Portrait de bachata

bonjour,
j'ai un gros probleme, et les medecins que j'ai vus ne savent pas d'ou ça vient.
je n'ai plus de thyroide depuis dix ans, jusqu'à l'année derniere ça allait avec 150 de lévothyrox par jour plus 1/2 0,25.
je me sens bien quand je suis à la limite de l'hyperthyroidie (tsh à 0,8 environ)
depuis un peu plus d'un an, je suis toujours en hyper (tsh 0,01) et on a beau diminuer (par tres petites quantites) je suis toujours à ce taux de tsh trop bas.
à ce jour je prends 125+1/2 0,25 (on a diminué par paliers), et j'ai commencé le traitement hormonal de la ménopause (dose minimum, oestrodose 1/jour et utrogestan 100, 1/jour) il y a 3 mois.
j'ai toujours des palpitations, diarhée, trop chaud (bouffées de chaleur ou hyperthyroidie?)
est-ce que cette hyperthyroidie est due à la ménopause?
que me conseillez vous?
merci d'avance!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Mais une TSH à 0,8 est très loin d'être proche de l'hyper !!
Il faut au moins être à 0,2 pour dire qu'on s'en approche, mais même une TSH à 0,01 n'indique pas une hyper. Cela indique tout simplement que l'hypophyse n'indique plus rien à la thyroïde.
Ce n'est pas la TSH qui fait l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie mais seulement les hormones de la thyroïde soit les T4 mais surtout les T3 qui sont les seules hormones réellement actives.

Le fait que votre TSH soit basse n'indique pas que vous êtes en hyper.
La TSH peut être basse pour bien des raisons dont d'ailleurs la prise de certains traitements comme les hormones oestro-progestatives.
L'Utrogestan par exemple peut entraîner un trouble hépatique qui peut lui provoquer une augmentation de la conversion des hormones T4 en T3 ce qui peut alors vous mettre en hyperthyroïdie. Et donc dans ce cas ce n'est pas le traitement thyroïdien qui est en cause mais l'Utrogestan.

Il faut pour cela pour en être sure faire analyser les hormones T3 et T4. Tant qu'on ne fait pas analyser ces hormones on ne peut pas savoir exactement ce qui se passe et donc régler le problème.
Faire aussi un bilan hépatique et lipidique complet.

Cela dit en général, le traitement thyroïdien traite parfaitement bien et même mieux à lui seul les éventuels symptômes de la ménopause.
Donc comme vous prenez un traitement hormonal pour la ménopause associé à du Levothyrox ce n'est pas étonnant que vous ayez de tels symptômes.
Pour les personnes qui ne sont pas sous Levothyrox, le traitement pour la ménopause peut être correct, mais avec un traitement thyroïdien ce n'est pas conseillé.

Donc demandez en priorité à faire analyser les hormones T3 et T4, ce sont elles et seulement elles qui permettront de régler le dosage du Levothyrox.
Quant aux traitement pour la ménopause, le mieux serait de l'arrêter en attendant de bien doser le traitement thyroïdien qui est tout de même le plus important puisque les hormones thyroïdiennes sont vitales à TOUT l'organisme. A voir avec médecin bien entendu.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de bachata
J'aime 0

bonjour,
merci pour votre réponse, je vais aller voir un autre endocrino et lui demander de faire doser t3 et t4 (ce qui n'a pas était fait pour moi depuis plusieurs années!)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Votre généraliste peut vous les prescrire également... le tout est qu'il le veuille.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "menopause et hyperthyroidie"