Portrait de Mahlou

Bonjour,

J'ai un mycoplasme pneumoniae diagnostiqué il y a deux mois après une pneumonie et une hospitalisation début juin.

Je suis sous traitement antibio (josacine) depuis le 12 juillet, et malgrè cela mes nouvelles analyses ne montrent aucune baisse du taux de la bactérie dans mon sang (386 UIE pour IgG et 1.50 pour IgM).

Mon pneumologue ne rentre que d'ici quinze jours, je suis un peu inquiète car d'après le médecin du labo il se pourrait qu'il y ait des "interférences".
Qu'est ce que ça peut vouloir dire ?
Normal que ça soit si persistant ?
Combien de temps ça peut durer ?

Merci pour vos conseils
Mahlou

Portrait de albert boueno
J'aime 0

je ne suis pas médecin mes d'après ce que j'ai compris en lisant le texte qui se trouve dans l'encyclopédie médicale vulgaris et s'agit d'une maladie qui n'est pas très grave mais qui nécessite un antibiotique bien précis sans doute faut-il faire des analyses pour trouver l'antibiotique qui soit efficace je crois que cela s'appelle un antibiogramme.
Donc il ne faut peut-être pas s'affoler. et attendre le retour du toubib tranquillement.

Portrait de Mahlou
J'aime 0

Merci pour votre réponse.
Oui je sais que ce n'est pas "grave", mais normalement les symptômes passent en trois semaines sous antibiotiques.
J'en suis à huit semaines, et je respire de plus en plus mal, au point de ne plus pouvoir marcher vite même pour attraper mon bus, ou monter un étage.
Pourquoi est ce si long malgré les corticoides, le kiné et l'antibio ?
Radio normale pourtant...

Portrait de marieanne
J'aime 0

moi aussi, j'ai eu une pneumopathie à mycoplasme en juin 2007. ce n'était pas au cours d'une hospitalisation, mais je sais que je souffre encore des symptômes (maux de tête, nez qui coule et toux productive) bien que la radio des poumons soit OK. Mon médecin m'a dit qu'il fallait 4 à 6 mois pour se remetre d'une telle maladie, même quand on n'a pas d'antécédents pneumo.
Cependant, si vous avez contracté cette maladie en milieu hospitalier, on est en droit de se dire que c'est certainement un germe plus resistant. Il est donc probablement normal de mettre plus de temps à guérir.
Pour en être sûre, vous pourriez peut-être consulter un autre médecin, pour qu'il vous donne son avis.

Participez au sujet "Mycoplasme pneumoniae persistant : c'est quoi ?"