Portrait de clotclot

Bonjour
je vais avoir 31 ans et depuis le mois d'octobre 2006 je souffre d'hypoacousie unilatérale brusque, en gros je subi des pertes d'audition, que je récupère en une à deux semaines par crise.
j'en suis à 4 crises, soit une tous les trois mois à peu près.
L'orl m'a parlé de maladie de Ménière bénigne dans la mesure où je n'ai pas de vertiges.
Je suis sous bétaserc que je prends relativement régulièrement (j'arrive à ne l'oublier qu'une fois sur trois) et j'ai des acouphènes type bourdonnement en permanence.
Ma grande question est : à terme vais-je perdre l'audition ? ou est-ce que ça va guérir ?

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Je vous conseille de lire le texte concernant la maladie de Ménière qui se trouve dans l'encyclopédie médicale Vulgaris. Néanmoins voici un résumé de cette pathologie.
La maladie de Ménière est une affection de l'oreille interne c'est-à-dire des petits organes qui se trouvent en avant du tympan il s'agit de la partie de l'oreille qui se trouve à l'intérieur du crâne. Cette maladie se caractérise par une augmentation de la quantité de liquide à l'intérieur du labyrinthe qui est un des petits organes de l'oreille interne dont nous venons de parler. L'atteinte du labyrinthe porte également le nom d'hydrops labyrinthique. On ne connaît pas avec précision la cause de la maladie de Ménière qui débute vers l'âge de 50 ans.
Les trois symptômes principaux sont tout d'abord l'apparition d'un vertige qui récidive et qui survient par épisodes durant de quelques minutes à quelques heures. Ces vertiges sont accompagnés de nausées et de vomissements. Le deuxième type de symptômes est une surdité survenant d'un seul côté. La caractéristique de ces surdités est qu'elle est fluctuante au début de la maladie. Le troisième type de symptômes est la survenue d'acouphènes ou si vous préférez de bourdonnement au niveau de l'oreille concernée.
C'est l'audiogramme qui permet d'évaluer le niveau de surdité que vous avez. Le reste du bilan a pour rôle d'éliminer une autre cause.
L'évolution et les complications ainsi que le pronostic de la maladie de Ménière sont les suivants. Les récidives vont se produire à intervalles variables. Vous allez également avoir des rémissions parfois pendant une très longue période. Néanmoins il est susceptible de survenir des complications et en particulier la chronicisation de la maladie avec une surdité alors que les autres symptômes vont disparaître doucement et graduellement.
Le traitement est variable selon qu'il s'agisse de crises graves ou pas. Quand vous avez une crise grave il est nécessaire de faire un traitement intraveineux qui utilise des antivertigineux, des anti-nauséeux et des sédatifs. Dans les autres cas il faut utiliser des antivertigineux par voie orale c'est-à-dire sous forme de comprimés, ils sont le plus souvent suffisant. Ces médicaments portent le nom de Tanganil, Sibelium, Serc, etc.
Il existe des formes sévères pour lesquels il nécessaire de d'intervenir chirurgicalement. Le chirurgien vous proposera alors une décompression du labyrinthe.

Participez au sujet "Ménière bénin"