Portrait de angesam88

Je souhaite apporter par le biais de ce témoignage un peu de réconfort pour ceux qui ont à subir ce parcours très douloureux.
A l’âge de 27 ans j’ai accouché mon premier enfant, mais, malheureusement, j'ai perdu mon garçon de 5 ans dans un accident de voiture le 16 février 2007 .cet accident fut le début de la descente en enfers sans que nous puissions l’imaginer. Comme quoi un accident c’est dramatique et cela peut engendrer beaucoup de choses y compris la rupture d’un couple. Quelques années plus tard je me suis remariée et je suis tombée enceinte tout de suite. Mais mon calvaire n'était pas terminé, j'ai fait une fausse couche à 6 semaines. J’ai décidé alors avec mon conjoint de consulter un docteur .considérés comme couple infertile, Nous avons été redirigés vers le centre de PMA de Poissy. On nous a dit les choses telles qu'elles étaient. Si je voulais un enfant, la seule solution était de passer par la fécondation in vitro.
La FIV, je savais à peine ce que c’était. J’en avais vaguement entendu parler.
La première tentative de FIV est un échec. La seconde tentative de FIV échoue également. J'avais le moral dans les chaussettes.
Après de longues recherches, on s’est orienté vers une clinique de Kiev en Ukraine. Pourquoi l'Ukraine ? Situation géographique convenable, prix gravement plus bas que dans des pays comme l’Espagne, la Grèce, la République Tchèque, des services à des prix de 50 à 70% moins cher que dans les autres pays et des médecins vraiment compétents .La procédure était assez rapide . Après 10 longues années d’attente, je suis maintenant la maman de la petite Cynthia. Je souhaite à tous couples désireux d’avoir un enfant de réussir à concrétiser leurs doux rêves.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Merci pour ce témoignage. Cela est réconfortant de savoir qu'il faut garder espoir. J'ai une cousine qui commence à s'inquiéter parce qu'elle n'arrive pas à concevoir. Elle n'a pas encore fait d'examen. Par contre son conjoint s'impatiente. Elle vie un enfer pour le moment. Je pense que votre histoire lui fera du bien.

Portrait de angesam88
J'aime 0

J'espère donc que mon histoire lui sert , et bon courage pour la suite. Je souhaite de tt mon cœur qu’elle n'attendra plus trop la venue de son petit trésor. C’est vraie que ça doit être dure l’attente mais elle ne doit pas s’impatienter vite. Je lui conseille d’essayer le don d’ovocytes ailleurs : la clinique biotex en Ukraine par ex.
N'hésitez pas à m'écrire pour en savoir plus.

Portrait de angesam88
J'aime 0

J'espère donc que mon histoire lui sert , et bon courage pour la suite. Je souhaite de tt mon cœur qu’elle n'attendra plus trop la venue de son petit trésor. C’est vraie que ça doit être dure l’attente mais elle ne doit pas s’impatienter vite. Je lui conseille d’essayer le don d’ovocytes ailleurs : la clinique biotex en Ukraine par ex.
N'hésitez pas à m'écrire pour en savoir plus.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Helloooooo waouuh quelle histoire de ouf. heureusement que ton endurance a fini par porter les fruits! ne dit-on pas que mieux vaut tard que jamais? tu as traversé beaucoup d'épreuves mais tu es restée forte. l'infertilité aujourd'hui n'est plus véritablement un problème avec le don d'ovocytes, il faut simplement bien se renseigner comme tu l'as fait ma chérie! nous avons la chance que l'Ukraine nous aide beaucoup aujourd'hui avec son savoir faire pour la pma. maximum de bonheur!!!! bisouuuuuuuuuuuu

Portrait de sylvie34
J'aime 0

En effet ma belle soeur est infertile, elle est victime du sopk qui l'empêche de concevoir depuis 5ans. Elle n'a pas eu la chance de rencontrer un homme avec qui faire sa vie, sûrement due à son problème d'infertilité. Je ne savais pas que le double don était interdit aux femmes célibataires en France. Je pense d'ailleurs que elle également ne le sait pas. Là ça rend la tâche plus compliqué si elle doit aller à l'étranger.Il y'a des agences intermédiaires au cliniques qui taxent chères. Elle n'a pas assez de moyen pour ce lancer dans une aventure de procréation, sachant comment la pma coute chère. Svp pouvez vous avoir une idée des prix?

Portrait de jessica40
J'aime 0

Coucou ma chère, comment tu vas? J'apprécie vraiment ta sympathie je suis toute heureuse de me sentir entourée. Je compte me rendre à Bruxelles vendredi et j'espère signer le contrat sur place. Alors dis moi ma chère, comment as-tu vécu la stim? Tu sais j'ai un peu le crack car c'est ma première tentative en do. J'aimerais que tu me dise par exemple comment t'as été accueillis la-bas? Combien de temps as-tu fais à Kiev avant de rentrer en France pour la stim? Je suis constamment en ligne ma grande, du moins pour ces jours.

Portrait de annah10
J'aime 0

Nous nous posons toujours la question pourquoi l'infertilité est très répandu de nos jours pour plusieurs raisons: nous consommons gras, le manque d'exercices physiques, les médicaments que nous prenons et surtout les contraceptifs, ect.. La deuxième raison est que nous fréquentons très peu les gynécologues. L'expérience a montré que la plupart des femmes commence à consulter un gygy quand elles ont déjà besoin d'un enfant ou quand elles sont déjà enceinte. Pourtant toutes femmes en âge adulte devrait ce faire suivre par un gygy. Ça permet de pouvoir déceler un éventuel problème avant qu'il ne s'aggrave. Là on a le temps d'y remédier avant que sa ne prenne de l'ampleur et ainsi conduire à l'infertilité. Mais il y'a des maladies comme l'endométriose de source inconnue donc on y peut rien.

Portrait de vanesset
J'aime 0

tout à fait Jessica, ça rejoint ce que je disais à angessam, il est très important de garder espoir, l'avancée de la médecine rend tout possible aujourd'hui, pour ta cousine qui n'arrive pas à concevoir, je crois que tu devrais lui dire que, en général les médecins recommandent que ce n'est qu'à partir d'un an d'essais négatifs de concevoir que l'on peut s'inquiéter, en revanche tu dois lui dire de faire d'abord des examens préalables, ce n'est quà partir de là que l'on peut savoir, son état de fertilité à travers les indicateurs comme le taux AMH,

Portrait de louloute75
J'aime 0

quelle histoire hyper touchante, j'en ai la chair de poule Angessam, heureusement que ton endurance a fini par porter les fruits! ne dit-on pas que mieux vaut tard que jamais? tu as traversé beaucoup d'épreuves mais tu es restée forte. l'infertilité aujourd'hui n'est plus véritablement un problème avec le don d'ovocytes, il faut simplement bien se renseigner comme tu l'as fait ma chérie! maximum de bonheur!!!! bisouuuuuuuuuuuu

Portrait de vanesset
J'aime 0

tu parles louloute75 quelle histoire touchante, c'est en écoutant les témoignages des autres que je comprend que mon histoire n'est pas si difficile, comme tu le dis son endurance a fini par payer, aucune oeuvre grandiose dans la vie ne peut se faire sans sacrifices, dit l'adage, et angessam comme beaucoup parmi nous en est la preuve, l'infertilité n'st plus médicalement un gros souci aujourd'hui, surtout dans les pays comme l'espagne et l'ukraine, chez nous c'est encore compliquée mais bon, on espère que ça vite progresser, sinon nous allons continuer d'assiéger l'étranger pour trouver bonheur

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Mes salutations à toutes ici. Je m'invite dans la discussion pour faire part de mon avis sur le sujet. Je pense que l'infertilité peut être traité s'il est diagnostiqué assez tôt. En général le fiv échoue quand la qualité des ovocytes de la patiente n'est plus bonne. Dans ce cas il faudra qu'elle ai recours à un don d'ovocytes. En France c'est assez délicat par manque de donneuses. Mais il y'a des pays à l'étranger où c'est pas un soucis. En Ukraine par exemple les donneuses sont recruté et prise en charge per les cliniques spécialisées. Elles sont jeunes et saines. La clinique s'assure que leur taux de fertilité est élevé, c'est pour cela qu'elles ont toutes au moins un enfant. Je trouve cette manière de fonctionner très intéressante.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Coucou à vous. En lisant vos conversations je suis surprise que la situation à biotex n'a pas changé. J'y étais dans le cadre de la fiv do il y'a 4mois et j'ai vécu ce cauchemar avec ces femmes asiatiques. Mais franchement entre nous cette clinique devrais trouver de nouveaux locaux. Vu qu'il y'a plusieurs département, ils devraient loger les patientes en fonction de leur pays d'origine. Comme ça tout le monde est alaise et les patientes ne se sentiraient pas dépaysées, ni dérangées par qui que se soit. Coucou Vanesset je crois comprendre que tu te prépare pour bébé2. Je ne peut que d'encourager et te souhaiter de réussir. Bonne journée à vous.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Coucou ma grande j'espère que tu garde la pêche! Mais comment as-tu fais pour choisir? Ils ont les photos ou bien? Si je comprend bien tu fais la stim sur place en Ukraine ! N'est ce pas plus difficile que de le faire en France? Bref peu importe, l'essentiel est que tu réussisses à tomber enceinte du bébé2. Quel âge a le premier déjà ? Combien de tentatives avait tu fais pour réussir à le concevoir ? Tu es à quelle phase de ta stim, est ce ta première semaine ? Je suis de tout cœur avec toi, tiens bon et raconte nous tous.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Bonjour à toutes. Ce témoignage est vraiment touchant. Moi j'ai une copine qui est en pleine stimulation pour une fiv+ do. En fait elle a une ménopause précoce. Elle a fait 3fiv simple qui se sont soldés par des échecs. Elle a donc décidé d'aller en étranger pour une fiv do. Ce genre de témoignage lui donnera du morale. Elle a besoin de soutient en ce moment délicat.

Portrait de vanesset
J'aime 0

coucouuu sylvie comment tu vas, oui ce genre de témoignage redonne espoir, je pense que tu pourrais inscrire ton amie sur ce forum pour vivre les réalités des autres, ça motive et ça booste le moral, 3 fiv simple échouées, elle a aussi opté pour l'étranger? c'est décidémment la solution pour nous autres ici, vu comment c'est compliqué d'avoir le moindre don ici, et dire qu'en ukraine c'est environ 2 semaines pour avoir une donneuse! bizzzzzz

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Salut par ici, comment allez vous les filles? Je suis en plein protocole de fiv do en Ukraine. Bref je vais recevoir mon transfert de brybry dans 6jours. Il y'a un aspect qui me tracasse énormément. Est ce que je peut prendre le vol le lendemain du transfert pour la France ? On en aura pour 3heures de vol et j'ai peur que ça impacte l'implantation. Je ne sait pas si certaines d'entre vous sont déjà passé par là. J'ai besoin de vos avis à cet effet svp. Je remercie au passage Lucie pour toutes ces contributions qui m'ont beaucoup édifié. Merci d'avance et bon début de semaine à toutes.

Portrait de jessica40
J'aime 0

Salut les filles. Je suis un peu embarrassé car ma voisine m'a pose un problème et je ne sait quoi lui répondre. En fait elle est ménopausée (48ans) et souhaite avoir un enfant. Elle est séparé avec son conjoint car ce dernier n'a pas caché son désir de fonder un foyer avec beaucoup d'enfants. Elle m'a avoué n'avoir pas fait assez d'efforts pour pallier à cette situation. Le départ de son homme l'a ouvert les yeux et elle a éprouvé le grand besoin d'avoir un enfant. Elle est partagé entre la fiv double don et l'adoption d'embryons. Quels conseil puis-je lui donner pour celles qui s'y connaissent? Merci d'avance et bonne journée.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Coucou les filles. J'aimerais que vous m'aidiez face à une situation délicate. Est ce qu'on peut devenir infertile après avoir eu un enfant? J'ai une cousine assez proche qui vis cette situation à présent. Elle vie en couple avec un homme depuis un peu plus d'1an. Elle a déjà un enfant de 3ans issue de sa relation précédente. Depuis elle n'arrive plus à concevoir et son conjoint devient inquiet. Les 2 ont récemment fait des examens et il s'avère que le monsieur est OK. Elle par contre est troublée parce qu'on lui a décelé une insuffisance ovarienne. C'est une situation assez trouble, j'aimerais avoir vos avis svp!

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bonjour Lucie et bonjour à toutes. Mais oui bien sur ma chérie. On peut devenir stérile après avoir eu un enfant. tu sais nous les femmes avons une réserve ovarienne qui s'épuise au fil du temps. en plus tu dis qu'elle a une insuffisance ovarienne. c'est la même chose que j'ai eue. et jai du recourir à la FIV et d'on d'ovocytes en Ukraine. si c'est mari est diagnostiqué Ok c'est que c'est certainement elle le problème. mais seuls des examens poussés peuvent le déterminer clairement. Je crois que là il ne lui restera que la FIVDO; pas très évident en France, mais l'Ukraine est très performant sur cela aujourd'hui

Portrait de vanesset
J'aime 0

tout à fait louloute75, ta précision est bonne, nos organismes de femmes ont une réserve ovarienne qui s'épuise au fil du temps, donc plus le temps passe, plus elle diminue et deviendra nulle vers 40 ou 45 ans, bref qu'elle fasse des examens pour savoir à quel point sa situation est, toi tu as eu la chance d'avoir fait ta fivdo dans un pays avancé en pma comme l'ukraine, tu pourras l'aider si tel est le cas, c'est comliqué la fivdo ici chez nous,

Portrait de jessica40
J'aime 0

Sincèrement je ne suis pas très fan de ces grossesses tardives. Non seulement c'est risqué mais c'est pas très élégant. Imaginez vous une mami de 70ans allaiter un bébé. Excusez moi le terme mais c'est sûrement dégueulasse. C'est vrai qu'il y'a des examens pour vérifier si son utérus pourra supporter la grossesse. Il y'a aussi une forte stimulation hormonale pour préparer l'endomètre. Mais il n'en reste pas moins que c'est assez risqué, surtout si elle accouche par voie basse. Je peux comprendre dans une moindre mesure si elle a été infertile dans sa jeunesse avant d'en arriver là. Mais si elle a délibérément attendu un âge avancé pour faire un enfant, là c'est grave!

Portrait de sylvie34
J'aime 0

J'ai été diagnostiqué d'une endométriose il y'a 2mois. Cette nouvelle nous a désaxé mon époux et moi. Ma réserve ovarienne était très basse et de mauvaise qualité. Ma gygy m'a orienté vers la fiv do. Vu la situation ici on s'est dirigé vers l'étranger plus précisément en Ukraine à la clinique biotexcom. Là j'ai été agréablement surprise par le nombre de donneuses dispo dans leur base. Toutes jeunes âgée de 18 à 29ans, saine et génétiquement correctes. Elle ont déjà toutes un enfant bien sain, de quoi confirmer leur fertilité. Leur profil nous a été dévoilé sur les photos et des courtes vidéos. J'attends le transfert des brybrys dans 2semaines.

Portrait de vanesset
J'aime 0

salut salut lucie, comment tu vas toi, c'est fou la récurrence des problèmes d'infertilité de nos jours, pour ta cousine je pense que c'est bien possible, on peut bien avoir eu un enfant et être déclarée infertle plus tard, le corps et évolutif et changeant, d'autant plus que tu parles d'une insuffisance ovarienne pour la femme, ça veut dire qu'il faut consulter l'état de ses ovaires et savoir son taux amh, je crois que si c'est confirmé, il lui faudra à coup sur une fiv avec don d'ovocytes, mais seul un examen pourra mieux la fixer

Portrait de annah10
J'aime 0

Bonjour Jess, je suis ravi que tu ai fait table rase sur cet affaire afin de te relancer de plus belle. Pour moi tu as fait le meilleur choix. Je connais bien la clinique biotex puisque j'ai eu mon fils à l'issue d'une fiv do là-bas il y'a 2ans. C'est vrai que tous récemment j'ai suivi des ragots qui disaient que cette clinique ne traite plus bien les clients. Mais on me disais que c'était juste coté ménager, donc les patientes ne se sentaient plus à l'aise dans les chambres, à cause d'un remuménage orchestré par d'autres patientes en provenance d'Asie. Mais hors mis cela je pense qu'ils ont un très bon suivi médical.

Portrait de louloute75
J'aime 0

encore toutes mes condoléances pour ton enfant disparu tragiquement. c'est toujours très douloureux de perdre un enfant. je n'ose même pas l'imaginer. ce qui me plait c'est ta bravoure. tu ne baisse pas les bras malgré ce qui t'es arrivée. tu sais le seigneur ne nous ferme jamais toutes les portes au même moment. tu as pu trouver l'Ukraine pour ta FIV et l'essentiel c'est que tu sois heureuse aujourd'hui.

Pages

Participez au sujet "Mon parcours du combattant pour avoir un enfant par FIV"

Articles à lire concernant "Mon parcours du combattant pour avoir un enfant par FIV"