Portrait de allu

J'aieu des fibrômes pendant longtemps, sans aucune signe clinique génant, premier opération en 95 par célio car je n'arrivait pas à tomber enceinte. En 2004 il y avait une grosse boule, toujours sans géné autre que son volyme, j'ai donc décidé de ne rien faire après renseignements pris vraiment partout, aussi à l'étranger, en les faisant surveiller par des échos réguliers. Mais là,en 2007, ils se sont mis à se démultiplier et à grossir vite, j'ai décidé d'y passer enfin, il ne restait plus que l'hystérectomie totale.

Et là, surprise, il y avait aussi un gros polype, ce qui n'avais jamais été détecté avant !

Donc, les filles, ne laissez pas vos fibrômes trainer trop longtemps, car ils peuvent facilement câcher autre chose de plus embêtant. Du coup je discute de ça avec tout le monde, ce n'est pas un pb honteux, et j'ai appris que autour de moi il y a des (pas une seule !!!!) personnes chez qui ça a fait détecter un cancer trop tard !

Et qu'on dit dans tous les docs médicaux que l'hystérectomie n'altère pas la vie sexuelle, c'est archi-faux ! Comment voulez-vous espérer un orgasme profond sans avoir l'outil physique pour le faire (l'uterus et son col). Moi c'est très décevant maintenant, j'espère que j'arriverait à trouver autre chose.

Participez au sujet "Ne laissez pas trainer vos fibrômes trop longtemps !"