Portrait de valou62

Ce matin l hopital m a appellé;C est fini, il s est etient dans son sommeil.C est di fficile,il étè seul.j aurais tellement voulu l'accompagné.Juste etre pres de lui;L alcool a tué mon pére.La maladie ne m'a meme pas laisser le temps de lui dire au revoir.JE pars demain pour préparer ces funérailles.je ne me rends pas compte que je vais enterrer mon papa.J'avais encore bessoin de lui il va manqué à mes enfants.je vais avoir bessoin de beaucoup de courage.

Portrait de Joss.Randall
J'aime 0

Toutes nos condoléances.
Soyez tranquille nous avons tous eu besoin de notre père est le plus souvent il est parti trop tard.
Nous ressentons parfaitementest totalement ce que vous vivez.
c'est dans ces moments-là que je déconne le plus pour oublier, c'est la fuite en avant.

Grosses bises.

Portrait de sevrin76
J'aime 0

Je viens de lire ton message et des frissons me parcourent tout le corps... encore une victime de cette maladie. Ca me fait froid dans le dos, je disais encore aujourd'hui à mon père comme nous aurions mal si on le perdait. Mais tant qu'il est là on se raccroche à un peu d'espoir.
Voilà 2 personnes de suite qui ont perdu leur père sur le forum je suis vraiment triste pour vous. Nous aussi nous sommes des victimes de l'alcool.... sans l'alcool nous n'aurions pas tant de soucis et de douleur si tôt.

BON COURAGE, de tout coeur avec toi.

Portrait de albert boueno
J'aime 0

C'est vrai que c'est une véritable catastrophe ce problème d'alcool. Il existe des religions comme la religion musulmane où l'alcool est totalement bannie, sauves quelques exceptions comme toujours, alors que chez nous l'alcool est totalement bénie, c'est peut-être pas le moment de faire des jeux de mots mais en attendant il s'agit d'une véritable saloperie qu'il faudrait arriver au minimum à contrôler un maximum.
En plus des cirrhoses, des cancers et j'en passe des meilleurs, l'alcool tue également sur la route puisqu'elle est responsable de plus de la moitié des morts chaque année à savoir deux à 3500 je crois quelque chose comme ça.
Il s'agit d'un véritable poison pour lesquelles il faut se battre. Dans ce cas il n'y a pas de psychologie possible on retire la bouteille un point c'est tout. On réfléchit ensuite.
On ne peut pas continuer comme ça cette société est en train de se démolir.
Je sais que je suis très en colère mais j'en ai marre de voir tous nos jeunes mourir tout doucement avec des comas éthyliques. C'est une véritable catastrophe, je pèse mes mots une catastrophe si on ne fait rien.

Je suis encore désolé pour ton père, moi aussi j'ai perdu le mien mais pas à cause de l'alcool à cause du coeur et de la vieillesse.

J'ai encore besoin de lui 25 ans après c'est tout à fait normal.
Tu en auras besoin encore quelque temps et puis progressivement heureusement pour toi, le temps va passer par-dessus tout cela et qui finira pas par oublier bien entendu par ce que on n'oublie pas son père mais surtout tu finiras par mettre un voile trouble par-dessus et tu en tireras uniquement que des belles choses toutes les vieilles qu'ils auront oubliées ou presque parce ton papa, tu l'as aimé beaucoup, par ce que tu as joué avec, parce que c'était au final l'homme de la vie parce que c'était tout pour toi.
La vie est ainsi faite on n'y peut rien.
Par contre on peut arrêter définitivement cette saloperie d'alcool, définitivement. Pour cela il faut s'en donner les moyens et en particulier se battre contre cette cochonnerie, je ne trouve pas de mots suffisamment puissants pour dire ce que je pense de ce poison.
Militons ensemble dans des associations par exemple. Nous devons aider ces enfants, parce qu'il s'agit d'enfants mêmes s'ils ont 14 ou 15 ans, en contact avec alcool, dans les écoles, les lycées et même les facultés (parce que maman facultés ils ne sont pas encore des femmes et des hommes) etc. battons-nous.

maintenant, que grâce à toi, j'ai vidé mon gésier d'acrimonie, alors je m'en vais les yeux pleins de larmes en pensant à toi.

rappelle toi d'une chose, nous nous aimons tous, même si l'on ne croit pas Jésus-Christ, quelque part il est bon tout de même d'y penser car en effet nous sommes tous construits à partir des mêmes molécules de départ.

c'est la raison pour laquelle je me permets de t'embrasser et de te serrer dans mes bras.

Portrait de anneso1606
J'aime 0

bonsoir valou 62,

toutes mes condoléances, j'ai vécu la même chose que toi avec ma maman qui est décédée le 14 février 2008, cela faiot 3 mois et c'est dur.
elle s'est endormi comme ton papa, on a vraiment vécu la même situation, moi aussi je me dis que je n'ai pas pu lui dire aurevoir et elle manque beaucoup a mes enfants, c'est dur j'ai vraiment du mal a faire mon deuil, elle me manque chaque jour davantage, et je ne sais comment faire, comment avancer !
on se dit tous ca on a besoin de nos parents, et c'est dur a vivre.
moi tu sais je ne réaliser pas que l'on allait enterrer ma mere le pire a été au moment de la mettre dans le caveau, la je me suis dit je ne la verrais plus et là je me suis effondrée
si tu as besoin de parler n'hésite pas ca fait du bien.
amicalement anneso

Portrait de titinne
J'aime 0

Bonsoir valou ,

Mon papa est dcd il y a 6 ans maintenant d'un arret cardiaque . J'ai eu l'impression que tout s'effondrait autour de moi et la vie n'a plus jamais été la même. Mon oncle , qui était son frére jumeau et dont je me suis occupée pendant 15 ans , est dcd d'une cirrhose le 31 janvier dernier.

Encore une fois ce sentiment que la terre s'arrêtait de tourner.

Tu verras avec le temps que , malgré tout , il y a encore de belles choses à vivre , même si rien ne sera plus jamais pareil.
Il faut juste , à un moment donné , prendre sur soi et continuer à avancer. Je ne pense pas que nos " disparus " auraient aimé nous voir tristes et abattus.
Crois-moi , je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire , et pourtant ...

Avec toute ma compassion ,

Titinne

Portrait de valou62
J'aime 0

merci atous de votre soutien;Ca fait du bien;je me sens tellement seule et pourtant j ai 7 freres et soeurs mais je n arrive pas a leur parler de ma douleur.Il n aurai pas du partir si vite si seulement on s etait tous occupé un peu de lui.Si certains avaient su pardonné il serait peu etre encore avec nous.

Portrait de mag78
J'aime 0

ne culpabilisez pas, je ne connais pas toute votre histoire mais cette maladie car cets une maladie vous ny pouvez rien, je vous encourage a tenir le coup, entourez vous de vos proches et des personnes que vous aimez, la vie nest des fois pas si simple, mais le plus dur est certainement derriere vous, courage

Portrait de guigui
J'aime 0

valou à mon tour de te réconforté avec ses quelques paroles, alors que toi tu l'a fait pour moi au décés de ma soeur il y a quelques jours. C'est extrémement dur peut importe l'age, moi j'avais 12 ans quand c'est arrivé, pour mon pére et aujourd'hui à 43 ans je lui parle encore tous les jours dans ma tête, la seule chose que le temps fait et qu'il estompe la douleur, et aujourd'hui je peux en parler sans pleurer. Je me dit que de la haut il sait et quelque part qu'il est mon ange gardien. Par contre pour ma soeur c'est plus difficile on s'aimaient tellement fort et je n'était pas là quand elle est partie je travaillai. Et surtout c'est trop récent a peine 15 jours. Mais j'avance chaque jour et je continue parce que c'est ce qu'elle aurait voulue. Et je sais qu'un jour je serai capable d'en parler avec le sourire. Laisse parler ton coeur et pleurer tes yeux, la peine est présente mais le temps va faire son oeuvre. courage . guigui

Portrait de valou62
J'aime 0

merci pour
ton message
Je Nest pas trop le moral Il me manque trop,c'est vraiment très dure Je t'ecrirer plus longuement plus tard.Valou

Portrait de laur59120
J'aime 0

c est difficile de perdre son papa.

Il faut savoir faire le deuil ca se fera un peu a la fois .

je vous souhaite beaucoup de courage.

Amitiés

Participez au sujet "mon papa est décèdé ce matin"