Portrait de mylam
J'aime 0

Par "a du se séparer ou divorcer et qu'il cherche à renouer avec son passé pour se reconstruire", je pense que comme tout le monde il s'est marié et que maintenant il divorce. Mais ça n'engage que moi. Je sens aussi une forte influence d'une autre culture que la nôtre (maghrébine?) où le poids des traditions et le lien familial sont très forts. Donc ça renforce le lien familial que j'évoquais + haut: il tisse des liens avec son fils et il est en contact avec son père. Ça fait 3 générations. Il essaie d'EXISTER de cette façon.
Face à lui, il y a ce fils qui lui aussi se construit. C'est lui le + important pour le moment. Il aura bien le temps plus tard. A 11 ans on est encore fragile.

Portrait de mariechristine
J'aime 0

Bonjour Mylam,

Il est originaire de l'Europe de l'Est et est venu s'établir ici en Amérique. Il est resté plus de 10 ans sans donner de nouvelles à sa famille et 22 ans sans les visiter.
Je comprenais bien à l'époque qu'il se cachait, même que je ne suis jamais allée chez lui. Il ne voulait pas que son nom soit publié dans le bottin téléphonique bien qu'il ne semblait connaitre personne......
Il semble moins secret aujourd'hui et envoie des photos de lui par mail à son fils. Il est méconnaissable d'une photo à l'autre......ce que je trouve très étrange d'ailleurs. Il change de coiffure, de style. En tout cas c'est bizarre.
Vous avez tout à fait raison , c'est l'enfant le plus important. Et en quelque sorte je dois choisir pour lui s'il doit le rencontrer ou non. J'essaie de le laisser libre pour ne pas me faire dire plus tard "tu m'as empêché de voir mon père" mais je lui ai demandé ce qu'il ferait si moi-même je refuse de m'inpliquer dans cette rencontre. Il m'a dit "alors je n'irai pas". Je lui ai dit "quand tu seras prêt à le rencontrer, quand tu seras bien pour te promener toi-même vers 14-15-16 tu le feras si tu veux.
Je trouve que je suis déjà généreuse de ne pas l'empêcher de le voir. Il aura le temps comme vous dites, 11 ans c'est encore jeune.
Si j'avais à conclure sur quelque chose de positif je dirais MERCI à cet homme de m'avoir donné mon fils. Je suis heureuse que ce petit garçon soit entré dans ma vie, je l'adore.

Merci beaucoup Mylam

Marie-Christine

Portrait de journalistenawel
J'aime 0

Bonjour,

Journaliste pour "Toute Une Histoire" (présentée par Jean-Luc Delarue), je prépare actuellement une émission sur les personnes qui ont été "piégées" par amour.

J'ai été très touchée pa votre histoire, et amerais en discuter avec vous.

Pourriez-vous me contacter au 01 53 84 30 67 ou par mail (mrobinot@reservoir-prod.fr)?

A bientôt, j'espère

Nawel

Portrait de kalki
J'aime 0

Bonjour.
Je n'accepte ce mot que depuis tres peu de temps mais il faut bien me rendre a l'evidence, je fais partie de cette categorie de personnes qu'on qualifie de mythomane. Excusez moi si je semble avoir du mal avec ce terme que j'ai longtemps refusé... jusqu'à ce que je me retrouve face a moi meme et ce coté obscur que je niais en bloc. Je vivais tellement dans ma "bulle" pendant toutes ces années que meme mes mensonges je les enjolivais aupres de moi meme. Ils fesaient partie de la normalité de mon monde. Et a vrai dire, et bien avant d'y etre confronté grace a une personne qui m'etait tres chere et que j'ai fait enormement souffrir, je crois que je vivais ca tres bien. En effet mes mensonges me permettaient d'etre quelqu'un a part entiere, de remplir ma vie et me valoriser. Je trouvais une place dans mes rapports avec autrui qui me convenait. Mais ce temps est fini, et que de difficultées a surmonter le vide qui a remplacé tout cela. pour tous ceux qui participent a ce forum et qui se posent ici pour essayer de comprendre la mythomanie, imaginez que vous vous rendiez compte qu'une partie (plus ou moins importante selon les periodes) de votre vie n'est qu'un gigantesque leurre. Ce qui n'excuse en rien le mal que l'on a pu vous faire bien sur si vous avez été victime de nos mensonges. Pour les autres, et bien vous savez deja de quoi je parle puisqu'en lisant vos temoignages je m'y suis retrouvé sur bien des points! Que de pleurs et de douleur en lisant vos experiences BEA ,REDEMPTION, KALIYSS... mais au moins vos posts m'ont permis de comprendre certaines choses et savoir que je n'etais pas seul.
Et le plus pathetique, c'est que plus les personnes sont importantes a mes yeux... et bien plus je leur ai menti. J'ai lu plusieurs commentaires qui se demandaient si c'etait de la manipulation ou pas... meme si ce comportement est limite instinctif (combien de fois j'ai "bricolé" une histoire en me demandant apres le pourquoi de cette affabulation) je pense que oui. On manipule son image, sa vie et la realité pour ensuite briller aux yeux des autres ou essayer de passer certains messages afin d'eviter la realité et la confrontation. Une eternelle fuite. Et pourtant... je reste certain que mes sentiments restaient reels envers ces personnes (ma mere, mes grands parents, amies, plus rarement amis, et surtout ma derniere petite amie, appelons la L).
Aucune relation amoureuse ne m'avait alors semblait si importante que celle que j'entretenais avec L. et force est de constater que mon comportement a son encontre a été des plus deplorables. Je l'ai rencontrée sur internet, une personne vraiment jolie, pleine de charme, d'intelligence, de sensibilité. Deja là j'ai commencé a mentir sur ce que je pouvais etre en m'inventant une longue periode de celibat etc etc. Puis une relation a commencé entre nous. Je lui ai menti sur tellement de points au cours de cette relation. Je sais qu'elle a enormement souffert de cette relation et j'en ai honte mais il est trop tard. C'est elle qui m'a ouvert les yeux sur ma mythomanie. En effet je n'ai meme pas su lui avouer mes mensonges suite a la rupture. Elle les a decouvert par elle meme, et m'y a confronté. J'essaye de me mettre a sa place et je comprends maintenant la destruction que l'on peut causer chez les gens qui tiennent a vous et se retrouve confrontés a vos mensonges... doutes,deboussolement, trahison, douleur, devalorisation. Quel monstre voudrait faire subir tout cela a la personne qu'il aime? Moi! Et pourtant je vous l'assure aujourd'hui encore je l'aime de tout mon coeur. Mais comment etre credible avec tout ca? La reponse est simple, il est certainement trop tard. Et meme si je pense a l'heure actuelle que je peux combattre mes mensonges je sais que tout n'est pas resolu. J'ai encore un enorme probleme d'affect et je reste coupé d'un grand nombre de mes emotions. Je sais aussi que j'ai un mal fou a me sortir de cette bulle refuge qui m'entoure. Meme mes lectures et les films que je regarde restent ancrés dans un monde chimerique. L'alcool et le cannabis m'amenent encore regulierement a m'inventer des histoires quand je suis seul chez moi. Certes je ne blesse personne mais je me coupe petit a petit de mes amis et je m'isole et j'ai encore beaucoup de mal a parler de tout ca. Et je culpabilise tellement des douleurs et des mensonges que j'ai servi a ceux qui me sont proches. A l'heure actuelle meme en ne mentant plus j'ai peur et les larmes n'y changent rien.
Désolé de vous embeter avec tout ca, mais j'ai reelement besoin d'en parler meme si j'ai encore beaucoup de mal a le faire. Combien de mes proches savent ce que je ressent? Tres peu, je me redissimule petit a petit dans mon monde d'apparence où tout va bien. Et c'est dur de porter ca tout seul. J'avais entammé un suivi aupres d'un therapeute mais j'ai fuis. Je compte reprendre mais pas aupres de la meme personne. Je n'y trouvais pas ce que je cherchais.
Enfin bref, j'espere pouvoir en parler un peu sur ce forum, mais n'hesitez pas a me dire si mon inscription n'est pas la bienvenue. merci.

Portrait de Arpana
J'aime 0

Bonjour Kalki!
Bienvenue sur le forum. Venir témoigner ici n'a pas du être facile, cela demande beaucoup de courage. Tu es aujourd'hui face à toi même, mais ne baisse pas les bras: tu as entamé une thérapie, je ne peux que t'encourager à la poursuivre. L'alcool et le cannabis sont un refuge éphémère et ne résoudront en rien le problème de fond. Savoir parler de la mythomanie est déjà un pas en avant, ce forum est là pour ça, tu y as tout à fait ta place.
J'espère que ces discussions te permettront d'avancer. Bon courage!

Portrait de Léa-Lou
J'aime 0

Bonsoir Kalki!

Je viens de lire ton témoignage, poignant je dois dire, et dans lequel je me retrouve (comme la plupart des gens dans ce forum je suppose) et j'essaie de comprendre cette attitude. Ca n'a pas été facile pour toi de mettre ce mot sur tes attitudes!
J'aimerai comprendre d'où vient cette aptitude à mentir et faire du mal autour de soi...
Moi aussi, j'ai été confrontée à ça, voilà presque trois mois que je suis seule et qu'il m'a tourné le dos, ainsi que sa famille... Je l'ai confronté aussi à ses mensonges et devant ses parents!! Je les ai mêlés à ça. Je ne le regrette pas. D'ailleurs sa soeur m'a avoué qu'il mentait depuis longtemps et que c'était devenu normal pour eux!!!
(Ici, lui, ne se mettait pas en avant avec de belles choses, de beaux mots, que du contraire, il se noircicait!! S'enfonçait tout seul)
Le plus terrible dans l'histoire c'est que j'attends un enfant de lui, nous voulions fonder une famille... Aujourd'hui, grâce aux échos, ce qui est certainement voulu, je sais qu'il dit à tout le monde que je l'ai quitté pour une fille et que ce bébé je l'ai fait derrière son dos et surtout pour fonder une famille avec cette fille. (ceci dit il m'a raconté la même chose pour son ex sauf qu'il n'y avait pas de bébé!!).

Bref, je te tire mon chapeau pour ton courage!

Lui n'en a pas eu ou alors juste un soupçon qui s'est très vite envolé, il m'a avoué être mal de ça et il voulait que je l'aide mais il a bien vite refusé mon aide quand je lui ai tendu la main et m'a bien dit qu'il n'était pas malade... A n'y rien comprendre!!!
Fautive d'avoir mis le doigt sur sa maladie, je me retrouve seule avec un bébé qui verra le jour dans une dizaine de jours.

Mon témoignage précédent en page 9.
Bien à toi.

Léa-Lou. Binche. Belgique.

Portrait de mariechristine
J'aime 0

Bonjour,

je trouve qu'un témoignage comme celui de Kalki est important. J'aimerais tellement comprendre d'ou vient cette prédisposition aux mensonges.

Dans la période ou j'étais prise avec un mythomane j'avais fait des recherches pour comprendre un peu mieux. J'étais tombée sur des études du psychiatre Ernest Dupré qui lui disait que ces gens avaient possiblement des lésions encéphalographiques.
Peu d'études sont faites sur le sujet.

Ce que j'aimerais savoir Kalki c'est comment cela a commencé pour toi???
Voici le scénario du comment j'imagine le début de cette maladie: vous êtes enfant ou adolescent, vous êtes ordinaire comme la majorité de nous tous mais vous voudriez être le centre d'attraction. Vous commencez à inventer un peu et vous remarquez qu'on vous écoute attentivement et vous aimez tellement cela. Et voilà que l'engrenage commence........

Le mythomane que j'ai rencontré et de qui j'ai eu un enfant m'a avoué vers la fin de notre brève relation avoir quitté son pays pour aller raconter ses histoires ailleurs, vu que dans son village tout le monde connaissait son passé et qu'on lui riait au visage de toutes ses inventions. Est-ce que ça peut vraiment aller jusque là??

Je trouve cela très triste et je crois que ces gens ne se rendent pas compte du mal incroyable qu'ils font. J'en ai eu pour 4 années à me remettre de 3 mois de liaison. Ces histoires inventées et tellement abracadabrantes me revenaient constammment en tête.

Marie-Christine

Portrait de Léa-Lou
J'aime 0

Bonjour Marie-Christine!

Voilà tu as eu un enfant de lui et votre relation fut brève, avec mon ex compagnon, nous sommes restés 6 mois ensemble, et bientôt ce bébé... (ma petite Camille, que j'aime déjà beaucoup!!!!) Je me demandais, est ce que toutes les relations avec un mythomane se terminent avec un bébé et un abandon???

Je suis comme toi, sauf que mon temps est plus court, ça fait 3 mois que je suis seule et que TOUTES ses histoires me reviennent en tête aussi. Il n'y a pas un jour sans ce harcèlement avec mes pensées pour lui et son mal être... PAS UN!!!!!!

En es tu guérie aujourd'hui???
Crois tu que lui t'a aimée vraiment??
Est ce qu'ils aiment vraiment ou c'est seulement pour avoir un retour et une attention doublée??? (sont ils capables d'aimer si ils mentent???)
Il me disait tous les jours et plusieurs fois par jour qu'il m'aimait et du jour au lendemain, il n'avait plus aucun sentiment... C'est vrai qu'à l'heure d'aujourd'hui je cherche encore à comprendre bien que tout le monde me dit que ça ne sert à rien que c'est une perte de temps et d'énergie...

Léa-Lou, B., B.

Portrait de mariechristine
J'aime 0

Bonjour Léa-Lou,

Si tu savais comme je te comprend.
Je suis certaine que tu vas beaucoup aimé ton bébé. Et si tu as des craintes, à savoir si cette maladie pourrait être héréditaire et que ton enfant aurait tendance à mentir , ne soit sans crainte elle sera normale. J'avais une terrible crainte à ce sujet lors de ma grossesse. Mon fils a maintenant 11 ans et il n'a aucune tendance aux mensonges même pas de petits mensonges.
Il faut que tu dises la vérité à ton enfant. Des gens me conseillaient de lui faire croire que son père était mort. Je disais que je n'encouragerais pas le mensonge en mentant à mon tour. J'ai toujours dit la vérité à mon fils. Je ne mettais pas ça compliqué, je lui disais : il mentait tout le temps et il inventait tout ce qu'il disait

Moi il voulait que je me fasse avorter et semblait trouver cela très amusant. Ils ne sont pas capables de s'assumer eux-mêmes alors la venue d'un bébé les fait paniquer complètement.

Je peux te dire Léa-Lou que j'en ai eu pour 4 ans avant que ces histoires (de fou!!!) arrêtent de me revenir en tête. L'histoire avec le bonhomme en noir, l'histoire du porte-feuille, l'histoire de ci , l'histoire de ça etc. Tu comprends ce que je veux dire. Leurs histoires sont tellement abracadabrantes que je me demande aujourd'hui s'ils n'ont pas un petit coté débile.....

J'ai peut-être fait l'erreur de focusser uniquement sur mon enfant pendant ces 4 années. Moi je te conseillerais fortement d'oublier tout ça et d'ouvrir ton coeur à la venue d'un autre homme.
J'espère aussi que tu as une famille solide. Moi j'étais totalement coupée de ma famille à cette époque-là, ce qui ne m'a pas aidée.

Ne perds pas tes énergies à essayer de mettre un puzzle en place et essayer de comprendre, on est pas des psy.
Moi j'ai pris des années à lire sur la mythomanie etc. Oui oui je suis très renseignée sur cette maladie mais ça m'a donné quoi????
Focusse sur toi et ton enfant, mais sur toi d'abord svp. Toi si tu es bien ton enfant le sera aussi.

Je me croyais guérie . Mais là il tente de recontacter son fils et je me rend compte que c'était bien enfouie mais que c'est encore là. Les choses me reviennent aussi blessantes même après presque 12 ans.
Pour l'instant ce ne sont que des échanges de mails mais c'est déjà trop.
Et mon fils commence déjà à me dire qu'il écrit des choses bizarres. Je suis sensée être un guide et protéger mon enfant alors j'ai décidé de refuser cette rencontre. Il a 11 ans seulement. Ça lui apporterait quoi de positif dans sa vie d'aller rencontrer un père déséquilibré???
J'ai été assez blessée comme ça et il me blesse déjà par ses écrits, il m'écrit: je n'ai aucun intérêt pour toi, quand puis-je aller voir mon fils??? Il n'ont pas de maturité, ce sont des enfants.

Je me suis souvent demandée s'il m'avait réellement aimé. Aujourd'hui je te dirais NON. Ils nous disent ce qu'on veut entendre. Aussitot que je disais que j'aimais quelque chose il me répondait :moi aussi. Il disait ce que je voulais entendre.
Mais je crois qu'il savait que je l'aimais. Et je l'ai très sincèrement aimé. C'est assez pathétique.

Je l'avais confrontée à l'époque et il avait finie par m'avouer qu'il avait tout inventé. Avec une explication assez saugrenue il m'avait répondu qu'il rêvait d'être comédien et c'est pour cela qu'il fesait ça......
Mais ensuite il n'avait plus de plaisir d'avoir été démasqué et je crois que c'est pour cela qu'il est parti.
Car je crois réellement qu'ils s'amusent à nous duper, ils aiment ça quand on embarque et ils en rajoutent. C'est comme des histoires sans fin.
Ensuite, une fois démasqué ils nous disent bye bye.

J'espère te relire Léa-Lou.
Je crois qu'on peut s'aider à mieux comprendre.

Marie-Christine.

Portrait de kalki
J'aime 0

Bonsoir,
Désolé si je ne suis pas intervenu de suite apres avoir lu vos posts.
L'une de vous (Mariechristine) me demandait comment cela a commencé. A dire vrai je serais incapable de determiner un debut a tout cela. J'avais deja une imagination tres active etant enfant, je m'imaginais milles scenarios catastrophes ou heroiques avant d'aller me coucher, en mettant en scene des personnages divers de ma vie courante. Je suppose que tous les enfants font cela (bien qu'en y reflechissant je n'en suis pas sur a 100%, vous pourriez peut etre me le confirmer). Le souci vient certainement dans le fait que cette periode ne s'est jamais arrétée completement (d'ou peut etre la difficulté a prendre conscience du coté maladif de la chose?). Après, pourquoi s'etre enfermé dans ce monde imaginaire, ma fameuse "bulle", en grandissant plutot que de la delaisser afin d'affronter la realité? Je trouve bien certaines reponses mais je sais aussi qu'elles sont loin d'etre completes.
Mes parents du temps ou ils etaient ensemble ne s'entendaient pas vraiment et l'ambiance a la maison etait plutot pesante. Je me refugiais deja dans mes jeux de construction et, je m'en rends compte, commencais doucement a construire cette bulle, loin des querelles familiales. D'autant plus que deja tout petit j'etais pas mal livré a moi meme. C'est d'ailleurs etrange a l'heure actuelle de constater que j'ai tres peu de souvenirs de cette periode.
Ensuite, pendant les vacances precedant mon entrée au collège, mon pere a fuit le domicile conjugal du jour en lendemain sans laisser de traces. Fuire est bien le mot puisqu'il n'est tout simplement pas rentré du boulot un soir (il a mis environ deux ans avant de reapparaitre dans ma vie de temps a autres). A partir de cette periode je suis donc resté avec ma mère. Celle ci n'allait vraiment pas bien et encaissait une sévère depression. L'ambiance a la maison etait encore plus etouffante qu'auparavant. Je ne comprenais pas grand chose a la situation. A coté de ca j'evitais ma mère autant que possible puisque j'essuyais reproches sur reproches. Je sais que ce n'etait pas la meilleure solution, ni pour elle ni pour moi. Beaucoup disent que cela aurait du nous rapprocher. Mais elle etait tres virulente dans ses propos et certaines choses etaient dures a entendre pour un enfant de 11ans. Combien de fois ais-je entendu qu'elle aurait mieux fait d'avorter, que si je n'avais pas été là elle ne serait pas resté avec Lui, que j'etais comme Lui et que je ne valais pas mieux etc etc. Je sais maintenant que dans ces moments c'est la douleur qui parlait mais j'ai mis du temps a le comprendre et faire le tri. Et je me reconfortais dans mon monde, où tout etait different a la realité qui m'entourait. Inutile de dire que j'etais relativement instable dans les années qui ont suivies. Comportement agressif, turbulent, auto-destructeur. certains me trouvaient "bizarre", d'autres fuyaient, et moi je me cherchais une place au milieu de tout ca. Apres un changement d'etablissement en 4eme et un redoublement qui ont encore plus dégradés mes rapports avec ma mere, qui me fesait clairement ressentir que j'etais un incapable et je ne lui apportais rien, j'ai changé d'attitude. j'ai essayé de contenir les sentiments de rage qui m'habitaient et je me suis coupé, je pense, de ce qui pouvait m'atteindre de l'exterieur. C'etait tellement facile d'arranger la realité et de la modeler telle qu'elle m'arrangeait moi. Et c'est à ce moment que j'ai commencé a avoir besoin de projeter mon imaginaire sur le monde reel. J'avais besoin d'exister, de ne plus me sentir anormal sitot que je me retrouvais a l'exterieur. Par mes mensonges je modelais l'image que les gens avaient de moi. ainsi je devenais beaucoup moins vulnerable. Tout du moins c'est l'impression que j'en avais. Je donnais l'image de quelqu'un de stable, fort, meneur meme des fois, alors qu'à l'interieur je me savais fragile et tres peu confiant. Mais l'habit fesait le moine tant que je ne laissais pas les gens rentrer trop loin dans ma vie. Peut etre est ce d'ailleurs la cause des problemes d'affect que je rencontre encore actuellement.
Peur que les gens ne decouvrent qui je suis reelement et qu'à leur tour ils s'en aillent. Peur de decevoir peut etre aussi. J'ai vecu dans cet etat d'esprit jusqu'à il y a encore tres peu de temps (mais en suis je meme vraiment sorti?...)
Certains mensonges, je m'en rends compte maintenant, etaient present pour essayer de declencher aussi de la compassion aupres de mon entourage. Je retrouve dans ce cas de figure pas mal des mensonges qui t'ont étés servis léa-lou. J'essaye de les analyser avec le recul et je suis bien conscient qu'ils etaient presents pour essayer de faire en sorte que l'autre vous plaigne, et ds ce cas surtout la personne aimée (puisque pour les autres au contraire je voulais paraitre fort). Dans la compassion de l'autre je recherchais certainement de l'affection, tout simplement pour me rassurer sur ses sentiments. Je sais que j'ai des carences de ce coté et meme si L me fournissait de multiples signes de ses sentiments j'etais encore tellement ancré dans mon cocon protecteur qu'il m'en fallait plus. A tel point que je l'ai vampirisée je pense, demandant et demandant encore. Et malgré tout ce qu'elle fesait je n'arrivais pas a me rassurer. J'avais tellement peur de la voir partir que j'inventais pour essayer de faire en sorte qu'elle reste.
Inutile de vous dire que c'est tout le contraire qui s'est passé. Cette relation l'a usée et mes mensonges ont semés de douloureux doutes en elle et ont fait resurgir de douloureux evenements de son passé.
Je sais aussi que certains mensonges etaient là pour lui faire entendre ce que je pensais qu'elle avait besoin d'entendre. Pour que tout se passe au mieux et eviter les conflits, choses que j'ai toujours fuits. Il m'a fallu beaucoup de recul pour accepter de comprendre que les conflits sont parfois necessaires pour avancer ensemble dans un couple. Mais je lui ai servi mes mensonges a la place de la sincerité dont elle avait besoin pour trouver son equilibre... j'ai bousillé tout ce qui aurait pu etre beau dans cette relation en fesant ca. Et là où je me sens pathetique c'est que je vous assure que personne n'avait succité autant de sentiments chez moi. Encore maintenant elle est omni presente et je suis confronté a mon imbecilité en permanence.
En cela et malgré ce que tu sembles dire marie-christine je puis t'affirmer qu'une personne mythomane est "capable" d'aimer. j'ai peut etre été un monstre sur bien des points mais de ces sentiments là j'en suis sur! mais comment etre credible avec un syndrome pareil. surtout si on compare ce qui aurait du etre avec ce qui a été fait concretement... De plus, de part l'image que j'ai de moi actuellement je suis loin d'etre fier ou content du fait d'avoir dupé cette personne je t'assure.
J'espere ne pas avoir été trop confus dans ce message. Je n'y cherche pas non plus des excuses a mon comportement en vous racontant une partie de mon enfance, je sais que de nombreuses personnes ont vecu des situations bien pire que la mienne et qu'elles sont aujourd'hui beaucoup plus integres et dignes de confiance que moi.
Au fait lea-lou je te souhaite beaucoup de bonheur à toi et ta petite camille. Et j'espere pour toi et marie-christine que vous saurez refermer au mieux les blessures du passé.
ben

Portrait de mariechristine
J'aime 0

Bonjour Kalki,

j'ai lu ton histoire avec beaucoup d'intérêt.
J'aimerais te demander des choses, te poser quelques questions.
Je voudrais savoir ce que tu ressentais quand tu étais démasqué et ce que tu fesais???(fuite???)
Parce que moi quand j'ai démasqué le père de mon fils j'ai l'impression que je n'avais plus d'intérêt pour lui et qu'il a commencé à me détester parce que je savais.....
Te rendais-tu compte du mal que tu fesais avec tes inventions???

Comment confronter un mythomane quand on sait???? Je lui ai écrit "tu es mythomane, je ne croyais rien de ce que tu disais, tu inventais tout ". Ai-je fait une grosse erreur???

Je suis bien contente que tu sois sur le forum, ça va aider à mieux comprendre cette "maladie".

Kalki, lorsque je lui ai parlé de sa mythomanie dans mes mails il ne fait semblant de rien, comme si je n'avais rien écrit.
Crois-tu que ce soit une bonne idée si je lui envoie un mail et que je lui dit: va lire sur ce forum je suis Marie-Christine ????

Marie-Christine

Portrait de Léa-Lou
J'aime 0

Bonjour Marie-Christine et Kalki,

Et bien je me pose les mêmes questions que M-C, et j'ai eu la même réaction en face de moi... J'ai mis le doigt sur sa mythomanie et il m'a rayée de son existence (avec un bébé!! je souligne ça parce que je ne concevais pas cette attitude longtemps mise sur le dos de l'immaturité) ... Je l'ai "traité" de mythomane, je lui disais d'aller se faire soigner, que je voulais l'aider (etc), je lui ai envoyé des mails et messages textos (sms) pour lui dire, pas de réponses du côté internet et de temps en temps des réponses sms il me disait "je ne vois pas de quoi tu parles" quand j'abordais les sujet.
Sa première réaction quand j'ai mis le doigt sur ses mensonges devant ses parents c'était un emportement impulsif et "sors de ma vie, vipère" ... puis dans le crux de l'oreille "tu vas te faire passer pour une folle" ... Il a pris de toute évidence sa meilleure route: la fuite et a persuadé ses parents de suivre le même chemin en inventant des histoires.
J'ai eu la même idée que toi, Marie Christine, envie de lui envoyer le lien et lui dire d'aller le lire mais je lui ai envoyé des extraits et je suis comme d'habitude dans le vide... J'ai envie de lui téléphoner mais je sais que ça ne sert à rien, il ne me répondra pas ou il me raccrochera au nez.... Ses pensées m'obsèdent de nouveau maintenant que la date de l'accouchement approche très vite... (fin de semaine)

Merci Kalki de nous apporter tes lumières pour en effet mieux comprendre cette maladie.

Léa-Lou, B.,B.

ps: une de ses amies a pris contact avec moi il y a peu de temps et elle m'a avoué ne pas être surprise de ses réactions, il les avait menés en bateau aussi... Mais bizarrement ils sont toujours soudés et moi il m'a belle et bien jetée.

Portrait de luciole37
J'aime 0

Moi méme mytho je peux vous dire que se n'est pas facile tout les jours?
Pourquoi je mens je ne sais pas du tout.Ai je un mal être autour de moi?je n'en sais rien.

J'ai un homme que j'aime profondément et j'ai peur de le faire souffrir si il se rend compte que je mens et surtout de le perdre.
J'en pleure tout les jours,j'ai l'impression que jamais je pourrais me stopper.Je ne veux pas mentir j'ai horreur de sa!! Il y a méme des jours ou j'ai envie d'en finir avec la vie car je sais que je fais énormément de mal autour de moi!

Tout se que je peux vous dire,c'est d'essayer de parler avec les gens que vous connaissez et qui mentent.car il y a un probléme qu'ils n'osent pas en parler.

Portrait de mariechristine
J'aime 0

Bonjour Luciole37,

et que devons-nous faire lorsque la personne nie ses mensonges et nous dit "je ne sais pas de quoi tu parles" ou ignore le sujet???

crois-tu que ta mythomanie a débuté dans ton enfance??? pourrais-tu croire que tu es née avec une prédisposition???.

Je suis sensible à ta souffrance car je la sens sincère . Mais les mythomanes ne me semblent pas tous conscients qu'ils font du mal.

bye bye
Marie-Christine

Portrait de Léa-Lou
J'aime 0

Bonsoir à vous!

Moi aussi je suis très sensible à ces sentiments que se portent les mythomanes... Et les tiens Luciole!!!
J'aurai tant voulu l'aider!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mais il me dit qu'il n'a rien, qu'il ne sait pas de quoi je parle... (c'est quand même RALANT quand on sait qu'on veut faire bien et qu'on est droit!!)
Lui parler je le voudrais tant mais impossible, d'abord j'ai perdu toute confiance en lui, il a perdu toutes crédibilités quand il me racontait qque chose... puis il va déverser du venin sur moi auprès des autres! Pour se déculpabiliser de quoi?? Pour ne pas assumer quoi?? Parce qu'il sait qu'il a tord?? (ou simplement parec que je vais mettre au monde son enfant et qu'il neveut pas assumer).......... Voilà que je me perds de nouveau...
Il a bien entraîné son entourage dans son jeu et moi je me sens salie!!!

Marie-Christine, nous avons une histoire en commun, deux hommes qui se ressemblent et deux souffrances identiques...

Bien à vous.
Léa-Lou, B., B.

Portrait de amourmytho8
J'aime 0

je suis victime d'un mythomane, ma relation avec lui est terminée il ya 2 mois ;je viens de me rendre compte qu'il est mytho et ca me fait tres mal il m'a bcp blessé ( peut etre sans qu'il en soit vraiment conscient de ca)
nous avons vecu une vrai histoire d'amour, je l'ai connu sur un site de tchat (je suis mariée et j'ai un enfant de 1ans et j'avais beaucoup de prob avec mon mari)
au debut il ca commencé comme etant une amitié il me comprennait a fond il est adorable, tres affectueux , plein de tendresse, je suis tombée amoureuse de lui et on est resté sur le tchat 3mois a chaque fois que je rompe il fé tt pour que je revienne vers lui, il me dit que notre amour est tres fort et qu'on peut pas se separer c'est notre destin,
un jour je lui ai dis que la relation ne peut pas durer comme ca je suis mariée et son amour meme s'il est sur le net gache ma vie de coupe( encore plus) il ma dis qu'il ne peut pas vivre sans moi et qu'il va changer de vie pour m'oublier et il va quitter le pays et il m'a supplié pour le voir avant de partir (la première et la dernière fois).........................et je l'ai vu!!!!!!!!!!!!!!!!! de ma part j'ai vu qu'il etait l'homme de ma vie
et il est allé en suisse et nous avons repris notre relation( sur msn) et curieusement il est parti un lundi et il m'a dis qu'il revient le samedi pour regler des papiers et car je lui manque!!!!!!!!!!!!!!!et qu'il a decidé de venir chaque samedi pour me voir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
il je le voyait pour 2heures le samedi dans son bureau il etait tres correcte avec moi il passe son temps a me regarder, de me dire qu'il est fou de moi et qu'il m'aime et qu'il n'aimera que moi e il insisite tjrs sur le faite qu'il ne peut pas vivre sans moi et il voulait que je lui repete que moi aussi je l'aime a mourrir et que je rassure que je ne le quitterais jamais......................
EEEEEEEEEEEEEt moi de mon coté les problemes s'accumulent avec mon mari et je demande le divorce, il me dis qu'il ne veut pas gacher ma vie mais vu que je ne suis pas heureuse avec mon mari mieux vaut se separer de lui et qu'il sera le pere de mon enfant..............................ill me parle de notre mariage et comment on va vivre ensemble et on aura beaucoup d'enfants et il avait les yeux qui brillaient comme un bébé et moi je me suis embarquée dans cette histoire, il etait tres heureux que finalement notre reve va se realiser et il m'encourageait car je passais par une periode tres difficile, il etait tjrs la pour moi.......................

EEEEEEEEEEEEEEEEEET je decouvre par un coup de hazard que son nom est faux( au moment ou je lance la procedure de divorceavec mon mari), je demande des explications biensur il nie et il me trouve un truc et curieusement il n'a pas son porte feuille sur lui je rentre chez moi pas trop convaincue je lui envoi un message en lui disant que je veux voir sa carte d'identité et hop il perd tt a coup la voix il m'envoi un messsage on me disant que c'est trop dure de supporter ca de ma part et il rompe avec moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!et il qu'il est dans une clinique il va peut etre passer le restant de ses jours sur une chaise roulante, la descente aux enfers commence!!!!!!!!!!!!!! , je demande le nom de la clinique qui est supposée en suisse( puissque il travaille la bas) , il ferme son portable( puisque il a la voix cassée on se contacte par sms) il le reouvre le lendemain pour me dire que son portable manquait de charge, et il me donne un nom de clinique bien sur moi j'ai commencé a avoir des doutes je telephone a la clinique pas de patient a son non( les deux noms!!!!!) d'autres investigations m'ont parmis de decouvrir qu'il n'est jamais allé en suisse (du moins depuis que je le connais) donc voila tt est faux
j'ai pas cru a cette histoire de rupture entre nous je lui envoye 50 sms par jour d'amour et le comple il me repoussait.................
j'ai tenu a rester avec lui (biensur en sms car il peut pas me parler vu qu'il est trop malade!!!!!!!!!!!!!!!!!!) apres il me demande que je lui pardonne et qu'il ne voulait pas me faire du mal et maintement il a totalement disparu,
imaginez la situation!!! j'ai connu un homme pendant 8 mois et je decouvre que je ne sais rien sur lui, rien, rien peut etre meme qu'il est marié et il a des enfants, meme sa date de naissance est fausse tt est faux.......................
le prob c'est qu'il rentre tjrs ds les details, il me parle de sa vie en suisse, sa patronne au travail ( qui l'aime biensur et lui la repousse!!!!) l'immeuble ou il travail, l'hotel, et sa nouvelle maison qu'il a loué !!!!!!!!!!!!!!!!!! je n'arrive pas a croire que tt ca n'etais qu'un reve pour lui un reve qui a duré 8 mois il n'arrete pas de me dire qu'il m'aime et qu'il n'a que moi, qu'il veut que moi et mem l'histoire de mariage c'est lui qu'il tenait a ca il imaginait meme notre vie ensemble dans les moindres details,et je lui disais tt le temps" tu reves beaucoup toi, tu as une grande imagination" mais je pouvais pas savoir qu'il vivait dans un reve
il me disait qu'il a encaissait les deceptions et qu'il est detruit et qu'il a meme vu un psy, et il me disait que mon amour est la meilleur therapie mais jamais il m'a parru bizard peut etre un peu plus sentimental ctt
pendant un mois tt est fini aucun contact avec lui et il a meme pas essayer de me parler apres tt cet amour ( et qu'il ne peut pas vivre sans moi!!!!!!!!!!) comme si rien ne s'est passé comme si j'ai revé ctt, tt est fini il ne reste que les blessures.........que dieu seul sait quand je vais m'y remettre, je dois me reconstruire , mais je ne peux pas m'empecher de penser a tt ca, et comment il vit tt ca et est ce qu'il est conscient de ce qu'il a fait et qu'est que il est entrain de vivre , il souffre ou pas, est ce que 'il s'est remis car je sait que la pire chose que puisse arriver a un mytho c'est qu'on le decouvre et il sait tres bien que je sais qu'il m'a menti et Cet événement est toujours extrêmement mal vécu par le mythomane et pour lui je suis tjrs la femme qu'il a aimé ou maintenant je suis son pire ennemi et est ce que je peux l'aider ou je reste loin c'est mieux pour nous deux
je suis quand meme revenue sur msn apres un moi de la rupture et j'ai voulu lui parler de tout ca ,bien sur il a dit que la rupture c'est a cause de moi car moi je n'ai pas confiance en lui!!!!!!!! il n'a pas avoué aucun de ses mensonges , sur msn il me parle de tt et de rien sans vouloir aborder le sujet a ca me fesait tres mal
enfin j'ai decidé de lui envoyer un mail ou je lui dis que j'ai su qu'il me mentait je lui ai dis que je vais disparaitre completement et bien sur aucune reaction..............je ne sais pas ce qu'il pense ce qu'il fait ce qu'il veut rien comme si je l'ai jamais connu

voila les filles vous n'etes pas les seules a souffrir!!!!!!!!!!!!!!

bien a vous

amourmytho8

Portrait de nona
J'aime 0

SVP j'aimerai qu'on me dise comment est il possible de prouver qu'une personne est mythomane ????

Il s'agit du père de mon petit bout de chou qui a 19 mois mais nous sommes séparés !
Nous vivons a 300 kms l'un de l'autre à présent mais ses mensonges me font peur. j'ai peur pour l'avenir de mon fils.
Cet homme m'a trainé en justice pour m'enlever la garde de notre enfant, il a fait en sorte que j'ai une enquete sociale en racontant des horreurs sur mon compte... pire, sur le jugement qui a été rendu on peut y lire des mensonges plus gros les uns que les autres et qui peuvent etre prouvés!!!
A ce jour il continue et malgré mes efforts pour lui démontrer qu'il détruit tout sur son passage il entraine notre fils.
j'aimerai savoir comment faire pour prouver a la "justice" que mon fils n'est pas dans un climat sain quand il part chez son pere !!
On ne peut pas forcer qq1 a se rendre chez un psy, je ne sais plus quoi faire.

SVP aidez moi si vous avez un cas similaire autour de vous. je voudrais protéger mon fils et son avenir !!

Portrait de Hell
J'aime 0

Bonjour.
Je m'appelle Virginie. J'ai 16 ans. Je suis une mythomane. Je voudrais savoir si la personne que vous aimiez était mythomane mais qu'elle a décidé de se faire soigner vous lui pardonneriez ?

Portrait de amourmytho8
J'aime 0

salut hell ;
Le problème c'est que les proches d'un mytho doivent mettre dans leurs têtes que lui croit à ce qu'il raconte, il ne ment pas pour tromper mais pour y croire lui-même. Et qu’il est lui même une victime, une personne malheureuse qui vie une souffrance perpétuelle, car il ne peut exprimer sa propre personnalité et doit toujours vivre cacher derrière une apparence Et ça c’est très difficile pour une personne qui a subit le châtiment d’un mytho nous souffrons tellement des mensonges ( je dis nous car moi-même je suis une victime d’un mytho !!!)et on se sent trahi dans le monde ou ils nous font vivre qu’après quand on découvre que nous étions que des acteurs d’une pièce de théâtre on arrive pas vraiment a gérer ça et nous sommes tellement emportés par la rage et la colère et la douleur que nous n’ arrivons vraiment pas a comprendre qu’ après tt nous sommes face a une maladie pathologique et c’est comme ca ils ne faut certainement pas chercher de logique dans les réactions et le comportement d’un mytho et il faut vraiment être très tres fort pour pouvoir gérer cette situation

j’ai dit être fort mais cela est vraiment impossible car déjà pour être victime d’un mytho il faut être une personne très faible et fragilisée par la vie et un peu crédule (désolée pour les victimes des mythos.) pour valider ses récits .et on nous demande en fin d’histoire ; après une longue traversée à travers le doute et l'incompréhension et après le drame qui nous tombe sur la tête .d’être forts et pardonner et aider !!!!!déjà il nous faut du temps pour nous reconstruire nous même donc c’est pas évident du tt
bien qu'un mytho fait beaucoup de dégât autour de lui ,je pense si on aime ces personnes il faut leur pardonner et les aider aussi pour qu’ils puissent s'en sortir car je crois que seuls ils ne pouvront rien faire, ils ont besoin de beaucoup d'amour d'estime et c'est pour ça ces personnes mentent pour s'inventer des qualités qui séduisent a fin de briller aux yeux des autres

en résumé je crois que l’aide et le pardon sont nécessaire mais pas tt de suite il faut couper les ponds( une période de recule) et admettre qu’ils sont sorties finalement de notre vie et que c’est fini , je pense que c’est impossible de rétablir une relation amoureuse avec un mytho car y a plus de confiance et plusieurs choses sont brisées dans la relation même si on restitue le contact pour aider c’est a titre amical c’est tt

Portrait de babybone
J'aime 0

corinne wrote:
J'ai vécu 5 ans avec un mythomane dont j'ignorais bien sûr le problème, effectivement adorable, me surprenant souvent par ses attentions, ses cadeaux, ses surprises, demande en mariage devant mes enfants et mes parents , voyages, week end etc..... Il a commencé à avoir des angoisses l'année dernière, il me disait que ses parents décédés lui manquaient, qu'il avait besoin de se recueillir sur leur tombe, il pleurait et ne trouvait pas les mots pour m'expliquer son mal-être, en fait il retrouvait une autre personne qu'il a connue deux après moi, il menait une double vie (voire plus), même à propos de son travail, il me mentait, il disait devoir passer une maîtrise pour accéder à un poste de directeur, ce qui l'obligeait à s'absenter pour différentes formations......A plusieurs reprises il a téléphoné devant moi et faisait semblant de s'adresser à un interlocuteur imaginaire......Le plus extraordinaire, c'est qu'il croyait ce qu'il inventait, son travail, son succès prochain concernant sa maîtrise.

Le pire c'est qu'il y a mêlé ses deux fils, tous les trois me quittaient pour retrouver l'autre personne, ils ont été très perturbés par cette situation, à la découverte de cette sombre histoire, je les ai appelés pour leur dire que je n'étais pas au courant afin qu'ils ne pensent de mal de moi.

J'ai tout découvert en téléphonant à son travail, tout s'est emballé, explications avec le directeur en place, lui aussi a compris beaucoup de choses dont certaines très graves (faux et usage de faux) qui a eu pour conséquence son renvoi.

Depuis il n'a plus de travail, je ne sais pas où il vit, s'il est resté avec "l'autre" avec qui j'ai échangé au téléphone et par mails et qui m'a laissé entendre qu'elle ne resterait pas avec lui .

Je me suis rendue chez un médecin psychiatre qui m'a rassurée sur mon équilibre mental, je lui ai confié que cette personne entamait une thérapie très longue et que je proposais de l'aider à tenir le coup afin d'aller jusqu'au bout, reste à savoir s'il le fait vraiment et si cette aide proposée ne va pas me perturber, car je n'arrive pas encore à me détacher complètement du lui, à couper carrément le contact, trop de beaux souvenirs, d'amour et à présent un manque terrible, le vide.............

Au secours, je suis épuisée de me poser toutes ces questions

Corinne

Portrait de babybone
J'aime 0

bonjour je voulais te donné un encouragement, mais je ne sais pas et je l'espere qui pourra t'aider!!voila deux ans, j'ai rencontrais une personne sur internet, super gentil me donnant des details sur sa vie puis pendant 2 mois plus de nouvelles du tous sur le net.je me sentais tres mal, esperai un signe mais rien...ensuite j'ai eu une relation mais qui n'a pas vraiment marché , cette personne et reaparue apres deux mois, me disant qu'il etait parti pour refléchir mais qu'il avait des sentiment pour moi sans me connaitre vraiment vue qu'on ne c'etait jamais vue depuis 6 mois, moi en belgique et lui en france pres de paris.fin de ce mois la j'ai decidée de partir a l'aventure et d' allez le voir, ma famille ma mis e en garde ainsi que mes amis mais j'ai quand meme suivi mon choix de faire le voyage.trois semaines de bonheur tres gentil avec une partie de la famille que j'ai vue et qui m'a tous de suite mise a l'aise.Apres cette aventure , il lui venue deux semaine chez moi pour les festivités local, tjrs la meme personne,bien gentil sans un mot de trop!!!Mais il devait repartir et revenue de temps en temps les week ends, un deuil dans sa famille ma fait deplacer mais je suis allez dormir chez sa grand mere pendantr une semaine tjrs sans me mefier de quoi que ce sois, il est revenu souvent mais la j'ai du avouée que j'avais du retard dans les regle depuis quelques semaines, et oui j'etais enceinte tres heureuse puisqu'on s'aimait voila.pendant ma grossesse j'ai voyager enormement en thalys ce qui me fatiguée bcp en plus a la fait j'avait des soucy, et mai quand mon filsest né , je me suis dit que pour nos 1 an on pourrait ce marier, ce qui c'est fait le 8 juillet 2006, ma descende au enfer a commencer 4 mois apres, apres un trop gros mensonge je me suis posée certaines questions, j'ai demandée a ma maman de faire les demarche aupres de ses parents,premiere deception, il y avait pliens de choses fausse sur sa vie passé chez lui, ainsi qu'il n'avait pas de travaille, j'ai fait certaines demarche pour l'aider et fait suivi par un psychiatre mais apres 1an tjrs au meme point , il continue ses mensonges, sa maman me dit qu'il y a des chose qu'il ne son pas grave.mais je ne lui fait pas confiance et j'ai pris la decision de divorcée, pour proteger mon fils, je ne suis pas tres bien, le mythomane et manipulateur un point que l'on ne sens rend meme ^pas compte.Il y aura des conditions pour les visites de son fils , continué la thérapie et prouver qu'il y a amelioration.Je te dit a toi Corinne que tu ne dois pas t'en vouloir c'est eux qui on un problem.bon courage a toi babybone

Portrait de babybone
J'aime 0

nona wrote:
SVP j'aimerai qu'on me dise comment est il possible de prouver qu'une personne est mythomane ????

Il s'agit du père de mon petit bout de chou qui a 19 mois mais nous sommes séparés !
Nous vivons a 300 kms l'un de l'autre à présent mais ses mensonges me font peur. j'ai peur pour l'avenir de mon fils.
Cet homme m'a trainé en justice pour m'enlever la garde de notre enfant, il a fait en sorte que j'ai une enquete sociale en racontant des horreurs sur mon compte... pire, sur le jugement qui a été rendu on peut y lire des mensonges plus gros les uns que les autres et qui peuvent etre prouvés!!!
A ce jour il continue et malgré mes efforts pour lui démontrer qu'il détruit tout sur son passage il entraine notre fils.
j'aimerai savoir comment faire pour prouver a la "justice" que mon fils n'est pas dans un climat sain quand il part chez son pere !!
On ne peut pas forcer qq1 a se rendre chez un psy, je ne sais plus quoi faire.

SVP aidez moi si vous avez un cas similaire autour de vous. je voudrais protéger mon fils et son avenir !!

Portrait de babybone
J'aime 0

voila j'ai laissée un messsage a Corine qui expliquée son histoire , moi je vie avec un mythomane depuis 2 ans en faite je sais le problem et m'en suis rendue compte que 4 mois apres mon mariage, ici j'ai pris la decision de divorcée pour le bien de mon petit bout de 17 mois,il ce fait soigner depuis 1 an mais pas regulier, je vais exigée le suivie sinon il n'aura pas de droit de garde, je ferrai tous pour.je te conseil de protèger ton petit garcon, bon courage, c'est eux qui on un problem pas nous babybone

Portrait de ROSIE
J'aime 0

comment aider quel qu'un a se rendre compte que son compagnon est mythomane ?
les mensonges sont si énormes que tout le monde a compris sa maladie, mais elle elle ne voit rien elle l idealise et crois tout ce qu il lui racconte
elle refuse de nous écouter et n'a confiance qu'en lui !!!
j attends vos conseils

Portrait de daihatsu
J'aime 0

Bonjour,

Voilà, si j'écris aujorud'hui, c'est déjà pour dire que je fais partie de cette espèce, les mythomanes... A l'instant, je viens de perdre qq'un que j'aimais et que j'aimerais dû à ses mensonges au quotidien... A ch fois qu'elle en découvre un, elle cherchait à ce que j'avoue et comble de mon immaturité, je m'enfonçais en en inventant d'autres au lieu de dire la vérité simplement... Effectivement, j'arrive à un stade ou j'ai tellement travaillé ce non-respect que j'en deviens inconscient à certains moments...
Demain, je vais avoir 28 ans et rien n'a changé... J'ai commencé vers l'âge de 18 19 ans et je ne cesse... Cela fait quasi partie de moi...
Un exmple, celui du jour, j'ai reçu une rose de ma belle soeur en cadeau et voyant cette rose, il m'est venu à l'idée de l'offrir à mon expetit-amie... Il est vrai que j'en ai de suite l'idée et bon préfère cela que de la mettre dans un vase et la laisser faner... En la voyant, j'ai sorti un gros prétexte en faisant croire que j'vais été la chercher... Au fil de la discussion, elle a découvert ce mensonge et je me suis enfoncé en faisant croire à une histoire sans sens... Même en me racontant, je savais perso que ça n'avait ni queue ni tête...
J'ai un papa mytho et je reproduis le même procesus alors que je lui ai t milles fois la leçon sur cette maladie en lui expliquant le mal qu'il m'a infligé psychologiquement et résultat, aujourd'hui j'en suis un...
Je vous dirais bien que j'ai envie de m'en sortir mais ch jour, je démarre avec cette intention mais dans la journée, de honte de ce que je suis je pense et pcq la vie m'est triste aussi, j'invente... et pour ch soir, terminer en pleur et certains jours, perdre une amitié ou un amour....
Voilà, je suis aussi de cette espèce qui écrit mais n'agis pas...
Si j'écris , c'est par besoin d'aide, de témoignage etc... C'est une honte de faire ça surtout quu'il m'est appartenu à moi -seul de créer ce mal être envers les autres et moi-même...et qu'il ne tient qu'à moi d'en sortir... Serait trop simple de demander de l'aide, juste encore une manière de me prouver que je suis un vétitable enfant inconscient de la réalité... et quelle cadeau que l'on offre à ses proches en perdant son temps à ça... et leur infligeant ce mal alors qu'il nous offre l'amour et la vie....
voilà le sentiment d'un mythomane... inconscient du mal qu'il inflige...
Alors, victime de personnes comme moi, deux conseils, proposer une aide psychologique et allez vous en... Rester, c'est vous condamner et le condamner finalement aussi... s'il n'est déjà pas trop tard....
Car je me demande si je un jour, je m'en sortirais...

Pages

Participez au sujet "mythomanie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "mythomanie"

  • Mythomanie ... La mythomanie est une tendance pathologique à avoir recours aux mensonges sans ... du comportement. Pour les psychiatres, la mythomanie traduit une organisation névrotique de la personnalité, qualifiée ...