Portrait de Lost-Baby-Girl

Bonjour à tous,

Déjà, je voulais commencer par remercier les personnes qui prendront le temps de lire ce sujet, ainsi que celles qui y répondront.

Voilà, je me suis rendue compte que je suis mythomane. Et je voudrais vraiment me soigner, seulement, j'ignore quelle est la meilleure chose à faire. En parler à mes proches (ce qui me parait totalement impossible, au risque de TOUT perdre), ou consulter un psychologue ? Ou encore, le faire seule ? Je ne sais pas, c'est pourquoi je viens chercher de l'aide.

Je vous explique ma situation. Je mens, tout le temps, sans aucune raison apparente. Je ne sais pas quand cela a commencé, je ne m'en rendais même pas compte, mais je pense que ça fait déjà pas mal de temps.

C'est allé de petits mensonges, à des mensonges très graves, aux conséquences désastreuses, qui m'ont totalement dépassée. Au début, les personnes qui ont tenté de me le faire remarquer, je ne les ai pas écoutées. J'ai fuit, je me suis éloignée et totalement détachée de ces personnes. Mais voilà, je suis maintenant en couple depuis 1 an avec un garçon que j'aime plus que tout. Pour moi, il est l'Homme de ma vie, et je ne m'imagine pas vivre sans lui. Il est réellement la personne que j'aime le plus. Et pourtant...

Par mes mensonges, je le fais souffrir. Et ça me tue car il est la personne qui compte le plus pour moi, et qu'il est la dernière personne que je voudrais voir souffrir. Il ne savait pas que je mentais, il m'a toujours fait confiance. Seulement, suite à mon dernier mensonge (très grave, je tiens à le préciser. J'ai, pour je ne sais quelle raison, simulé un très grave problème de santé), mon copain a eu des doutes. Il a cherché, a vérifié, et a compris que c'était un mensonge. Au pied du mur, j'ai eu peur de le perdre, et là encore, par je ne sais quel moyen, j'ai menti et réussi à le convaincre que c'était la vérité.

Seulement voilà, j'ai menti pour ne pas le perdre, mais en me mettant face à la réalité, mon copain m'a fait prendre conscience que j'étais réellement malade, je suis mythomane. Je ne peux lui avouer. Je ne veux pas qu'il souffre et, égoïstement surement, je ne veux pas le perdre.

Mais je veux me soigner. Et je ne sais comment m'y prendre. S'il vous plait, aidez-moi. Je ne veux pas perdre tout ce que j'ai. Je veux arrêter cette vie de mensonges.

Merci.

Portrait de fati14
J'aime 0

aidez moi j m suis rendu compte qu avec le temps j suis devenue mytomane et tout ce qui m arrive est grave

Portrait de azertyuiop
J'aime 0

Bonjour, "Lost Baby Girl",
Si tu t'es rendue compte de ton problème, c'est déja beaucoup! Je connais le cas d'une fille qui a menti à son ami pendant 2 ans jusqu'au jour où les familles se sont rencontrées pour leurs fiançailles et où, avec une question plus précise qu'un autre, une soeur du garçon a découvert le pot au roses. IL y a eu de nombreuses discussions, elle a promis de se faire aider, d'aller voir un psychiatre et ils sont toujours ensemble et vont se marier en mai prochain.
Je sais que ce n'est qu'un exemple et que tous les couples sont différents, mais je crois sincèrement que tu dois lui dire la vérité, que tu lui as menti par deux fois, sans savoir pourquoi, que c'est devenu une maladie et que tu veux te prendre en charge. Il faut que tu lui expliques ce qu'il s'est passé: bâtir une relation sur qqe chose de non stable n'est pas très sain. Montre lui la discussion que tu as ouverte, si tu veux.
En tous cas, je suis sure que s'il t'aime, même s'il sera désorienté au début il t'aidera.
Courage!! donne nous des nouvelles
Bisous

Portrait de annectele
J'aime 0

Bonjour, je travaille avec Marcel Rufo pour une émission de Tv "le mieux c'est d'en parler" diffusée tous les dimanches à 17h10 sur France 3.
Je prépare un thème sur la mythomanie et je voulais vous proposer, dans un premier temps de me contacter par téléphone pour savoir si éventuellement témoigner dans une émission pourrait vous intéresser.
Je peux comprendre que ça soit une démarche compliquée mais en tous les cas l'émission étant présentée par un pédopsychiatre, c'est un gage de sérieux. Mr Rufo reçoit chaque invité avant l'émission et offre des pistes de soins, des conseils.
Si vous êtes intéressé, merci de me contacter au 01 41 86 07 23 ou de m'envoyer un mail

bien cordialement, anne-céline

Portrait de kicherch
J'aime 0

En esperant que quelqu'un lira ceci:
Bonjour, je crois que je suis mythomane. Je mens pour me donner de l'importance, j'ai l'impression que sans ça, personne ne m'aimerait. Je serais transparente, invisible. Et j'avoue que j'aime être au "milieu des projecteurs", je veux être populaire, aimée, adulée... Et je sais que c'est mal mais quand je rencontre quelqu'un je mens. Je me suis inventée une vie. Pour les personnes de mon lycée, en dehors des cours, je suis très populaire, j'ai un copain depuis 2 ans ( fausse photos à l'appui)...
Ensuite, j'ai des remords, je me demande ce que j'ai fait... Pourquoi je l'ai fait... Et la c'est comme une machine infernale, pour que mon mensonge ne soit pas vu, j'en invente un autre, et puis un autre... Et à la fin même moi j'y crois.
Je passe des heures assise dans mon canapé à imaginer (idéaliser plutôt), mes fausses soirées entre amies, avec mon copain ( inexistant mais qui me brise le cœur quand même).
Je n'en ai pas parlée à ma famille, je ne sais pas quoi faire, comment leurs dire. J'ai peur qu'elles me détestent.
Et mes amies, mes seules je veux dire, les vrais j'ai peur que si je les avoue ça, elles me rejettent et que je me retrouve seule. Et le pire, c'est que je crois que je l'aurais méritée.
Qu'est ce que je dois faire, je suis qu'au lycée ( j'ai sauté 2 classes, je vous jure que ça, c'est vrai), donc je suis plus petite que tous et je me demande si c'est pas ça et le fait que tous les autres autour de moi ait un train de vie aisée et des amies.
Et moi, je viens d'arriver dans cette ville, j'ai coupé les ponts avec mes anciennes amies ( la distance), je suis dans ce lycée mais à cause de ça et des études de mes autres sœurs, c'est dure de joindre les 2 bouts à la maison.
Désolée de vous parler de ma vie mais, je ne sais pas à qui le faire, aidez moi, je vous en prie

Portrait de mamour
J'aime 0

Je viens de lire la page ,'étant pas venue ici depuis quelques temps. Je vois avec plaisir, que vous vous rendez compte de votre maladie et ça c'est formidable et c'est déjà un pas vers la guérison ! Moi, je suis depuis 6 ans et demi avec un mythomane, enfin maintenant depuis 2 mois, j'ai mon appartement car, trop, c'est trop, et je vous asure que j'ai tout tenté. Il ne peut pas s'en empêcher et cela tue l'amour car je me sens sans cesse comme si il se moquait de moi. A chaque fois je lui demande d'arrêter, qu'il sait que "je" sais que c'est faux, mais, malgré sa promesse de faire attention, il remet ça. Je suis sur le qui vive tout le temps, c'est invivable, c'est pour cela que j'ai pris du recul. Mais quel gâchis, sans cela il serait formidable, mais voilà il ne veut pas faire l'effort de se soigner, et il devient violent lorsque j'insiste ! Je sais qu'il a besoin d'aide mais étant orgueilleux il refuse ! Je ne sais trop comment continuer, en tout cas cela est dur et triste de voir ainsi une vie "déformée" par son auteur lui-même et pourquoi ? Pour se rendre intéressant, sans se rendre compte d'ailleurs, qu'au contraire il se ridiculise, car, souvent les "mensonges", sont complètement aberrants ! Lorsque je l'entends "parler" à notre entourage, je m'affole ! Mais tout les gens que nous connaissons s'en sont rendus compte mais ils n'en parlent qu'à moi ! Bien sur je suis le bouc émissaire, car moi, j'ose le contrarier, par amour, mais il ne comprend pas que c'est pour l'aider ! On m'appelle mère Thérésa de continuer à m'occuper de lui ! Enfin l'amour est aveugle .... !

AIMER C'EST AGIR ! Victor Hugo

Participez au sujet "Mythomanie - Se rendre compte de sa maladie"