Portrait de Corinne07

Mon fils de 23 ans est hospitalisé depuis cette nuit. Il aurait pris 6 comprimés d'écstasy avec beaucoup d'alcool. Il a été en manque d'oxygène ( il est devenu bleu) et a vomit et en a inhalé. Il a fait un arrêt cardiaque aux urgences. il parait stable à présent mais le scanner a mis à jour un oeudème cérébral. il est dans le coma. La prise de cette drogue est-elle responsable de l'oeudème? quelles seront les suites possibles? gardera-t-il des séquelles? lesquelles? merci de me répondre, je ne sais vers qui me tourner et je ne comprends pas comment un jeune de 23 ans qui plannifiait ses fiancailles il y a quelques jours peut en arriver là. merci

Portrait de stephanop
J'aime 0

Bonsoir Madame,
J'ai 39ans et depuis 20 ans déja, j'ai vu beaucoup de personnes (proches aussi), abusé des pastilles ou extazy.......
Puis il y a 3 ans, on as retrouvé une amie chez elle , par terre, le regard dans le vide, le corps inanimé.......comme un pantin.
Il se trouve qu'elle as eu un problème au cerveau, et avait consommé un extazy puissant le soir même.
Attention, cette personne vivait totalement en marge et consommait ses "pastilles" régulièrement....
Son train de vie était par exemple 3 jours de fête, puis 4 jours a récupérer, dormir et s'alimenter!!!
puis 2 jours a réavaler ...et ainsi de suite; dans un ordre désorganisé; mais constant!!!
Lorsque je suis allé la voire a l'hopital, croyez moi, ça était dur et lourd de culpabilité ,de la laisser ainsi, démunie de tout ; et moi confronté a une impuissançe totale.
Ca était long ( 2ans environ), avant qu'elle récupère une autonomie lui permettant d'avoir la libertée d'aller la ou bon lui semble......
Elle ne parle plus...et se fait comprendre par des gestes; quand il y a bien sûr quelquechose a comprendre....
Donc, aprés ce long développement; oui, les Extazy sont dangereux, et croyez moi, Madame, les rares personnes que j'ai connu et qui prennet 6 extazy dans la nuit, sont des personnes qui on l'habitude de consommer ; avec une confiance redoutable; convaincu qu'ils ont la capacitée de pouvoir controler leurs émotions en ébulitions.
Donc, déja, croyez moi...vous en apprendrez plus en questionnant avec une certaine sévéritée ses propres amis, tout son entourage, et sa propre amie qui obligatoirement sont au courant de tout puisqu'ils vivent avec!!!
Quand je suis allé rencontré le Médeçin de l'hopital au sujet de mon amie.....
Le Docteur m'as dit :" c'est étrange..on pourrait penser qu'elle prends des drogues, mais tous les gens a qui j'ai demandé m'on rassuré a ce sujet!!!"
Donc, sans me sentir lâche et dans l'intérêt de mon amie, j'ai expliqué a ce médeçin que c'était faux, et qu'elle en avait pris un de plus la nuit ou elle est tombé.
Je ne comprends toujours pas aujourd'hui pourquoi ces sois disant amis, ont mentis; alors qu'il était vitale d'expliquer a quoi ressembler sa vie avant cette nuit la.....
Quand un enfant vomis, on cherche qu'est ce qu'il a pu bien manger juste avant.
Peut être trouvez vous cette métaphore stupide.
Mais sachez que votre sujet m'as touché droit au coeur et qu'il me semblait qu'il était important de vous expliqué ce que j'ai vu....
Aujourd'hui les Hopitaux spécialisés dans la dépression sont remplis d'une nouvelle génération de personnes qui arrivent 30 ans en avançe...
Ils ont 17 ans ou 16 ans et on participé a des "rave parti", after et j'en passe...et dans l'insouscience de leurs jeunesse et se croyant immortels; ils désambulent dans les couloirs; léssivés par une nouvelle chimie qui çette fois ci est administrée par des professionnels.
Heureusement beaucoup s'en sortent.....ceux qui ont la chançe d'avoir des parents qui les aiment et prêt a tout pour leurs enfants.
Restez proche de lui, sachez aussi qu'i y a plusieurs années, la fille d' une amie a fait une chutte et a eu un oeudème cérébral qui s'est résorbé sans aucunes séquelles.
Mais a mon avis, et sans prétention; vous devez d'abord savoir ce qu'il a fait avant ;et questionner ses amis et surtout sa petite amie.
Votre fils est en vie; et si son çerveau avait manqué d'oxygène d'une manière irréversible ; les médeçins l'aurait vue.
Donc, laissons le se reposer de son épreuve, il va forçément se réveiller.
Sans prétention, j'ai connu pas mal de gens qui ont fait des commas et qui ont la pêche aujourd'hui.
Excuser moi, pour mon ignorançe, je suis un abrutis qui n'a aucune base en ortographe; mais je vous ai parlé avec mon coeur et surtout en aucuns cas, j'èspère ne pas vous avoir blaissé, Trés sinçèrement. Stéphane Rivaud.
PS: je ne relis pas, il ya de forte chançe a ce que je me trouve ridicule ou maladroit et éffaçe tout, alors j'envoie de suite

Portrait de Mandaryne
J'aime 0

Bonjour,
Je pense important que vous preniez contact avec l'équipe médicale du service dans lequel est hospitalisé votre fils; prenez rendez vous avec le médecin, posez lui toutes les questions auxquelles vous avez besoin de réponses. Pour ne rien oublier, écrivez les sur un papier, au calme, chez vous, vous serez moins embarrassée. Dites vous bien qu'une équipe médicale est à VOTRE service, les médecins répondront et si vous ne comprenez pas tous les termes, dites le et redemandez une explication, tant que vous n'avez pas tout compris.
Il faut peut être aussi attendre pour savoir comment votre fils va réagir, souvent, on a besoin de temps pour voir quelle récupération va être possible.
Dites à votre fils, même s'il est dans le coma, que vous l'aimez et que vous êtes là; parlez lui, même s'il ne répond pas. Carressez sa main, son visage.
Bon rétablissement à votre fils, bon courage à vous.

Participez au sujet "Mon fils a un oeudème cérébral, possible lien à l'écstasy?"