Portrait de louis77

bonjour a tous,

je cherche des solution a mon probleme alors que je tente par tous les moyens d'arreter de fumer. Dernierement jai eu un malaise dans la gorge, cela fait maintenant quatres semaines et je fumais beaoucoup pendant cette periode. Apres avoir fouiller linternet je me rend contre que jai un amygdale enfler, je vois quil y a un plus gros que lautre, ca donne la sensation d'avoir quelque chose de pris dans la gorge. jai consulter un medecin qui semble pas voir la meme chose que moi en me disant que cest normal et quil ny a rien d'anormal et que je devrai faire un examen du larynx. Jai limpression quil a mal fais son travail.

quelqu'un a ce probleme ou peu maider?

merci

Portrait de sam9066
J'aime 0

Salut.
Juste pour dire de pas trop t'en faire. Fumer, des joints en grandes quantités provoquent toutes sortes de secretion dans la gorge, et le genre de sensation m'arrivent regulierement, quand je fume de trop en particulier. C'est un peu comme un signale d'alarme quoi. Si tu fume +, sa sera pire, si tu fume moins, sa ira mieux.
Mais plutot que de faire un examen du larynx, mieux vaut arreter, c'est sa la seule solution.
Par contre je suis mal placé pour te dire comment y arriver....

Portrait de kilias
J'aime 0

slt fume un join le soir et tu verra ce serra beaucoup mieu.

Portrait de Vinc
J'aime 0

Salut louis77, tu veut vraiment arreter de fumer ? Voila comment j'ai fait :

Deja j'ai fumer "serieusement" pendant 3 ans, environ 25g pour 5 jours avec un gros bang en acrylique et une bonne douille achete en espagne. Au debut j'etais en apprentissage, mon planning : 4 douilles le matin avant le boulot, 2 a midi et entre 5 et 15 le soir. Bien sur j'ai été viré au bout d'un an... J'ai encore continué un an, au chomage et vivant de petits larcins, parfois tres graves, pour "payer le loyer et le bedo". A ce moment la je voyais plus grand monde, je sortait peu et j'avais largué une grande partie de mes amis. Puis j'ai commencé a avoir des problemes a la gorge, j'arrivais plus a vider les douilles, je vomissais souvent apres avoir tiré (les douilles bien sur parceque c le seul truc que je tirais a cette epoque), j'etais une epave tout le temps défoncé, les yeux démolis, le regard hagard et j'etais incappable d'aligner 3 mots correctement. En plus j'etais de moins en moins respecté du coup je gagnais beaucoup moins d'argent et je commencé a avoir du mal a cracher les 250€ que ca me coutais chaque mois. La je me suis rendu compte de l'addiction, quand j'avais pas de bedo j'etais au bord du suicide. Un jour j'ai vomi du sang...

PUIS DANS UN ECLAIR DE LUCIDITE J AI REFLECHIE A CE QUE J ETAIS DEVENU: une epave, seul et sans boulot. Je precise qu'avant ca j'avais jamais eu envie d'arreter, de toute facon c'etais impossible de m'en passer. Ce jour la j'ai arreté, sans regrets et sans manque (avec le bedo c'est psychologique et pas physique, contrairement aux dures), depuis (ca fait 1 an et demi) je chope un 20€ de temps en temps mais j'ai plus besoin de ca pour vivre. J'ai mis quelques mois a retrouver mes capacitées intellectuelles, mais cette periode noire a laissée des traces, j'ai vachement perdu en reactivité et en intellect de facon generale.
Aujourd'hui le bedo est devenu un plaisir ponctuel, plus une necessitée quotidienne.

Enfin je parles, je parles, mais tout ca pour dire que j'ai eu la "chance" de toucher le fond donc mon cas est un peu special, je connais pas tes habitudes et ta conso, mais demandes toi simplement ce que tu faisais avant et que tu ne peut plus faire maintenant, les petits trucs a la con comme rever la nuit (j'etais comme un gamin quand j'ai recommencer a rever apres 3 ans d'absence), economiser du pognon, ne plus etre dependant, ne plus te casser le cul a déambuler partout a 3h du mat pour trouver du matos, etre plus vif intelectuellement, plus sur de soi, retrouver une certaine joie de vivre (on tombe dans le mélo la) etc...

Comme j'envie les gens qui sont capables de simplement fumer un bedo le soir, faut croire qu'on est pas tous égaux face a la dependance...

Bonne chance...

Portrait de Chdog
J'aime 0

Oui , pas tous égaux face à la dépendance, c'est vrai.

Seulement un petit détail, si vous fumez régulierement, essayez au moins de fumer de la qualité ( weed cultivé ) , et pas le shit coupé à n'importe quoi que l'on trouve dans les cités, qui lui est redoutable pour les poumons , la gorge , etc.

Personnellement , je tourne à 2-3 par jour ( plus d'une dizaine le week end ), je ne fume jamais de shit , uniquement de la beuh 100% naturelle et bio( home made ) , et je n'ai aucun problème d'ordre sentimentale, économique ou dans mon travail..

Il faut savoir se limiter , et ne pas fumer quand ce n'est pas le moment adéquat =).

Participez au sujet "marijuana"

Articles à lire concernant "marijuana"

  • ... essentiellement des garçons qui font usage régulier de la marijuana, ce qui entraîne une dépendance chez 1 individu sur 3. Les ... Lire la suite : Symptômes Cannabis Marijuana Chanvre indien Haschisch ...
  • ... Lire la suite : Symptômes Chanvre indien Marijuana Haschich Cannabis ...