Portrait de beex

j'ai 17 ans. je m'appele Célia .cela peut paraitre bizare d'être sur un site comme celui-ci mais j'en ai encore parler à personne... je suis atteinte d'une myélopathie , on me l'a annoncée il y a deux semaines et il parait que j'ai ça depuis un bon bout de temps :
c'est un rétrécicement de la cavité dans laquelle la moelle épiniére passe d'aprés ce que j'ai compris .c'est une maladie qui evolue lentement.mon médecin m'a dit que cette maladie touchait généralement les personnes agées d'environ 50 ans .
j'essaye d'avoir des infos sur le net mais c'est pas trés trés clair !

j'me reconnais bien dans les symptomes du type : mal aux cervicales , incontenance urinaire ( je ne peux plus me retenir ) , mal aux jambes...

mais j'aimerais bien savoir si il existe un traitement (autre que la cortison , qui s'avére être peu efficase) ou une opération pour soulager les douleurs ? ( mon médecin s'est montré trés vague a ce sujet ) et quelques infos de plus ...

Merci .

Portrait de Dr Surender
J'aime 0

Bonjour,

Je crois que vous confondez deux termes en ce qui concerne la myelopathie.

En médecine infectieuse, la myélopathie est une affection, atteinte, maladie de la moelle osseuse en tant qu'organe de reproduction des structures de défense immunitaire.

Le terme myélopathie désignent également, et c'est la raison pour laquelle vous avez confondu les deux, une atteinte de la moelle épinière. Dans votre cas il s'agit d'un rétrécissement médullaire je pense car je ne suis pas spécialisé en rhumatologie et en orthopédie.
Vous devriez sans doute poser cette question dans la partie du forum consacrée à la rhumatologie.
Bonne journée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Je déplace le message dans le forum rhumatologie car effectivement ce n'est pas sa place ici.

Participez au sujet "Myélopathie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Myélopathie"

  • ... decryptorchidie bilatérale avec un volume testiculaire très faible. Plus rarement desséquelles d'orchiteourlienne (oreillons) ... sur l'ancienneté de l'infécondité, mais aussi sur la fréquence et la qualité des coïts, ainsi que sur la contraception ...
  • L'andrologie est la spécialité médicale, l'étude des éléments anatomiques, biologiques et psychologiques permettant un fonctionnement normal de l'appareil urinaire et génital masculin.

    L'andrologie regroupe un ensemble de spécialités médicales dont le but est le diagnostic et le traitement des pathologies concernant la fertilité.

    En ce qui concerne la partie hormonologique c'est-à-dire endocrinologique, l'andrologie s'intéresse aux anomalies c'est-à-dire aux perturbations hormonales de la sécrétion des testicules. Le testicule, l'hypophyse et l'hypothalamus sécrète chacun des hormones sous-tendant l'action des testicules.

    La prostate, les vésicules séminales, les testicules, les épididymes et le pénis sont les organes appartenant à la sphère urinaire et génitale de l'homme. Les anomalies constitutionnelles ou acquises de ces éléments sont prises en charge par la partie urologique de l'andrologie. Il en est de même des atteintes de l'appareil excréteur des voies urinaires c'est-à-dire des reins, des uretères, de la vessie et de l'urètre.

    La vascularisation de l'appareil urogénitale entre dans la sphère vasculaire de l'andrologie. Ces éléments vasculaires sont étudiés par la clinique c'est-à-dire l'étude des symptômes les concernant. Cette étude est enrichie par l'imagerie médicale de la vascularisation de l'appareil urogénital.

    Le sperme est quelquefois mis en cause dans certaines de stérilité masculine. La biochimie et la biologie permettent chez quelques patients, de mettre en évidence des anomalies des spermatozoïdes ou du sperme lui-même. Il s'agit de la recherche des caractéristiques chimiques comme par exemple la concentration en carnitine ou  en fructose du sperme ou bien le nombre, la mobilité la vitalité et la forme anormale des spermatozoïdes.

    À la suite de ces différentes investigations les équipes médicales spécialisées en andrologie vont proposer au patient diverses modalités thérapeutique comme par exemple une intervention chirurgicale ou un traitement médical visant à rétablir la fertilité et le fonctionnement génito urinaire normale.
    D'autre part, avant d'envisager d'intervenir par le biais de la procréation médicalement assistée il est nécessaire d'effectuer un grand nombre de bilans obligatoires entrant dans le cadre de l'andrologie.