Portrait de Stella31

Bonjour,

Mon médecin traitant m'a décelé une nevralgie cervico bracchiale. Douleurs : dos, bras, démangeaisons au niveau des mains, picotement, difficulté à dormir à cause des douleur très aigues.

J'ai toujours eu ce genre de douleur depuis l'age de 24 ans mais cela ne me paraissait pas génant les douleurs étant rare.

Depuis, j'ai pris plus de 20 kg. Et mes douleurs sont quasi journalières et très aigues (à en pleurer). J'aimerai savoir si le fait d'avoir pris du poids à agraver ma situation et si dans ce cas je pouvais demander une cure dietetique en centre specialisé car avec ma fatigue et ma depression dûes au douleurs et au fait de ne plus dormir, je n'ai vraiment pas la volonté de faire un régime. Au contraire plus je suis fatiguées, plus je grignotte sans manger équilibré. En gros, je mange que des aliments à base de chocolat. Allez comprendre pourquoi !!! Le reste ne me dit rien !!!

Aussi le faite de fumer agrave t il également cette situation ?

Merci de me répondre afin de m'orienter sans me culpabiliser. Car jeculpabilise beaucoup sachant que mon mal ne se voit pas ! J'ai l'impression que les gens me prenne pour une fegnante alors que ce n'est vraiment pas le cas!

Cordialement....

Portrait de anonymous
J'aime 0

je souffre egalement d'une névralgie cervico bracchiale mais qui est du à un accident de voiture "coup du lapin" il faudrait peut être savoir comme cela est arrivé une chute ou autre chose le mieux serait d'identifier ce qui à déclencher ces douleurs pour pouvoir les soigner bon courage

Portrait de mélie
J'aime 0

cela

Portrait de mélie
J'aime 0

cela vient des vertèbres cervicales qq chose coince les nerfs qui s'occupent du bras ,soit becs de perroquet ,soit une vertèbre qui ne serait pas revenue à sa place initiale (- d'un mm rassurez vous) lors d'un mouvement et un effort ,des séances de massages (massages hein surtout) pour déjà décontracter les muscles du cou et des épaules ,suivit de physiothérapie c'est à dire boue (chaleur) et electrothérapie antalgique chez un kiné (le mieux c'est un kiné qui ne prend qu'un patient / demie heure) , l'idéal serait de compléter par la visite chez un ostéopathe (avec expérience) afin de stabiliser le tout ...

Portrait de anonymous
J'aime 0

cloclo-Bonjour, Je découvre votre inquiétude ce jour. J'ai été dans le même cas en 91. après plusieurs années de traitement sans succès. Finalement on a découvert avec un spéciliste (chi.) une côte surnuméraire aux cervicales. qui faisant office de guillotine sur les nerfs. Donc interv.chi des deux côtés du cou. Opération très bien passée. Un chirurgien hors paire. A présent tout vas bien de ce côté là. Je suis à votre disposition pour tout autre précision bon courage...

Portrait de CARO17
J'aime 0

Bonjour,

Je vous conseille de passer un CT Scann ou ERM qui détectera peut-être une hernie discale (protusion de disque) au niveau des cervicales.
En l'absence de faiblesse et paralysie d'un membre supérieur (le long d'un bras pour la hernie cervicale) il est préférable d'éviter un acte de chirurgie délicat qui ne règlera pas forcément votre problème. Les scéances de physiothérapie, massage et port d'une minerve dans les périodes de crise, soulagent les douleurs et guérissent à long terme.
Lorsqu'il y a paralysie d'un membre, est seulement dans ce cas précis, la chirurgie est requise en urgence pour retirer la partie du disque qui compresse le nerf. La chirurgie -dans ce cas précis- est alors recommandée car passé un délai d'un mois, le nerf compressé est irrémédiablement endommagé.
Quant à la prise de poids, il est évident que cela peut jouer sur le métabolisme de la structure de la colonne vertébrale et engendrer un déséquilibre au niveau des vertèbres et des disques.
Pour terminer, le fait de fumer n'arrange rien puisque la nicotine aurait tendance à fragiliser à long terme les disques vertébraux.

Cordialement

Participez au sujet "Nevralgie Cervico Bracchiale"