Portrait de stefed2

bonjour, mon fils de 5 ans 1/2 nous mène une existence
infernale depuis l'age de 2 ans. Jusqu'à présent je mettais son
attitude sur son jeune âge, me disant qu'en grandissant il
allait changer.J'ai souvent l'impression qu'il y a 2 enfants dans
mon fils : 2 personnalités qui s'opposent, et le + souvent c'est
la "méchante" qui ressort. Il est suivi par un pédopsychiatre
depuis 3 ans. Il y a quelques mois, après avoir lu un ouvrage
consacré a la psychose maniaco dépressive, j'ai été effrayée
de retrouver chez mon fils de nombreux "symptomes". J'en ai
alors immédiatement parlé à sa psy qui m'a répondu qu'il était
trop jeune pour que l'on puisse parler de ça pour lui. Hier en
parlant avec son maitre (il est en grande section de
maternelle) m'a confié qu'il était inquiet pour mon fils , qu'il
sentait une réelle dualité en lui ; il m'a alors parlé de
bipolarité. J'ai donc cherché sur internet et trouvé que
bipolarité=psychose maniaco dépressive! Comme je m'étais
posée la question il y quelques mois celà m'a alertée. Je suis
vraiment inquiète, d'autant + qu'après tout ce que j'ai pu lire
on ne diagnostique jamais un enfant avant 8/10 ans, donc
aucun traitement!! il nous fait vivre un enfer permanent à la
maison (mon mari et moi sommes au bord du divorce!), quand il est puni dans sa chambre il dévaste tout : casse ses jouets
tape dans les murs...., mais c'est également le cas à l'école,
partout où l'on va!!! avec les autres enfants c'est l'enfer aussi,
je n'invite même plus les copains/copines de l'aîné (7 ans)car
il passe son temps à les embêter, leur faire mal, se met dans
des colères hallucinantes pour un oui pour un non-surtout pour
un non- , il nous défie sans cesse, désobéi, répond, est
violent. Je suis désespérée de la situation car j'ai cru
comprendre que ces troubles ne se guérissent pas et que plus
ils surviennent tôt plus la vie du malade est difficile, sans
parler du pire!!

Portrait de pkorzec
J'aime 0

Bonjour,
Je ne suis pas médecin et je n'y connais rien en matière de psychiatrie. Mais je vous conseillerai quand même de demander à votre médecin de prescrire des examens médicaux afin de voir notamment si le cerveau fonctionne bien.
Le comportement extrêmement difficile de votre enfant peut effectivement mener au divorce. Mais est-ce la solution ? Ce comportement est-il la seule cause de votre mésentente avec votre mari ? Peut être avez vous besoin d'aide -genre thérapie de couple- ? Vous avez le nez dans le guidon, vous êtes épuisée, inquiète ... votre mari aussi. Parlez-en à quelqu'un. Tout ce qu'un enfant souhaite -et il y a aussi votre aîné qu'il ne faut pas oublier- c'est d'avoir Papa et Maman avec lui.
Je vous souhaite de tout coeur bon courage.
Patricia

Portrait de ptitbrune
J'aime 0

Bonjour, j'espère qu'il n'est pas trop tard pour répondre...
Je suis maman d'un enfant bipolaire, sa maladie à débuté à peine plus tard que pour ton fils. Il a été diagnostiqué à 11 ans et à maintenant 14 ans.

Voilà il existe une association pour aider les familles et enseignants d'enfants bipolaires : BICYCLE.

Le grand soucis des parents, c'est justement les réponses systématiques de refus de prise en compte de la bipolarité juvénile.
Cela laisse des familles entière en grand désarroi!!!

OUI un enfant de 5 ans peut vivre ses premiers épisodes bipolaires.il n'y a pas d'age, mais il est évident que les ages un peu charnière difficile vivre comme l'adolescence, ou l'entrée en CP... sont des déclencheurs.

Pour t'aider, cherches le site de l'asso Bicycle et tu y trouveras une check-list qui te permet de pré-diagnostiquer ton enfant.
Le pré-diagnostic, ne remplace pas un diagnostic posé par un professionnel : j'entend une personne sachant diagnostiquer la bipolarité des enfants (ils sont une poignée en France)

Par contre cela te permettra d'en discuter symptômes à l'appui avec le corps médical, ton médecin généraliste....

Une prise en charge tôt, est une excellente chose, cela permet de réellement changer le pronostic de ces enfants.

En fait le départ de la maladie se passe très souvent dans l'enfance, mais on met cela sur le compte du caractère, de l'education parentale... les années passent et cela fini par exploser : tentative de suicide, ou HP pour crise maniaque...
Quand on pose la questions aux adultes, beaucoup parle de déjà des l'enfance il y avait des signes...
Le fait de le savoir des l'enfance permet de mettre en place pleins de garde-fou efficace pour que le trouble ne prennent pas de l'ampleur, ce qui change le pronostic de l'enfant.
On peut vivre normalement avec un tempérament cyclothymique, c'est nettement plus dur quand on en arrive a une bipolarité de type 1 (anciennement maniaco-depression).

Enfin ne désespère pas, il y a des techniques pour ne pas déclencher les crises de colère et savoir les gérer : positionner sa voie, être calme, utiliser la communication empathique... repérer la zone rouge avant-crise...

Voilà, j'espère que cela t'aidera, ou d'autres familles qui tomberont sur ton sujet.
Cordialement,
Amélie.

Portrait de ptitbrune
J'aime 0

pkorzec wrote:
Bonjour,
Je ne suis pas médecin et je n'y connais rien en matière de psychiatrie. Mais je vous conseillerai quand même de demander à votre médecin de prescrire des examens médicaux afin de voir notamment si le cerveau fonctionne bien.
Le comportement extrêmement difficile de votre enfant peut effectivement mener au divorce. Mais est-ce la solution ? Ce comportement est-il la seule cause de votre mésentente avec votre mari ? Peut être avez vous besoin d'aide -genre thérapie de couple- ? Vous avez le nez dans le guidon, vous êtes épuisée, inquiète ... votre mari aussi. Parlez-en à quelqu'un. Tout ce qu'un enfant souhaite -et il y a aussi votre aîné qu'il ne faut pas oublier- c'est d'avoir Papa et Maman avec lui.
Je vous souhaite de tout coeur bon courage.
Patricia

Il n'y a pas d'examen actuellement. seuls l'ensemble de symptômes, l'histoire familiale et l'évolution du trouble permet de le diagnostiquer.

La bipolarité est une maladie complexe , qui provient de plusieurs gènes, qui génère des dysfonctionnements dans la gestion des humeurs, du stress dans le cerveau. C'est biologique, mais il y a trop d'élément en jeux et trop a découvrir encore pour avoir a dispo un examen autre que des check-list et entretient psy.

Il est parfaitement "normal" que les parents, soient épuises, dysfonctionnels tant que l'enfant n'aura pas de diagnostic clair, il est utopique de leur dire, attention à l'autre enfant, attention à vous, il faut être fort pour l'enfant....

Vous n'imaginez pas ce que c'est que de vivre auprès d'un enfant bipolaire sans savoir ce qu'il a et de subir les crises, la désapprobation de tous, la culpabilisation... Et quoique vous tentiez rien n'y fait !

La cyclothymie juvénile (même chose que bipolarité juvénile) ce n'est pas une question d'éducation ou de personnalité.

Vous êtes inquiet, tendu, vous n'en dormez pas, et vous vivez de manière traumatique l'attente de la nième crise qui va arriver inexorablement!

Avant de passer à la thérapie familiale et perso des parents, ce que je recommande, il faut le diagnostic, sinon on construit sur du sable.

PS : Bravo à ce prof!!!

Participez au sujet "mon fils de 5ans 1/2 : bipolaire?"