Portrait de helene b

À la fin de l'été 2007, mon fils de 31 ans a tout-à-coup souffert d'une forte migraine qui l'a tenu au lit plusieurs jours. Il a perdu l'appétit et le sommeil. En quelques semaines, il n'a plus eu la capacité physique et mentale d'effectuer une tâche routinière et il est en congé de maladie depuis ce temps.

Au début de l'automne, il a consulté un neurologue pour les migraines et celui-ci lui a dit qu'il avait souffert d'une méningite et qu'il était impossible de le soigner pour les migraines tant qu'il ne sera pas mieux. Mon fils a alors demandé à un généraliste de le référer à un infectiologue et à l'hiver, il a reçu un diagnostic tardif de méningite virale rare, le forçant à prolonger son congé de travail pour encore quelques mois. Son médecin généraliste arrête le congé partiellement et enjoint mon fils de reprendre le travail en mai 2008, alors qu'il ne se sent pas la force d'effectuer la moindre tâche physique. Il a perdu beaucoup de poids et sa masse musculaire a diminué de telle sorte qu'il est sujet à des entorses.

Nous, les membres de sa famille, ne comprenons pas ce qui se passe et sommes inquiets de ce qui arrive à un jeune homme père d'un jeune enfant, ayant mis au rancart des projets d'entretien et de rénovation essentiels à sa propriété. Plus rien ne va et mon fils craint de perdre son emploi.

Y a-t-il une explication plausible pour endurer cet état de santé qui dure depuis presque un an sans traitement médical particulier ?

Portrait de banhal
J'aime 0

la moindre des choses serait de faire des examens complémentaires .( ce qui peut être a été fait?)On fait actuellement des scanners et autre IRM pour des affections plus bénignes . Le diagnostic de maladie virale est possible mais dev ant cette situation il faut réévaluer la situation

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Comment parler de méningite virale et de migraines en même temps ?
Et surtout qu'on ne peut pas soigner l'une tant que l'autre est là ?

Une méningite donne de très importants maux de tête, des nausées, de la fièvre, des raideurs de la nuque et des membres inférieurs.
Le seul traitement sont les antibiotiques.
Il faut de plus une hospitalisation où on lui fera une ponction lombaire et on connaîtra ainsi à quel pourcentage la méningite est.

La méningite se traite par antibiotiques mais aussi le repos est tout aussi important dans le traitement.

Donc je ne vois vraiment pas ce qu'il fait chez lui au lieu d'être à l'hôpital sous perfusions d'antibiotiques. Ce n'est vraiment pas normal, surtout depuis tout ce temps.
Le médecin aurait dû le faire hospitaliser de suite.
C'est inadmissible !!!!!!!!!!!!!!!!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Méningite virale"