Portrait de christele92

Bonjour à tous,

on vient de diagnostiquer à ma maman de 70ans un cancer de l'oesophage primitif sur la partie inférieur et avancé au stade 4 avec 3 lésions au poumon elle démarre le 17/11 un traitement de 5/2 semaines à raison de 5 jours par semaine de radiothérapie en association de chimiothérapie avec de la cisplatine sur une journée et du 5FU sur 5 jours 1fois toutes les 3 semaines sur 9 semaine, l'intervention chirurgicale n'est pas possible à cause de la veine pulmonaire elle ne peut depuis une semaine avaler de solide elle a perdu depuis le mois d'aout 18KG et fait actuellement une anémie assez importante. Nous n'avons vue le cancérologue que deux fois, et à chaque fois nous lui avons expliqué qu'il était important pour nous de savoir qu'elles étaient les chances de maman mais nous n'avons eu aucune réponse sous prétexte que chaque patient était différent mais elle n'a pas non plus regardée ma maman en lui exprimant le moindre espoir à par lui dire qu'elle la suivrait tout au long du traitement et qu'il n'y aurait pas d'acharnement, elle nous a parlé du traitement, des effets éventuels (nausée, constipation, fatigue, et perte de cheuveux) elle envisage si necessaire au cas ou elle ne pourrait plus avaler de liquide faire poser de prothèse à l'oesophage ou de l'alimenter sous perfusion ce qui veut dire que la radiothérapie ne fera pas effet ??? c'est tellement dur d'être dans le doute de savoir ce que sera réellement le restant de sa vie, jusqu'ou ira sa dépendance, sa souffrance, est-ce que j'arriverai a être présente pour elle comme elle l'a été pour moi ?????????
Si quelqu'un peut m'éclairer sur ce cancer ou témoigner d'un vécu cela m'aiderai. Je précise que ma maman est suivie à MEUDON LA FORET dans la région parisienne.
Merci d'avance

Portrait de emilie84
J'aime 0

bonsoir j'ai vécu la meme histoire que vous pour mon papa janvier 2005 il se plaint d'une géne pour avaler il se fais operer en mai on lui retire une boule dans l'oesophage de la taille d'une noix cette boule est censé etre begnine apres il va perdre beaucoup de poids environ 45% apres ca ca s'avère etre une tumeur maligne avec métastase il commence 1 mois de chimio ne mange plus est hospitalisé le 20 novembre 2005 pour souffrir personne le soulage et décede le 4 decembre a l'age de 56 ans mon message ne vous donnera certes pas d'espoir mais gare aux cancerologue qui vous font croire jusqu'au bout qu'il va s'en sortir un cancer reste un cancer et rare sont les cancers que l'ont guéri

Portrait de HOBBIT'S
J'aime 0

Bonjour à vous,

Je me retrouver dans le même cas que vous. On a diagnostiqué un cancer de l'oesophage très avancé, qui s'est également étendu sur la plèvre, le poumon, le larynx. 2 tumeurs lui ont été enlevées dans la gorge et il a aussi été diagnostiqué une tache sur l'amygdale... même pas 1 cm de disponible dans l'oesophage car une grosse tumeur bouche le tout... elle a l'interdiction totale de manger du solide...
Bref, rien de bien réjouissant pour elle (surtout) et pour nous. Pour "pimenter" un peu le tout : maman suit un traitement de dialyse depuis 5 ans, puisque ces 2 reins étaient morts (ps : elle est déjà passée à 1/4d'h du décès d'après les médecins...).
Les traitements proposés par les médecins : chimio et radiothérapie, (en + de ses 20 h de dialyse habituelles)... opération IMPOSSIBLE car trop de complications avec la dialyse.... Je ne vous cache pas mon angoisse de savoir qu'elle va souffrir un max, et pour pas grand chose... hélàs. 2 solutions possibles : soit ne pas faire de chimio et de radiothéraphie et elle en a clairement pour 3 mois maxi, soit les faire, tout en sachant que la chimio ne sera pas totalement efficace puisque qu'elle sera "évacuée" par la dialyse. Du coup, ils vont probablement lui donner des doses de cheval... mais pour combien de temps... Quelle vie : savoir que l'on est foutu et qu'on a 57 ans... dur pour elle, mais comme elle n'a pas envie d'y passer dans moins de 3 mois, elle vient de se faire poser le fameux boitier entre l'épaule et le cou.
Quelle vie et quelle souffrance pour si peu de résultats... J'en suis malade pour elle... l'issue "fatale" est terrible... et nous n'avons pas le choix (elle non plus d'ailleurs...).

Portrait de clong
J'aime 0

Bonsoir,
Un cancer de l'œsophage a été diagnostiqué à ma maman en août dernier, suite à des gènes lorsqu'elle s'alimentait. Elle a ensuite eu 6 séances de chimiothérapie et une trentaine de séances de radiothérapie, qui ont permis de diminuer sa tumeur, non sans de grandes souffrances. Puis, une lourde opération en novembre 2016, pour lui enlever la tumeur dans son œsophage et reconstituer la partie manquante avec de l’estomac.
Son cancer est malheureusement reparti de plus belle en février 2017, il s'est généralisé, à la plèvre, aux poumons, au péritoine et dans les os... tout est allé ensuite très vite et elle nous a quitté il y a 15 jours, à seulement tout juste 63 ans. J’ai pu passer la dernière semaine avec elle et l’accompagner jusqu’au bout, jusqu’à son dernier souffle…
Le cancer de l'œsophage est très grave, peu de cas de guérison sont à recenser. Il ne faut tout de même pas perdre espoir...Mais les médecins ont beaucoup de mal à aborder les questions relatives à la fin de vie. Dans mon cas, je n’ai eu de réponse précise que très tardivement, seulement une semaine avant que ma mère décède. Le choc fut rude car j’avais toujours l’espoir qu’elle puisse débuter une chimiothérapie et survivre à son cancer.
Aujourd’hui elle n’est plus là et le manque est énorme.
Je vous souhaite à toutes et tous, beaucoup de courage dans cette épreuve difficile.

Participez au sujet "maman et le cancer de l'oesophage"