Portrait de manon42

soignée depuis juin 06 pour une thyroidite de hashimoto.Actuellement sous Levothyrox 125 , les symptômes sont toujours aussi présents:
grande fatigue courbatures et raideurs des membres maux de tête irritabilité perte de cheveux et prise de poids .Le médecin a augmenté le dosage progressivement, on dirait que mon organisme réagit en deux temps, Dans le première partie du traitement soit 15 jours environ il y a un mieux et puis c'est la rechute brutale . Je me sens de plus en plus déprimée, mon médecin me dit que ce sera long à se stabiliser.
Je vous soumets ci-dessous les premiers résultats en mai 06 : TSH 33.040mU/l et prescription deLevothyrox 25 . Puis , le 21/06/06 TSH : 5.230mU/l T4L : 13.23 pmol/l et prise deLevothyrox 75.
Puis le 11/08/06 : TSH 2.040mU/l et T4L : 14.49 pmol/l prescription de Levothyrox 75. Le 06/10/06 : THS : 11.630mU/l T3L : 4.17 pmol/l augmentation de Levothyrox 100.
Le 21/11/06 : THS : 4.020mU/l T3L / 4.01 pmol/l et Levothyrox 125.
Au tout début du traitement en juin 2006, il y a eu une amélioration stupéfiante, et j'avais vraiment repris confiance maintenant , ça bricole sans cesse, psychologiquement cela devient lourd, en fait , on est j'amais en forme. Je reste poutant très volontaire et désire que cela s'arrête.
Merci de votre compréhension.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

C'est tout à fait normal ce qui se passe.
La thyroïdite d'Hashimoto c'est les anticorps qui détruisent petit à petit la thyroïde et donc il y aura un manque d'hormones thyroïdiennes. Au fur et à mesure, il faut combler le manque d'hormones par le Levothyrox qui est uniquement de la T4. Or l'hormone réellement active est la T3.

Dans ton cas, il faudrait peut-être contrôler les T3 afin de voir si ce n'est pas là qu'il y a un problème.
Car avoir beaucoup de T4 cela ne sert à rien si elles ne sont pas converties en T3.

De plus à combien sont les anticorps antithyroglobulines ? Si toutefois ils ont été analysés car eux empèchent la fabrication ou l'action des hormones thyroïdiennes. Et donc à chaque fois tu augmentes mais les anticorps eux bloquants l'action, c'est comme si tu n'avais eu aucune augmentation.

Donc en résumé, il faudrait contrôler les T3, et ça ça va être galère car les médecins refusent de faire faire cet examen sous prétexte qu'il n'est pas nécessaire.
Il ne l'est pas effectivement lorsqu'on arrive à stabiliser facilement le patient mais comme dans ton cas, ce dosage est tout fait justifié. Mais les médecins peuvent malgré tout rester réticents. Dans ce cas soit tu exiges de ton médecin qu'il te prescrive l'ordonnance, soit tu va au labo tu leur demande l'analyse mais bien évidemment cela te coûtera environ 15 € non remboursé sécu.
Et il faudrait aussi contrôler les antithyroglobulines.

Au cas où le résultat de la T3 ne serait pas très élevé ou juste au milieu, tu pourras demander un complément en T3 par le biais par exemple du Cynomel.
Dans ce cas on diminue un peu le Levothyrox et on ajoute la T3 en fonction. Tu peux effectuer la prise en deux fois : le matin et midi. Cela permet d'être dynamique le matin et l'après-midi cela évite le coup de pompe. N epas prendre la T3 le soir car elle entraînerait des insomnies puisque son action est immédiate.

Mais là aussi cela risque de batailler avec le médecin, car ils répugnent à le prescrire sous prétexte des risques de palpitations cardiaques.
Or la majorité des patients qui ont un complément de T3 retrouvent un confort de vie.

Surtout vu que psychologiquement cela devient lourd pour toi, il ne faut pas prendre d'anti-dépresseurs qui ne feraient qu'aggraver ton mal être.
L'hypothyroïdie donne un ÉTAT dépressif mais pas une dépression.

Ceci dit il faut quelques fois plus d'un an pour trouver le dosage qui convient. Et comme Hashimoto ce sont les anticorps qui attaquent la thyroïde, il faut savoir qu'il faudra encore à coup sûr modifier ton dosage.

Ah encore une petite précision : le Levothyrox est à prendre le matin à jeun 20 à 3 minutes avant le petit déjeuner. Et si tu as d'autres traitements il faut les prendre à au moins 2 heures du Levothyrox afin d'éviter les interactions ou des associations nuisibles.
Certains traitements diminuent l'action ou modifient la physiologie thyroïdienne.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de manon42
J'aime 0

Bonjour,
En effet, des analyses d'anticorps ont été faites en octobre 06 ANTI-TYROPEROXYDASE/ 493.10 UI/ML et ANTI-THYROGLOBULINE/156.20 UI/ML .
Les indications concernant la prise du médicament n'avaient pas été données de manière aussi précise. Merci pour votre réponse qui a un peu dissipée mes humeurs noires.

Participez au sujet "maladie de haschimoto"