Portrait de RUBIS84

BJR A TOUS.
MON CONJOINT A MAL A LA TETE TOUS LES JOURS ET CERTAINS JOURS LA DOULEUR PEUX ALLER JUSQU'AUX VOMISSEMENT ,MAL AUX YEUX...PENDANT CES CRISE IL SE PLONGE DANS LE NOIR ET DORS.
CELA DURE DEPUI 3ANS,depui un accident de voiture ou sa tete a casser le pare brise.
IL A CONSULTER ,ESSAYER PLUSIEURS MEDICAMENTS DONT LE PARACETAMOL,LASPIRINE,LIBUPROPHENE...ET D'AUTRE ENCORE! IL A AUSSI PASSER UN SCANNER et A CONSULTER UN OPHTALMO MAIS RIEN A ETE TROUVER...ET RIEN NE LA SOULAGER!!!!!!!

NOUS AVONS REMARQUER QUE LES CRISES ETAIENT PLUS ESPACEES DEPUIS QU'IL TRAVAILLE(2ans) ET QU'IL A PLUS MAL A LA TETE LORSQU'IL NA RIEN A FAIIRE COMME LE DIMANCHE OU IL NE TRAVAILLE PAS!!!
NOUS VIVONS AVEC MAIS CELA EST TRES FATIGUANT POUR LUI ET NOTRE FAMILLE...
si quelqu'un pouvez nous dire quel sont les examens manquant dans tout ce que nous avons fait jusqua present?
JE VOUS REMERCIE DAVANCE.
BIEN CORDIALEMENT...RUBIS

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Votre texte indique clairement qu'il existe une composante neuropsychologique de la douleur. En voici grosso modo les explications et les détails.
Lors de la survenue du traumatisme des structures intracérébrales plus précisément au niveau de la glie (je vous invite à lire le texte à propos de la glie) ont été modifié de par leur structure. De la même manière quand vous vous cassez un os, l'architecture osseuse a besoin d'être reconstruite. Au niveau de la substance nerveuse il s'agit exactement de la même chose.
Ensuite on garde des séquelles c'est-à-dire des souvenirs en quelque sorte sur le plan neurologique et sur le plan psychologique.
Sur le plan neurologique, de la même manière que l'os fracturé présente un cal osseux c'est-à-dire un supplément d'os venant cicatriser la fracture osseuse, au niveau de la substance nerveuse il existe un supplément en quelque sorte de neurones et plus précisément de glie qui occasionne par la suite un mauvais fonctionnement et surtout une mauvaise prise en charge de la douleur de l'ensemble de l'organisme.
On a remarqué, souvent, après les chocs et les traumatismes neurologiques crâniens, des épisodes de céphalée c'est-à-dire de maux de tête pour lesquels on s'accorde à penser que le patient garde un souvenir délétères. Ceci est la résultante psychologique du traumatisme crânien.

C'est la raison pour laquelle votre conjoint a gardé un souvenir douloureux de l'accident durant lequel la tête a frappé le pare-brise.

Je suppose que votre conjoint ne souffre pas de céphalalgie durant la nuit,s'il arrive à dormir.
il est donc nécessaire qu'il pratique de longues séances de relaxation de façon à oublier cet épisode traumatisant sur le plan organique c'est-à-dire neurologique vrai et sur le plan psychologique.

On peut imaginer que durant son travail, il est occupé à penser à autre chose...alors que pendant le week-end et les vacances quand son cerveau n'est pas occupé ils ne pense qu'à ça.

Il faut donc le réapprendre à oublier cet épisode très traumatisant et bouleversant de sa vie.

Bon courage.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de RUBIS84
J'aime 0

je vous remercie por votre reponse, nous allons suivre vos conseils...

en effet lorsqu'il dort il na pas de maux de tete, et il nous a demander de ne pas lui demander si il avait mal a la tete, pour ne pas y penser de peur que la douleur augmente car comme je l'ai expliquer en haut il a vraiment mal tous les jour!

merci encore
cordialement, rubis84

Participez au sujet "Maux De Tetes En Permanence"