Portrait de Scarlatinette

Bonjour,
Je profite de ce forum pour exprimer un avis critique sur l'examen de mammographie. Certes son intérêt n'est pas à démontrer, mais son application nettement à améliorer.
Ma première mammo a été éffectuée en 2002 ( 41 ans ) à un âge où la poitrine est dense , rien à voir avec un sein ménopausé. Le nodule était palpable sous les doigts.
Je peux vous garantir que cet examen écrase les parties molles ... mon sein avait enflé les jours suivants et devenu douloureux.
Quand je pense que son indication est le 1er screening cancer du sein, je trouve la méthodologie bien violente ... dissémination de cellules potentiellemnt possible, vision hautement réaliste.
De plus pour un certain plan nous sommes obligées à nous tordre les cervicales pour avoir "une belle image" comme ils disent. Imaginez les dégats pour les femmes sujettes aux cervicalgies, c'est mon cas.
Alors ras le bol des mammo, mon nodule est stable , mes seins trop denses pour l'écho , alors cet examen là, je le supprime de mes suivis médicaux.
Benette ? peut-être, mais pas à ce point !

MESSIEURS LES FABRIQUANTS AMELIOREZ VOS INSTRUMENTS .

Portrait de dadu
J'aime 0

Je crois savoir qu'il existe d'autres méthodes pour faire une "mammographie". Je recherche en ce moment un hopital, une radiologie ou autre organisme qui pourrait me donner des précisions.
Je suis moi-même sujette à de l'arthrose cervicale, et je ne me vois pas en train de faire un tel examen avec les méthodes traditionnelles.
Je trouve d'aillerus cela non seulment honteux de faire subir une telle souffrance (appelons un chat un chat) à des femmes qui sont déjà souvent en état de fragilité (cancer, ménaupause à problèmes, vie dévastée par des problèmes de divorce ou autres...). En effet, la cinquantaine est souvent ravageuse à beaucoup de points de vue...
Et vlan ! on vous impose de plus un examen douloureux en vous faisant bien voir que vous êtes une "chochotte" si vous vous pleignez...
Un peu le même état d'esprit que dans certaines maternités....

Je suis presque certaine que si on avait eu à créer un appareil pour examiner des "castagnettes" de nos chers mâles... on aurait sûrement trouvé un instrument qui éviterait de leur "écraser" leurs "nobles parties"....

Participez au sujet "Mammographie contestation de la technique"