Portrait de Ghisaline

Mon mari a 65 ans, et s'est mis à faire des malaises vagaux (caractéristiques: avec évanouissement et vomissement) de plus en plus fréquents: 3 en un mois, et actuellement, il ne peut plus sortir sans être menacé de malaise, si par hasard il fait trop chaud, ou si la pièce est fermée,etc..
Le problème est que cela est accompagné maintenant d'un état "pseudo-vertigineux" constant, avec mal à l'arrière de la tête. On nous a dit que les malaises vagaux étaient bénins, mais lorsque c'est accompagné de ces maux de tête?
Il a subi IRM, doppler, examen cardiaque, examen ORL: tout semble normal!
Que faire?? et faut-il s'inquiéter??

Portrait de fatima benbarka
J'aime 0

j'i mescuse mé ma pere a moi il avé la mem choze que toa mé il a vu un rebuteu (osteopat ti di toa) de la colon des vertebres du cu il a va bhocou bien jurdui.

Portrait de hello
J'aime 0

bonjour

pourqoi ne pas demander l'avis d'un neurologue et faire un EEG, j

bonne journéé

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lorsque des malaises de ce type sont fréquents les risques d'AVC sont augmentés.

Donc il faut absolument avoir un suivi cardiologique sérieux et surtout modifier le comportement alimentaire.
Veuillez à toujours être dans une pièce non surchauffée et surtout aérée.
Cela n'empèchera pas forcément le malaise de se produire mais il sera moins à risques.

En cas de malaise :
Comment réagir face au malaise ? :
VOUS : mettre le patient en postion de sécurité :

* allonger la personne jambes surélevées
* dégager les voies respiratoires
* déserrer la ceinture
* laisser la personne récupérer au calme pendant 10 à 15 minutes.

En cas de cas grave (troubles persistants plus de 10 minutes) : appeller un médecin, le SAMU.

Pensez donc aussi surtout à aérer de suite la pièce.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Qu'appelez-vous "position de sécurité" ? Cette position est-elle uniquement indiquée pour ce genre de malaise ?

Merci pour votre réponse !

Portrait de Ghisaline
J'aime 0

Merci pour les renseignements !
A Hello: le neurologue est le seul médecin que nous n'avons pas encore vu, car notre médecin généraliste nous a dit qu'il n'avait rien à voir là-dedans... Qu'est-ce qu'un EEG?

A Christiane, merci pour les renseignements sur la conduite pratique. Je me suis rendu compte que le comportement alimentaire était important, en effet. Mais qu'est-ce qu'un suivi cardiologique sérieux? électrocardiogrammes fréquents??
Cordialement à tous!
Ghisaline

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Il y a différentes positions de sécurité comme par exemple dans certains cas vous avez déjà entendu parler de PLS = positition latérale de sécurité.
Ce qui se fait généralement quand la personne risque par exemple de vomir cela l'empèchera de s'étouffer avec les régurgitations.

La position de sécurité pour une personne qui fait un malaise vagal est celle que j'ai indiqué et oui elle est surtout indiquée pour ce type de problème car il faut donc en priorité dégager les voies respiratoires et puis surtout avoir prendre une bonne position directe au cas où un massage cardiaque ou défibrillation serait nécessaire.
Surveiller évidemment en cas de vomissement et donc à ce moment là mettre la personne en PLS.

En ce qui concerne le suivi cardiologique oui bien entendu il faut des examens réguliers mais aussi surtout suivre à la lettre les recommandations préventives.
Ce seront les meilleures alliés du patient.
Et donc dans le genre ce sont surtout celles qui consistent à éviter toute alimentation qui peut engendrer un problème cardiaque : nourriture grasse, alcool et aussi le tabac.
Veuiller donc aussi à la température et l'humidification de la pièce et à son aération.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de M7R3
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Il y a différentes positions de sécurité comme par exemple dans certains cas vous avez déjà entendu parler de PLS = positition latérale de sécurité.
Ce qui se fait généralement quand la personne risque par exemple de vomir cela l'empèchera de s'étouffer avec les régurgitations.

La position de sécurité pour une personne qui fait un malaise vagal est celle que j'ai indiqué et oui elle est surtout indiquée pour ce type de problème car il faut donc en priorité dégager les voies respiratoires et puis surtout avoir prendre une bonne position directe au cas où un massage cardiaque ou défibrillation serait nécessaire.
Surveiller évidemment en cas de vomissement et donc à ce moment là mettre la personne en PLS.

Pourtant, lorsque la PLS est bien effectuée, elle suffit largement à maintenir les voies aériennes libérées. C'est d'ailleurs la position qui est indiquée, et ce quelque soit le type de malaise (dès qu'il y a inconscience et que la personne respire en fait). Une personne en PLS n'a aucun risque de s'étouffer, que ce soit avec des mucosités ou avec des vomissements (même s'il faut surveiller).
De même, lorsqu'un massage cardiaque s'impose (suivi éventuellement d'une défibrillation), tous les textes actuels de secourisme indiquent qu'il faut alors replacer la victime sur le dos. Le retournement de la victime prend au plus 1 seconde.
Bref, actuellement, et ce à quelque niveau de secourisme que ce soit, dès qu'une personne est inconsciente mais qu'elle respire, on la place en PLS (couchée sur le côté donc).
Etant moi-même secouriste, vous comprendrez que votre position de sécurité m'a quelque peu étonné.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Non pour le malaise vagal ou tout malaise cardiaque c'est cette position qui est préférée.

Comment veux-tu faire un massage cardiaque à une personne qui est en PLS ?
Ou même une respiration artificielle ?

Moi je te donnes les consignes que j'ai eues en travaillant en cardiologie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de hello
J'aime 0

bonjour

christine 59
la methode de sécurite que vous indiquer surelever les jambes, moi je l'ai appris en cas de blessure a l'abdomemene,
allonger la victime
metrre ses jambes à 90 degres.

lorsque une victimeet inconsiente et respire et la met directement en pls pour deux raison :

_ pour ne pas qu'elle avale son vomis
_ pour ne pas qu'elle avale sa langue

si par malheur la personne ne respire plus on la met rapidement sur le dos et on pratique le massage cardiaque.

ses technique là sont aprise lorque que l'on fait du secourisme peut etre qu'a l'hopitàle c'est différent car vous disposer de tout le materiele necessaire pour réagir dans les temps.

A GHISALINE

bonjour

si je vous parle de neuro, c'est que j'avais des malaise vagales paleur bruit dans les oreille et je ne pouver plus me lever vomissement plus intense que l'habitude (je détaille pas trop mon parcour car trrés complexe), j'était suivi déjà par une neuro et un gastro, la premiere fois que sa mais arriver j'avais RDV en fin d'aprés midi avec le gastro(pour vomissement inexpliquer à ce jour), je lui en parle et aussitot il écrit un courier à ma neuro, je revois ma neuro et je fait un EGG (un eeg et un examin pas douloureux on vous mets des electrode sur la tete et on regarde l'activité éléctrique de votre cerveaux) et on remarque qu'il ya un léger souici elle me donne un traitement plus de malaise bizzar.

voilà pourqoi je vous parle d'un neuro vu la complexité de mon parcour cela ne veux pas dire que c'est comme votre mari c'est juste une piste qu'il serait surement interessent de voir,
bon courage

Portrait de Christiane59
J'aime 0

C'est gentil de redonner les raisons de la PLS, ça confirme ce que j'ai dis.

Mais confirmation de la position que j'ai indiqué, plusieurs site la donne aussi, dont :

Quote:
A propos du traitement
* décubitus dorsal, jambes surélevées devant un malaise avec pouls filant"

http://www.adrenaline112.org/urgences/DUrge/DNeur/PdC-Cat.html

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de M7R3
J'aime 0

Je crois que le problème est dans la compréhension du mot "malaise". En matière de secourisme, on dissocie le malaise de l'inconscience. Lors d'un malaise, la victime étant plus ou moins consciente, tandis que lors de l'inconscience, la victime ne répond plus aux ordres et questions simples.
Je pense que la position que Christiane n'est pas une PLS, mais se rapproche plus d'une position d'attente en cas de detresse circulatoire. En effet, en surelevant les jambes, on favorise l'irrigation sanguine des organes nobles. Pour pouvoir penser à effectuer cette manoeuvre, la victime doit impérativement être consciente ! Sinon (et ça qu'on soit en cardiologie ou pas, c'est pareil pour tout le monde), les muscles chez la personne inconsciente perdant leur tonus, la langue tombe en arrière et bloque les voies aériennes. C'est le principal risque, et celà menace immédiatement la survie de la victime. Les risques "secondaires" étant les vomissements et autres mucosités qui pourraient éventuellement venir encombrer les voies respiratoires.
Donc oui, lors d'un malaise, on peut mettre la personne en decubitus dorsal, jambes surelevées (même si une polémique à ce sujet circule, problèmes de désamorcement de la pompe cardiaque si les jambes, restées trop longtemps surelevées, sont redescendues trop vite...).
Mais si la personne est inconsciente, quelque soit la cause de l'inconscience, la victime doit être mise en PLS (donc couchée sur le côté).

Deuxième point : lorsqu'une personne est inconsciente, on la place en PLS, risque d'arrêt ou non. L'obstruction des voies aériennes étant systématique si la personne n'est pas en PLS, sa vie est obligatoirement et immédiatement menacée. La PLS prime donc sur l'éventualité d'un arrêt cardiaque. Maintenant, si un arrêt, tant respiratoire que cardio-respiratoire, se produit, alors (comme je l'avais pourtant écrit plus haut) le secouriste doit replacer le plus rapidement possible la victime sur le dos (1sec tout au plus !), et entamer les manoeuvres nécessaires. Il n'est question nulle part de faire un massage cardiaque sur une personne en PLS.

Pour ce qui est du site que vous citez, il a la facheuse tendance d'être trop "pro". En effet, le secouriste isolé, quelque soit son niveau, ne possède que rarement des canules de Guédel, un aspirateur de mucosités, ou un BAVU. D'ailleurs, ce site n'est certainement plus à jour, puisque la fréquence actuelle du massage cardiaque est de 100 compressions thoraciques par minute, alternées avec, si possible, des insufflations (30 compressions, 2 insuffations, etc...) D'ailleurs à ce sujet, la partie "Urgences" de l'encyclopédie ne correspond à aucune recommandation actuelle en matière de réanimation cardio-pulmonaire.
De même, le score de Glasgow n'est à établir que lorsqu'il y a une suspicion de traumatisme du rachis (avec la crainte d'atteintes neurologiques). Il demande également que le secouriste soit suffisament expérimenté pour établir un score fiable (et c'est loin d'être facile...).
La fin de la page indique clairement qu'il s'agit là d'indications données à titre médical (à voir le matériel et les médocs...). Celà ne s'applique absolument pas au secourisme classique.
Bref, le meilleur moyen de savoir quoi faire est de s'en référer aux divers référentiels nationaux de secourisme, édités par le ministère de l'Intérieur. Du secouriste isolé aux équipes de secours à personne des pompiers, tout le monde y obéit.

Il manque une partie "Premiers secours" à ce forum !

Participez au sujet "malaise vagal, s'inquiéter ou pas?"