Portrait de fafaa1

Bonjour à tous,

J'ai du mal à obtenir une réponse claire des médecins donc j'aurais aimé avoir l'opinion de personnes bien informées sur la chose: existe-t-il une zone des nausées dans le cerveau? Et si oui où se situe-t-elle?

Merci d'avance !

Participez au sujet "Nausées"

Articles à lire concernant "Nausées"

  • ... S'abonner Nausées et grossesse ... Les nausées, et quelquefois les vomissements, sont relativement fréquents en ...
  • ... Le patient ne ressent que des maux de tête et des nausées ainsi qu'une bradycardie (diminution du rythme cardiaque). Parfois il ... de céphalées violentes, de vomissements (ou simplement de nausées), d’oedème de la pupille à condition qu'il soit effectué un fond ...
  • ... le plus souvent un médicament, utilisé pour traiter les nausées et les vomissements. Le terme émétique désigne une substance qui, a l'opposé, entraîne l'apparition de nausées ou de vomissements. Commenter 1 ...
  • ... de la pupille (myosis). Douleur de l'abdomen. Nausées. Chute de la tension artérielle. Baisse du rythme cardiaque ... de bâillements, de larmoiement, d'écoulement du nez, de nausées, de vomissements, d'érection des poils, de mydriase (agrandissement ...
  • L'hypersensibilité multiple aux substances chimiques est un ensemble de symptômes bénins et non spécifiques généralement de nature subjective survenant à cause d'une inhalation, à très petite dose, mais non toxique, de substances ou de produits chimiques généralement utilisés en milieu professionnel et présents dans l'environnement et qui jusqu'alors n'entraînaient aucun symptôme et très bien tolérées par les patients. Les personnes consultant pour une hypersensibilité multiple aux substances chimiques présentent les symptômes suivants :Céphalée(maux de tête).NauséesSensation de vertige.Douleur de l'abdomen.Douleur des articulations.Paresthésies (sorte de fourmillement ou sensation d'électricité) concernant le visage et des extrémités des membres. Ces signes, d'apparition immédiate, surviennent sur les lieux du travail. Cette pathologie prise en charge par les psychologues ou psychiatres serait le résultat d'une intolérance aux odeurs chimiques se traduisant par une une névrose de conversion de. En effet, les analyses sont normales ainsi que l'ensemble des examens complémentaires, ce qui fait dire qu'il s'agit d'un syndrome non organique appelé également syndrome d'intolérance aux odeurs chimiques.