Portrait de kary

suite un a un petit accident de la route, en fevrier 06 alors qu il y avait les gelées, j ai glisser sur une plaque de verglas. j etait a a peut pres 40 km/h , voulais redressé le vehicule , j ai braqué a gauche mais le vehicule a tapé un trotoire a droite malgret tout, je gramponnais le volant et lors de l impact , mon bras droit a recu un choc et parti en arriere, j ai egalement la tete qui a claqué en arriere. sur le coup rien de mechant
mais lorsque j ai commencé a avoir mal , une ppetite heure apres, je me suis rendu au urgence ou on a fait les examun , radio , on ma dis alors qu il y avais eu le coup du lapin, c a dire , une deviation des cervicales c4 et c5 .

je souffre toujours depuis ce temps , je recent des elencements qui partents du cou , en passant par le coude et jusque dans les doigts ,
j ai souvent la nuit une dificulté a m endormir, a trouvé une possition , j ai un engourdissement du bras plusieur foi dans le nuit , j ai une activitée salariée tres active, et je suis traité , par laroxyl, rivotryl, ixprim , et bi profenid, dans un premier temps, il m arive d avoir des migraine acompagné de cette nevralgie et je me suis rendu compte que le bi profenid me soulageai les deux douleur a la foi, mon medecin , traitant , lui insiste pour que la recidive frequente de cette nevralgie soit d ordre psichologique , et me traite depuis plus d une semaine par le norcet acompagné du rivotril , la douleur est de plus en plus frequante c jours ci, le temps froid et humide je pense ne me font pas de bien non plus, et depuis ce norcet j avoue que j ai des crise de larmes car je souffre et je me sent incomprise . suis je depressive comme le soutient mon medecin ??? je ne sais plus quoi faire .....

Portrait de kary
J'aime 0

visiblement personne ne semble s interessé a mon probleme , ou bien ne conais pas ce genre de douleur, je suis une foi de plus seul.... je n ais vraiment pu rien a quoi m accroché si ce n est a la certitude que je ne suis pas depresive et que mes douleurs ne sont pas provoqué par un stréss quelconque, c juste difficile d etre seule

Portrait de sadlovelyflower
J'aime 0

bonjour chere kary ton mail m a fait beaucoup de peine je comprends ta douleur j ai moi aussi de tres fortes douleurs au niveau de mon bras droit car j ai moi aussi deux volumineuses hernies cervic.(IRM SCANNER EMG) et je pleure aussi tout comme toi bien desfois de douleurs car elles sont si fortes tu n es pas
plus depressive que qui ce soit d autre ou plus que moi meme quoi de plus legitime de pleurer lorsque l on souffre TANT ,,, TU N ES PLUS SEULE JE SUIS LA et si tu as besoin de quoique ce soit ecris moi et si tu souh m ecrire en prive c est avec joie que je t indiquerai mon e mail

C O U R A G E chere kary
sadlovelyflower

Portrait de coco m
J'aime 0

bonjour je suis venue sur cette discution pour voir ce qu'il se disait d'hab je vais sur la fibro!! que j'aie !!!! si vous avez mal dites le encore et encore le medecin doit l'entendre! c'est son role sinon pourquoi il est là? je dois dire que j'en aie vu de toutes les couleurs avec les douleurs et surtout entendu dire!!!!!!!! si si continu de souffrir allez aux urgences ou bien voir un autre medecin et là j'insiste car je vois trop souvent autour de moi et je trouve ça tres facile de pettre toujours cela sur la depression bien sur que de souffrir ça fini par nous deprimer mais la souffrance qui entraine cela il faut bien discuter avec son medecin ne vous laisser pas aller COURAGE

Portrait de kary
J'aime 0

je vous remerci bien fort pour vos messages, qui me donne un peu de reconfort, je me suis faite rare c jours ci car je suis resté une semaine alité , par la douleur , assomé par les medicament , eet une furieuse envie d en finir , j ai eu quelques paroles positives qui me reconforte dans l idée que je ne suis pas folle il reste des personne du genre humain merci de tout coeur

Portrait de Scorpion
J'aime 0

Salut Kary

Comment te sens tu aujourd'hui? J'espere que ca va bcp mieux.
Dis toi bien qu'en restant positive, tu fais la moitie du chemin qui mene a la guerison.
J'ai un probleme assez similaire, mais l'ennui est que, pour des raisons financieres, je n'ai pas acces aux soins.
Tout a commence un jour de decembre 2006, ce jour la je suis alle faire des emplettes pour les fetes.
Mes paquets etaient si remplis et je les portais a l'epaule.
En deposant les paquets a la maison, j'ai senti ma main gauche ankylosee, engourdie.
Ma femme m'a tout de suite rassure en minimisant l'incident.
48h plus tard, tjrs les mm symptomes avec perte sensible de la masse musculaire.
Inquiet, j'appel mon medecin, et apres quelques semaines on diagnostique un tassement des vertebres cercicales entre la 4eme et la 7eme. Cervicarthrose.
Originaire d'un pays sous developpe, et sous couvert d'une assurance (a l'epoque) medicale, j'ai eu la chance de me rendre en afrique du sud pour me faire operer.
Les medecins sud africains avaient pratiquement fait le meme diagnostic que ceux de mon pays, mais tout a changé lorsqu'ils se sont decidés de controler la sensibilité de mon bras avec des ondes electriques. C'est ca qui les a convaincus que j'avais une maladie fatale, degenerative des nerfs.
Depuis lors, je perds progressevement et irremediablement ma masse musculaire au niveau des epaules et des 2 bras. 8 Kg en moins depuis, et chaque jours qui passe je vois mes aptitudes physiques me lacher.
Apres m'etre beaucoup documenté, j'en suis arrivé a la conclusion que mon plexus brachial est comprimé ce qui explique l'athrophie du bras et la perte de sensibilité.
Le plexus brachial regroupe presque la totalite des nerfs qui desservent les membres superieurs.
Ces nerfs affectés ne me permettent plus les simples mouvements de la main comme prendre un objet ou retourner la paume de ma main vers mon bras.
J'ai également lu que tout ces symptomes peuvent disparaitre avec la décompression du plexus brachial.
Mais aujourd'hui n'ayant plu les memes faveurs financieres, je constate impuissant la degradation de mon etat.
Je n'ai que la priere a laquelle je m'acroche nuit et jour.
Tiens bon.

Portrait de patoche38
J'aime 0

Je suis secrétaire et suite à une agression verbale à mon travail, j'ai depuis maintenant 3 ans avec des hauts et des bas de fortes douleurs au niveau des cervicales. Après divers anti-inflammatoire, port d'une minerve, j'ai pris rendez-vous avec un rhumatologue qui par une technique qui ressemblait à des messages me soulagait.
depuis que je n'y vais plus les douleurs sont revenues et elles sont très forte avec migraine, douleurs au niveau du bras droit, poignet et doigts du côté droit. J'ai passée une radio, on m'a dit que j'avais de l'arthose et des becs de perroquets. J'ai eu un RDV chez un neurologue qui m'a prescrit une IRM. Le mot de NCB n'a jamais été prononcé mais tous les symptomes que vous décrivez me corresponde parfaitement et je souffre énormement surtout lorque je travail. merci à tous ceux qui pourront me confirmer si c'est bien une NBC comme je le crois et celà dure depuis des mois.

Portrait de Breiz-Didou
J'aime 0

Salut Kary,
J'ai également eu un accident et en a découlé une névralgie cervico brachial centrée sur les C6 et C7. J'ai également des migraines et je souffre aussi lors des changement de temps...
Non tu n'est pas dépressive et Stp change de médecin. On ne culpabilise pas une personne parce qu'elle souffre!!!
Se qui m'inquiête s'est que je ne souffre pas autant que tu as l'air de soffrir.
Mon père a lui aussi eu un accident et est ressorti avec un simple entorce des cervicales... Enfin ce qu'on lui a dit aux urgences.
Il avais les mêmes douleurs que les tiennes fourmis et douleurs dans le bras et le coude, etc.
Malheureusement 7 moi plus tard il se retrouve paralisé du bras gauche!!! Il a du être opéré en urgence pour ne pas rester tétra.
Je ne veux pas te faire peur, loin de là mais va voir un autre médecin pour demander un second avis, ça ne coute rien. Et il te rassurera surement sur ton "état dépressif" ...
Bon courage.

Portrait de roro 79
J'aime 0

salut Kary c'est roro 79
effectivement tes douleurs ressemblent en tout aux miennes moi aussi je te conseille de changer de médecin
c'est ds ses obligations d'entendre tes douleurs s'il ne veut ou ne ne peut y répondre il doit te rediriger vers un centre de la douleur ou un spécialiste rhumato ou neurologue
tu n'es pas obligée de poursuivre un traitement si tu te rends compte qu'il te schoutte au lieu de te soulager (pour moi c'est le PROPOFAN seul à6 cp par jour qui me calme et SURTOUT PAS son générique en cure jusqu'à ce que les douleurs cèdent) insiste auprès du doc.
petit truc aussi fini pour moi les talons (j'etait tjrs juchée sur des 6 à 10cm) je suis passée aux chaussures presques plates avec très bons amortis ds les talons
fini aussi les dos decoltés(sauf s'il fait très chaud), je porte seulement des hauts avec col ou encolure montante sur la nuque et tjrs les épaules couvertes même ds le lit
j'espère que tu vas arriver à te sentir mieux et dis-toi bien que c'est normal qd on souffre qd on dort mal qu'on ne réccupère qd on se sent inutile d'avoir le moral qui baisse sans pour celà s'entendre dire qu'on est dépressif et que nos dleurs sont psy
courage à toi

Portrait de roro 79
J'aime 0

c'est encore roro79
ma réponse s'adresse aussi à PATOCHE 38 courage à toi aussi

Portrait de lilouw
J'aime 0

bonjour
moi suite a un accident de sport il y a 10 ans j'ai eu des dechirures musculaires a repetitions, ensuite par le simple fait de fermer une porte mon épaule droite se dechirait. Alors j'ai subi une intervention mais tout dégénère et actuellement les medecins ne savent plus quoi penser. Ils hésitent entre une nevralgie cervico brachiale, une Atrophie musculaire progressive d'Aranou de Vulpian, ou encore une forte algotrophie. Actuellement je suis classée handicapée , je n'ai pas le droit de travailler et je suis plusieurs traitements. j'ai eu pris du skenan a forte dose, du rivotril, des antidepresseurs, des antalgiques plus ou moins puissant, des opiacés forts et fais des scéances de psy et actuellement j'en suis à 478 sceances de kiné depuis 5 ans. J'en suis devenue depressive tant je souffre et face à l'incompréhesion des medecins et voire certains qui m'ont traités de droguée et on AFFIRME que je n'avait pas mal. Je me sens si seule et pitoyable car à la date d'aujourd'hui je dois demander à mon mari de me faire des shampooings et autres choses similaires, de m'ouvrir des boites de conserves, de demander à mon fils de 7 ans d'ouvrir des bouteilles(c'est très humiliant) et je dois me battre sans cesse pour faire admettre mon mal.
je ne sais pas si je peux vous aider mais à la date d'aujourd'hui je prends du TAKADOL qui est assez efficace car il m'endort ma douleur(faut pas que j'oublies de le prendre sinon c'est pire) mais c'est le seul efficace pour l'instant et sans trop de danger.
Je recherche des personnes souffrant comme moi et étant incomprises comme moi afin de se soutenir et de s'entre-aider

Portrait de MissCata
J'aime 0

Je suis moi meme atteinte de NCB depuis prés de 2 ans.
Suite surement a une mauvaise manipulation (j'étais AS) j'ai développé une hernie en C4 et C5. Elle est centrée donc inopérable d'aprés les spécialiste.Elle m'a provoqué une NCB trés douloureuse au niveau du bras gauche, nuque, homoplate et clavicule.
J'ai vu un ostéo, un rhumato, j'ai eu 2 infiltrations, de la mésothérapie, du kiné, j'ai eu un IRM, un scanner, des radios et des échographies ainsi que 2 examens examens pour voir comment était mon nerf et mes muscles (je n'ai pas de souvenirs du nom la exactement).
J'ai pris divers traitements qui n'ont rien donnés, j'ai suivi une psychothérapie aussi.Je suis assujetis a pas mal d'intolérances médicamenteuses qui fait que c'est assez dur de trouver ce qui peut me convenir.
Je suis passée par : lyrica, morphine, lydocaine,rivotril, codeine, cybaltan (que j'ai arrété a cause des effets indésirables), a peu pres tout ce qui existe en neuroleptiques, psychotropes etc...

Je suis suivie par le centre anti douleur de Mtpel. J'ai eu aussi l'electro stimulateur, de 5 scéances de 1h chacune mais celà n'a rien donné sur du long terme.
Je ne peu pas travailler longtemps, je ne peux plus d'ailleurs travailler dans le médical où j'ai mes diplomes ,ii meme la vente.
J'ai des troubles du sommeil, de la vision,depuis peu des nevralgies qui me bloquent les genoux et me paralysent les jambes par de fortes crises de douleurs.
Mon bilan sanguin n'est pas tres folichon non plus.
Mes douleurs sont handicapantes mais apparement pas assez pour prétendre a l'aide de anciennement la cotorep.

J'ai aussi des troubles de la memoire.Je me traine de fatigue par la douleur et le peu d'heures de sommeil.
Mon entourage proche comprends mais le reste non.Je suis actuellement en formation d'animatrice sociale pour avoir un diplome dans un secteur ou je ne manipule pas et ou je peux pretendre a un poste par la suite.Je me bat en stage et pour tenir en cours, j'ai été tres discrete sur moi meme, mais on me traite d'hypocondriaque car on me décrit aussi comme fybromyalgique et atteinte de physiopathologie.Vu que je ne me plaint pas (merci bien, je ne suis pas un mur de lamentation et j'essaye de relativiser) les gens ne comprennent pas et pense que je simule si je suis au plus mal.

Au niveau du centre anti douleur, ils disent que c'est aussi psychosomatique meme si il y a raison médicale.0
J'ai fait appel ausssi a de la medecine paralléle, j'avoue, celà m'a soulagé pour certain et d'autres rien du tout.

Je suis a bout.. je ne tiens plus, ma libido aussi en prends un coup, mon couple, ma vie, je ne peut rien prévoir.

Les traitements me foutent plus en l'aire qu'autres choses et n'arrangent rien.
Je suis fatiguée meme si je ne cesse de me battre.
Mais j'aimerai des fois dormir et ne plus penser ni meme ressentir cette fatigue et cette douleur lancinante,ces décharges etc.. On en me donne pas de nom réelle sur la pathologie.

Connaissez vous de bons spécialistes? des docteurs ou autres? je suis preneuse que de continuer a tourner en rond.Je viens d'avoir 29 ans et je veux vivre!! quel avenir personnel et professionnel si celà continu?

Je suis lasse et épuisée.

Je suis prete a me déplacer pour rencontrer des spécialistes.
Je suis aussi preneuse de témoignages et de se serrer les coudes entre nous qui avons les memes soucis.Soutient et entre aide, idées etc tout celà ne peut qu'etre positif

Portrait de nininehypo
J'aime 0

Bonjour j'ai 27ans et après de longues douleurs dans l'épaule droite et des fourmillements nocturnes j'ai été consulté mon médecin.résultat après plusieurs examens: bursite de l'épaules, plusieurs tendinites et début de fissurations+syndromes du canal carpien.(apparament du a mon travail) A part des anti-imflammatoires qui ne me font rien mon medecin ne m'a rien proposé d'autre et en plus j'ai souvent des douleurs cotés droit de la tête qui descendent dans la tempe et l'oeil droit et des fois dans l'oreille et la mâchoire et j'ai du mal à tourner la tête comme si j'étais coincée au niveau des cervicales.Je n'en peux plus, j'ai l'impression que personnes ne peux rien pour moi, je n'en peux plus de vivre avec ses douleurs permanentes.AIDEZ MOI SVP.J'ai besoin de votre aide.Pensez vous que mes symptômes peuvent être une névralgie cervico-brachiale? Es que mes maux de tête peuvent être liés? Que dois-je faire?Pensez vous qu'un ostéopathe pourrez me soulager? SVP répondez moi.j'ai vraiment besoin d'aide.

Portrait de lilouw
J'aime 0

Salut,

Personnellement je suis dans un cas un peu similaire (vois plus haut pseudo LILOUW et je vis ainsi depuis l'age de 16-17 ans, et j'en ai 28 aujourd'hui (c'est pas pour te faire peur mais bon...)et on fini par apprendre à vivre avec crois moi. Primo je pense que oui tes douleurs au niveau du cou, des tempes, yeux et etc etc doivent y avoir rapport. Moi je vois un osthéopathe tous les 6 mois afin qu'il me "remette" mes cervicales en place C2-C3-C4-C5 et ainsi me calme ces douleurs la.
Moi je prends du rivotril (5 gouttes uniquement) la nuit pour dormir ainsi que du TAKADOL (3/jour) accompagné d'efferalgan 1g (4 en moyenne) et c'est ainsi depuis maintenant 4 ans (avec ce traitement) sinon j'ai eu pris de la morphine sec et tout pleins de trucs. Moi j'en suis au stade ou personnellement je cherche a enquiloser mon coté droit chaque soir afin de pouvoir dormir, mais il est vrai aussi que je ne peux me passer de traiatements sans "péter un cable" comme on dit. Par contre je te conseille de bannir tout ce qui est anti-dépresseur etc car cela ne t'aidera pas, ça t'enfonceras même. Moi je sais que mon cas ne va q'en s'aggravant, et ce fut pire après avoir subi une opération. Comme toi je subit BEAUCOUP d'examens et certains disent même que c'est uniquement psychologique ce qui est pour eux la solution de facilité pour ne pas chercher plus loin mais en attendant nous on souffre. J'ai effectuer divers demande et suis reconnue avec un taux d'IPP (sécu) puis une reconnaissance COTOREP maintenant MDPH avec interdiction totale de travail et depuis 4 ans et demi maintenant. Il est très vrai que l'on se sent très très seul face à nos mal et douleur. Grace à ce site, je corresponds avec des personnes dans le meme cas que toi et moi et bon malgré le fait que c'est moi (dans ce cercle de contact là) qui est le problème depuis le plus longtemps on s'entraide pour les démarches à faire pour les centres, nos expériences "médicales" et nos traitements, etc etc. Donc si tu veux que l'on corresponde, moi je m'appelle Audrey, j'ai 28 ans. Si tu le souhaite on peut se soutenir par msn si tu as besoin d'aide ou juste d'une écoute......

Si tu le veux contacte moi.....

Portrait de nininehypo
J'aime 0

merci de ta réponse, ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seule et qu'il y a des personnes présentes.
En plus de la douleur il y à l'incompréhension des gens qui vous entoures et ça, ça fait tout aussi mal. pour mon cas j'ai l'impression que les médecins ne réagissent pas ou alors ils ne savent pas trop quoi faire, mais en attendant les douleurs sont bien là!.et puis il y à l'entourage, c'est vrai que mes douleurs ne se voient pas physiquement donc pour les autres on est douillettes on s'écoute trop.
C'est trés frustrant.Pour les antidepresseurs mon médecin voulait m'en prescrire et j'ai refusé j'en ai pris pendant plus d'un an(effexor) et il est hors de question que j'y retouche j'ai eu trop de mal à arréter et se n'est pas la solution.J'ai l'impression que les médecins ont la main facile avec les AD j'ai l'impression que c'est l'option facilité et comme ça ils sont tranquilles.Cet aprés midi je vais voir une personne qui "touche" j'essaie un peu tout mais sans grande conviction,on verra bien de toute façon je suis prète à tout essayer pour en finir avec la douleur.merci en tout cas d'être là.Céline.

Portrait de lilouw
J'aime 0

il y a pas de quoi en tout cas moi je ne prends que du takadol, complèté par de l'efferalgan si besoin et 5 gouttes de rivotril.
Vois avec ton toubib s'il peux pas te prescrire cela (si ca rentre dans ton cas!!) moi je te promets c'est "magique", ca m'anihile beaucoup de la douleur et cela me permet de vivre un peu mieux
Quant aux autres n'attends pas de comprehension de leur part, comme tu dis cela ne se voit pas donc c'est la nieuniote.....Moi ma soeur aînée a compris le jour ou elle s'est fait mal a une epaule et que cela a mis 15 jours pour guerir (la chance lol) mais ce n'est qu'a ce moment qu'elle a compris ce que j'endurais vraiment et depuis plus de 10 ans et depuis ben elle est moins pejorative sur mon mal et me defends meme....mais les autres nous comprennent pas et les medecins impuissants ne savent pas que faire alors ils vont te renvoyer les uns aux autres
Mais tu n'es pas seule, courage et si besoin........

Portrait de eric1974
J'aime 0

Bjr, j'ai lu ton msg ainsi que ceux de ceux qui t'ont répondu. Kom toi, j'ai une névralgie cervico-brachiale et rien n'arrive à me soulager. J'avais écrit une demande de discution à ce sujet mais personne ne répond als j'ai cherché d'éventuels autres témoignages et je suis tombé sur le tien.

A vrai dire tout cela ne me rassure pas car apparemment, rien ne guérit ça et les douleurs vont donc continuer pour lgtps apparemment.

Je travaille dans une grande surface ( mise en rayon ) et j'en souffre mais je sers les dents. Depuis ma tendre enfance, il ne se passe presque pas un jour sans que j'ai mal quelque part mais là, j'avoue que les douleurs sont les moins supportables. Toujours est-il, je voulais te dire que ce que nous ressentons ( les douleurs ) doivent nous être aussi une force car nous savons ce qu'est "souffrir"... Il y a une expressin que j'aime bien qui est "ce qui nous tue pas, nous rend plus fort"... On doit se servir de notre mal pour nous endurcir. Je suis quelqu'un qui relativise bcp et je me dis que les soucis de la vie ne sont rien comparé aux douleurs que nous avons si violentes...

Peut-être à bientôt et COURAGE !!! Eric

Portrait de lilouw
J'aime 0

Salut Eric, alors d'abord je ne veux pas te démoraliser mais il est vrai que moi plus ça va et pire c'est. aujourd'hui j'en suis à un stade où je n'arrive même à espére une opération que la sécu me refuse du fait de mon age et qui consiste à "tuer" le nerf du bras.

Comme toi, au début je disais cela aussi, tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" mais à l'heure d'aujourd'hui et au bout de bientôt 14 ans je n'en suis plus aussi sûre...LOL
Oui nous savons ce que souffrir veut dire, oui notre "endurance à la douleur" peut être extrème (la mienne l'est) mais parfois les douleurs sont plus fortes. Jusqu'à présent, je vivais en supportant la douleur avec l'aide de médicaments, mais aujourd'hui ils sont de moins en moins efficaces et moi j'en suis à un stade où même le fait de porter un vêtement un peu lourd style pull de laine m'est insupportable. Ceal fait maintenant 8 ans que je ne me suis pas fait de shampooing seule, et heureusement j'ai mon époux qui ne mets nullement en doute toutes ces interminables douleurs car moi elles sont constantes, incessantes. Je n'ai jamais aucun répits et si je ne prends rien pour la douleur........

Peut-êtyre que ce médicament pourrait t'aller il s'agit du takadol, il faut avouer qu'il est efficace car même aujourd'hui où mes douleurs sont quasi insupportables, je "tiens " le coup comme on dit grace à cela et à un complément d'efferalgan (pour éviter les grosses doses sinon c'est toujours plus) et du rivotril le soir (4 gouttes) juste assez pour m'aider à m'endormir car je n'ai quasi plus de sommeil du fait des douleurs...

Tu dis que tu travailles dans un supermarché en mise en rayon, moi perso j'en serais incapable car rien qu'une tasse de café normal (pour ex) le matin est trop lourde et qu'arrivé en après-midi et pire le soir, je peine à tenir une clope car le bras est très lourd, pesant, la douleur plus forte et je me sens comme enquilosée totalement du coup au bout des doigts du côté droit

Dans ma famille on me disait abusive sur mes douleurs jusqu'à ce que ma soeur aînée ait une déchirure musculaire "agravée" et correspondant un peu à moi et un jour elle m'a appelé en pleurs tant elle était navrée de n'avoir pas cru en moi, de toutes ces souffrances que j'endure et depuis si longtemps alors que elle cela faisait 15 jours et cela à guéri mais depuis elle ne laisse plus personne mettre mes dires en doutes

Dans notre cas, où les douleurs sont si présentes, et faces à l'incompréhension de l'exterieur qui pensent que nous abusons ben je leurs dit M..... S'ils ne devaient vivre que 1 semaine avec ce que nous ressentons je mettrais ma main au feu que très très peu endureraient autant que nous. Et c'est pourquoi le soutien moral est trzès important, d'autant plus lorsqu'il provient de personnes comprenant vraiment la situation

Si jamais tu as besoin, de soutien, de renseignement ou juste parler contacte moi par MP et je te donnerais mon mail direct

Bon courage et bonne chance à toi, et surtout garde en toi cette force qui te provient de tes douleurs car sans être défaitiste tu en aura besoin si ta situation continue...

Portrait de eric1974
J'aime 0

Merci pour ton message même s'il n'est pas réjouissant lol

Je ressens ta douleur dans ce que tu m'as écrit et personnellement je n'en suis pas tout fait là mais il est vrai que quelque fois mon bras me semble tellement lourd que le soulever me semble un énorme effort.

j'ai pris note du takatol mais je me renseignerais car en plus de cette NCB, j'ai une cardiopathie congénitale pour laquelle j'ai un traitement à vie.

Il y a 3 ans, j'ai fait un syndrome de conversion consécutive à des années de dépression. Ce syndrome de conversion s'est annoncé par une parésie de la main gauche durant environ 7 mois.

La question que je me pose est si cette parésie ne m'aurait pas laissé des séquelles à ce bras facilitant ce genre de névralgie car depuis cette parésie, et même terminée, je ressentais une faiblesse au bras gauche.
Mon travail aidant surtout que pour la période d'été, je vends des piscines et elles sont lourdes à déplacer...

Maintenant, je ne sais pas si ça durera autant que toi mais je prends note de ce que tu vis depuis si longtemps me permettant de savoir à quoi m'attendre dans l'éventualité que ça dure dans le temps.

Quand tu dis écris moi en MP... cest quoi MP ?

Portrait de lilouw
J'aime 0

Salut Eric

tout d'abord MP signifie Message Privé lol

Ensuite je suis desolee de t'avoir deprimée avec mon message qui je sais n'est guere rejouissant et sans vouloir te desesperer encore plus ben je te dirais que moi j'ai depuis 6 ans ma parésie et les médecins disent de moi que mentalement je me suis amputée du bras litteralement et je n'ai plus de repere du tout et je la subi toujours et de plus en plus en fait avec de la part des toubib que tres peu d'espoir de retour à la normale en fait.
Par contre quant à savoir si cela en est une conséquence..... Moi en conséquence, j'ai eu des soucis au niveau de ma nuqe et suis obligée de la "remettre en place "tout ls 8 mois maxi sinon cela me coince les nerfs brachials encore plus et au niveau du bras pour moi le point de depart a été le muscle sous-scapulaire et cela et tombé petit a petit sur TOUT le bras et main incluse. Je n'ai plus de force du tout, même mon fils de 5 ans me bat au bras de fer lol non sérieux il est plus fort que moi

Pour le takadol je ne peux guere te dire si cela peut etre compatible avec ta maladie, mais il faut savoir que c'est un medicament qui casse beaucoup d'action de médoc et qui par exemle casse les anesthésies par exemple lorsque je dois aller chez le dentiste soit il me demande de cesser mon traitement 3 jours avant (chose impossible pour moi) ou alors il doit me mettre triple dose en fait donc voilà.

J'espere que sans e faire peur cela t'aidera, moi j'aurais aimer avoir quelqu'un me prevenant mais bon on ne peut pas tout avoir lol en tout cas bon courage a toi

Portrait de eric1974
J'aime 0

salut lilouw,

En effet, je comprends que tu aurais aimé avoir quelqu'un pour t'aider moralement. Je ne suis pas démoralisé mais curieux de connaitre la raison primaire car en fait ça m'est arrivé tout bêtement : j'étais allongé dans le canapé et c'est en me retournant pour prendre la télécommande que crack une douleur hyper intense dans le cou, l'épaule et le bras...

Je sais par des examens ultérieurs que j'ai une cervicarthrose légère. D'après les infos que j'ai, la NCB peut être provoqué par de l'arthrose cervicale entre autres... Je pense que je vais tenter de voir mon médecin pour qu'il me fasse faire une radio...

A l'heure actuelle et depuis plusieurs jours c'est mon coude et surtout l'avant-bras qui est super douloureux : je ne supporte aucun contact dessus.

Pour ma part, ma parésie était purement psychologique, c'est après avoir consulté un psy qui m'a aidé à me faire un travail sur moi que cela est passé. Le syndrome de conversion est un phénomène étrange : une partie ou une moitié du corps est "paralysé" par l'inconscient pour indiquer un problème psy en nous.

Malgré tout, la corélation entre ta NCB et ta parélie me semble plus évidente personnellement qu'une parésie psychologique.

As-tu fait une électromyographie ? C'est un examen qui permet de vérifier que le réseau nerveux fonctionne en t'envoyant un léger courant électrique sur des points stratégiques du membre invalidé.

Bon courage à toi !

Participez au sujet "nevralgie cervico brachial"