervicales, radio du bassin et du dos.
Mon doc m'a confirmé une névralgie d'arnold, car zone au niveau de la nuque sensible+++.
Je vous remercie encore pour tout et vous tiens au courant du RV et de la suite .

Merci chauk.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir chauk,

Bon, la pénombre commence à se dissiper...Névralgie d'Arnold, ah ! bon, d'accord...Donc, possible atteinte de C2...

Merci pour l'information, et donnez nous des nouvelles, merci.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de chauk
J'aime 0

bonjour,

Mon doc hier m'a parlé d'infiltrations pour faire passer ces maudites douleurs.
Mon mari est contre.
J'aurais voulu savoir ce que vous vous en pensiez?
Et une autre petite question:
Je suis d'un naturel très curieux, etes-vous medecin pour savoir autant de choses...
Merci pour votre réponse et si vous ne voulez pas répondre je comprendrais très bien.

CHAUK

Portrait de CMOIMINA
J'aime 0

Bonjour,
j'ai lu votre conversation et je l'ai trouvée particulièrement interessante...
Je suis moi même sujette aux nevralgies d'arnold depuis que je suis petite (jai 27 ans), et on viens de me confirmer récemment que je souffrais de céphalées de tension.

Concernant les infiltrations que l'on vous a conseillées, j'en ai fait plusieurs: pour mon cas, les douleurs se sont calmées mais elles reviennent toujours un jour ou l'autre...
Je ne pense pas qu'il y ai de "contre-indication" pour les faire, mais je ne suis pas certaine que cela vous aide! (après je ne suis pas medecin...)

Bon courage!

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir chauk,

Une infiltration peut faire peur du moment où l'on vous explique que c'est une injection au niveau des espaces intervertébraux. Je comprends donc la réticence de votre mari.

Il faut savoir qu'elle sont pratiquées par des mains aguerries et sous surveillance, pendant le geste, à l'aide d'un visionnel radiologique figurant parfaitement l'aiguille au point de la pénétration de l'épiderme jusqu'à l'injection. Le produit est un antalgique retard ( qui se diffuse lentement ) qui va donc, étant au plus près de la zone douloureuse être plus efficace que traitement per os ( per la bouche ) ou les pommades, crême ou gel qui ne peuvent atteindre la zone, puisque l'action est peu profonde.

Je vous conseille donc, en résumé, l'infiltration car vous ne devez essayer tous les traitements proposés de soulagement de la douleur. N'oubliez pas que sans action, vos douleurs peuvent devenir chronique ; et qui, à part vous, aura à les supporter ???

Une infiltration est dite "réussite" au bout de deux mois ; vous devez rester coucher au minimum 24 h après l'injection pour une meilleure diffusion du produit.

Il est vrai que l'effet ne peut être que temporaire, dans certain cas, chaque douleur comme chaque organisme est différent, seul votre organisme saura s'il est récepteur à la molécule. Mais, elle peut être aussi un succès...

Je vous laisse donc réflèchir avec votre époux.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Chris40
J'aime 0

Ouf, je vois que je ne suis pas seule, sauf face au corps médical qui ne sais agir qu'avec décontractant et anti inflammatoires !!!!
je me retrouve dans tout ce que vous avez expliqué (en particulier la fée clochette).
Nous venons de découvrir à 43 ans et après près de 10 ans et peut-être plus !!! que je suis atteinte d'une scoliose, d'hyperlordose avec 3 début de discopathie lombaire !!! d'un bassin décalé et vrillé et pour finir d'une névralgie de Arnold (plus ou moins diagnostiquée) très douloureuse et handicapante dans une vie très active. une radio globale du rachis pour la 1ère fois il y a 15 jours, une IRM de C4 !!! vous avez parlé de C2 pour Arnold !!! afin de rechercher une éventuelle compression. Puis une consultation fin janvier en réadaptation fonctionnelle avec un spécialiste de la scoliose. J'espère trouver mon bonheur et surtout une solution durable, car j'ai malgré tout été soulagée par des semelles orthopédiques, de l'ostéo et la kiné Mézières complétée par du stretching postural, mais rien de stable, toujours en évolution et j'ai passé mon temps à refaire et refaire et refaire.
Le but de mon intervention est d'en savoir un peu plus sur la névralgie d'Arnold en particulier sur son fonctionnement. mieux comprendre c'est guérir un peu plus !!!! Merci de votre réponse

Portrait de Jocelyne R
J'aime 0

Bonsoir.

Je viens de lire votre conversation car j'ai reconnu "le vieil arnold" comme l'appelait ma soeur lorsqu'elle en souffait.

Notre médecin généraliste l'a envoyée chez un chiropracteur et en deux scéances, plus de névralgie.

N'oubliez pas de bien observer ses manipulations et vous pourrez les reproduire chez vous en cas de récidive.

Cordialement.

Jocelyne R.

Portrait de ticaroz
J'aime 0

Bonjour à tous,
Je me présente à votre forum, je suis étudiant en ostéopathie en dernière année à l’école du CEESO PARIS.
Je réalise actuellement un mémoire ayant pour sujet : « Effets d’une technique de manipulation du nerf grand occipital chez des patients atteints de névralgie d’Arnold ».
L’efficacité de l’ostéopathie sur ce type de névralgie n’étant pas scientifiquement prouvé ce mémoire est là pour essayer de combler ce manque.
Cette étude s’effectue dans le cadre de la clinique ostéopathique du CEESO.
Je recherche donc des patients atteints de névralgie d’Arnold qui peuvent se déplacer sur ce lieux d’études.
La consultation que j’effectue pour mon étude est gratuite et est composée de plusieurs parties : d’abord un interrogatoire puis une phase de test et enfin le traitement. Un questionnaire vous sera donné à remplir avant et après la consultation.
Si vous voulez me poser des questions ou prendre rendez-vous, vous pouvez me contacter sur ma boite mail :

.
Merci à tous.

Portrait de chauk
J'aime 0

bonsoir, me revoilà
Tout d'abord je voudrais m'excuser de ne pas avoir donner de mes nouvelles plus tôt.
Je n'ai toujours pas eu le temps de faire ma radio du bassin et de mon dos.
Mes maux de têtes ont pratiquement disparus(grosse enigme), mais je suis depuis un mois et demi très fatiguée et je dors très mal la nuit(je me reveille 4 voir 5 fois par nuit).
Et en plus de ça mon dos me fait de + en + souffrir.
Voilà quelques nouvelles en attendant que je passe ses fichues radios
Bon courage à vous toutes et à bientôt.
chauk

Portrait de Elsa Meillarec
J'aime 0

Bonjour je souffre également de névralgie d'Arnold depuis 1 an et demi .
Mais je me demande pourquoi puisque je n'ai jamais eu d'accident (je croise les doigts) ou autre traumatismes.
Je fais de la tachycardie depuis 2 ans je suis sous bêtabloquant mais mon poul reste Tres frappant (il tape fort)
Pensez vous que c'est lié ?
Je suis une personne assez tendue en général .

Participez au sujet "névralgie d'arnold et nouvelle sur le site."