Portrait de MOLLY 37

Bonjour,

Ma mère a depuis 1 an des mouvements saccadés de la paupière et les recherches des médecins ne donnent rien pour le moment. Ils pensent tous à un stress trop important. J'aimerais recevoir des témoignages...

Merci.
Molly 37

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Parfois un manque de calcium ou de magnésium peut faire tressauter la paupière.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Cela est évocateur de "blépharospasme" : spasmes soit sur le releveur de paupière (fermeture intempéstive de paupière : c'est classé dans la catégorie de "dystonie" pathologique), ou sur d'autres muscles des paupières.

J'ai connu ces 2 types de spasmes : c'est un trouble neuromusculaire induit par mon SDP (syndrome de déficience posturale), qui répon immédiatement aux prismes posturaux de Lisbonne (prismes prescrits pour mon SDP par un ophtalmo de Marne la Vallée).

Le stress est un symptôme de SDP, ainsi que la mauvaise fixation de nutriment (carence en 'oligo-éléments, vitamines, acides gras, ... malgré une alimentation riche et équilibrée).

Le SDP se traite bien : il existe beaucoup de techniques pour traiter plus ou moins bien ce syndrome (cf. site d'infos http://posturo.free.fr ).

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le blépharospasme peut être effectivement une piste mais il est assez spécifique (il en existe au moins 4 sortes) et entraine aussi des contractions des muscles faciaux. Donc cela serait assez visible et les médecins surtout un ophtalmo ne peuventt pas passer à côté. Du moins c'est à espérer.

Quant au SDP, il n'a pas trop à voir dans le problème du sujet.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de MOLLY 37
J'aime 0

Merci pour ces réponses. Je vais tout de suite aller voir le site d'infos que tu proposes JL_78180. Si vous avez d'autres renseignements, n'hésitez surtout pas...

Tous mes voeux 2008.

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Bonjour Christiane59,

vous avez écrit : "Quant au SDP, il n'a pas trop à voir dans le problème du sujet".

Qu'en savez vous ?

Chez moi, ces spasmes de paupières ont été dissipés de manière reproductible par le traitement de mon SDP, ainsi que chez mes 2 enfants (ça répond en moins d'une minute à mes lunettes à prismes).

Je ne puis qu'imputer nos différents types de spasmes de paupières à notre SDP.

Si vous avez des cas contraires : des SDP bien traités par la posturologie de Lisbonne, chez qui où ce type de pb persiste, je suis preneuse d'info.

Merci d'avance.

Mes meilleurs voeux pour 2008 égelement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le SDP n'est pas la réponse à toutes les maladies.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Bonjour Christiane59,

Il est certainement mal venu de prétendre que le SDP est le mal de tous les maux : je ne m’y risquerai pas.

L’indicateur « fiable » que j’utilise pour le pronostic de SDP, qui ne m’a jusqu’alors jamais fait de tort = « maux chroniques ».

Un autre particularité de SDP = « multi-maux », surtout chez les SDP de longue date.

Les intérêts de dépistage de SDP sont multiples ; existence de traitements efficaces, au lieu de courir après 36 lièvres (symptômes », on peut se concentrer sur un seul (la cause), le bilan de SDP est nettement moins coûteux pour un SDP à multi-maux chronique que les analyses de sang+scanner+IRM+EMG+EEG+PEV+…., le traitement de SDP coûte beaucoup moins cher que le traitements symptomatiques des divers maux chroniques de SDP…

Pourriez-vous nous expliquer vos raisons (votre recul sur le SDP) qui motivent l’affirmation catégorique que vous émettez dans le cadre de ce sujet ?

Merci d'avance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

C'est au médecin de faire le choix des examens et surtout de faire le diagnostic.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de JL_78180
J'aime 0

Bonjour christiane59,

Je suis bien d’accords avec vous : seul un médecin compétent peut faire un bon diag et proposer un bon traitement.

C'est pour cette raison que j'envoie les personnes souffrantes de multi-maux chroniques, sans cause organique décelable chez des ophtalmologistes formés au bilan postural de Lisbonne, et capable de prescrire et faire le suivi de traitement de SDP par la Posturologie de Lisbonne (on en a une vingtaine en France : le pays le plus peuplé en matière de médecins posturologues).

Regardons de plus près les traitements proposés par nos médecins « spécialisés » sur la « dystonie » aux patients atteints de ce type de spasmes de paupière de manière durable (collage d’étiquette de « blépharospasme » en diag) :

J’en ai retenu 2 :

- injection de toxine botulique

- chirurgie : implant d’électrode dans le cerveau

Ces 2 traitements coûtent une véritable fortune à la collectivité (à la Sécurité Sociale + mutuelles), ce n'est pas gratuit pour les patients non plus (les frais inérents aux consultations à répétition, le temps, ...).

La première solution (injection de toxine botulique), lorsqu'elle marche (le médecin sait bien injecter là où il faut, sur le bon muscle), n’offre qu’un accalmie temporaire aux patients : effet positif de ~3 mois (j’en passe sur les effets secondaires). Tous les 4 mois, il faut recommencer l’injection.

Donc, sur un an, moyennant 3 injections, un patient "dystonique" « bien traité » peut espérer 9 mois de répit et 3 mois de galère (si la gêne est forte : certains sont reconnu handicapés par l’ex-Cotorep, c’est pour situer l’importance d’handicap pour ces personnes : pas évident à vivre avec, pour les 3 mois sous les effets secondaires de toxine).

Je ne raconte pas le nombre de cas de ratage que j’ai lu sur les forums de dystonie (aucun effet positif sur la dystonie, mais effets secondaires gênants), même chez les neuro les plus réputés en matière d’injection de toxine botulique (ratage encore après plus de 20ans d'expérience).

Certains témoignages de patients sont vraiment évocateurs « d’essais sur cobayes non informés : donc non consentants », même chez les « grand ponte » les plus réputés en matière d’injection de Botox…

Maintenant, revenons sur la piste de SDP :

- Vous savez qu’un ophtalmo français formé à la posturologie de Lisbonne est un médecin spécialisé, diplômés de la FAC de médecine, et plusieurs étaient même lauréat de leur promo

- Un bilan postural de Lisbonne est « non dangereux », « non pénible », les ophtalmos les plus rapides peuvent poser le diag de SDP et déterminer le bon traitement (la bonne combinaison de prismes) en moins de 5mn (petits tests musculaires très simples, sans maltraitance des patients). Ce bilan coûte, en France, entre 0€ à 80€, suivant l’ophtalmo praticien (beaucoup facturent 50€), ça coûte aux patients, certes, mais ça ne coûte rien à la Sécurité Sociale et les mutuelles (fallait bien que que quelqu'un s'y retrouve dans l'affaire).

- Le traitement de SDP par la Posturologie de Lisbonne ne coûte pas très cher à la Sécurité Sociale et mutuelle : le supplément de prisme est facturé entre 15€ à 25€ par verre par les opticiens, selon nos collectes de retours de familles (la sécu et les mutuelles prennent en charge ce supplément de prisme). Les semelles de Lisbonne ne sont pas remboursées par la Sécu&mutuelles : elles coûte 45€ la paire au patient.

- dans la majorité des cas (SDP à profil non complexe), un seul RdV par an avec l'oophtalmo-posturologue suffit pour le suivi.

- Or lorsque l’opticien est bon, on obtient de bon effet prismatique sur les lunettes réalisées, on a des résultats positifs sur plein de symptômes chroniques, on fait davantage d’économie* pour la Sécu et les mutuelles (la fin de consultation à tour de bras, d'examens inutiles, de médicaments non guérissants, ...), ça permet des économies substentielles pour ceux qui font souvent appel à l'ostéopathie, la chiropractie, régimes alimentaires (à exclusion), l'acuponcture, thérapies manuelles diverses, ...

- L’économie réalisée sur les déplacements pour les consultations à tour de bras et sans espoir de guérison de maux chroniques chez les SDP permet d’amortir rapidement le bilan postural non remboursé, des semelles non remboursées, et la part de lunettes à prismes non remboursée (lorsque l’on a une mauvaise mutuelle qui rembourse mal les lunettes).

- Puis, le plus important, si l’on regarde sous l’angle d’amélioration de condition de vie chez les SDP « bien traités » (après dissipation de maux chroniques divers et variés suite au traitement de SDP) : le gain pour le patient est encore plus significatif (savourer une période asymptomatique prolongée, c’est vraiment agréable : j'en déguste depuis 4ans, comparé à mes 42 premières années de vie purrie par le SDP, j'ai de quoi apprécier).

Pourquoi s’échiner à dissuader tout le monde de passer ce bilan postural dans ce contexte ???

Dites moi, ça ne vous plait pas que les vrais SDP arrêtent de consulter inutilement et de consommer inutilement des valises de médicaments, en laissant ce budget collectif à ceux qui en ont VRAIMENT besoin (augmentation de montant d’allocation aux handicapés, davantage de moyens pour les personnes atteintes de maladies incurables, …) ?

Participez au sujet "mouvements saccadés de la paupière"